48 heures après la nomination de Bruno Tshibala comme premier ministre, la classe politique de Kalemie est très divisée quant à son appartenance au « Rassemblement »

Le nouveau promus au poste de premier ministre, il y a 48 heures est loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique de la province du Tanganyika. Dans une émission politique  à la radio Kaoze du lundi 10 avril 2017, la majorité présidentielle se félicite du choix opéré par le président de la République pour la nomination de Bruno Tshibala membre du rassemblement. Cet avis est loin de convaincre l’opposition qui qualifie de distraction le choix de la majorité, car Bruno Tshibala, affirme l’opposition de Kalemie, ne fait pas partie du rassemblement. Pour la société civile de Kalemie, La classe politique sème la confusion du fait qu’il est difficile de savoir l’appartenance politique du nouveau premier ministre.

 

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire