A l’Université de Kalemie, Le professeur visiteur Camille Kamba se félicite de l’interactivité entre les étudiants et les enseignants

Le professeur visiteur de l’université de Kalemie, Camille Kamba, se félicite du nombre réduit d’étudiants dans un auditoire. Dans une interview accordée à la radio Kaoze à Kalemie, le professeur soutient que quand dans un auditoire le nombre d’étudiant est réduit, il est plus facile d’assurer une bonne formation et faire un bon suivi. D’après le professeur, les apprenants ne sont pas considérés comme de vases vides à  remplir mais plutôt des acteurs qui participent activement dans l’interactivité permettant à chacun de comprendre la matière et d’en faire une bonne assimilation. A la question de savoir pourquoi certains étudiants préfèrent les grandes villes pour leur formation, Camille Kamba estime que cela relevé d’un certain complexe. D’après lui, ce sont les mêmes professeurs qui enseignent partout. Ainsi, il en appelle aux uns et aux autres de se focaliser sur la formation assurée dans leurs milieux respectifs, car estime -t-il, on est mieux et on étudie mieux lorsque l’on est proche des siens.

Emission de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire