A Beni dans la cité d’Oicha, la vie reprend petit à petit dans le couloir dit de la mort

Dans la cité d’Oicha à Beni, la vie reprend petit à petit. D’après un constant fait par la radio Moto Oicha le madri 01 novembre 2016, des familles déplacées qui avaient abandonné leurs maisons à Tenambo, Mabapula et Mamiki, des quartiers périphériques situés au nord de la cité d’Oicha reviennent petit à petit dans cette contrée. Cette partie était devenue depuis longtemps la porte d’entrée des rebelles ADF dans la cité. Mais depuis l’éclatement du secteur opérationnel grand nord en deux, les responsables de l’armée loyaliste ont multiplié les positions militaires dans ces quartiers pour sécuriser les civils.

 

Reportage de radio Moto oicha

Télécharger ce fichier

Lire