Beni : Des écoles déplacées pour cause de guerre et installées à Oicha peinent à clôturer l’année scolaire 2016-2017. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Ces écoles implantées à Oicha il y a 2 ans maintenant avaient fui des attaques à répétition des groupes armés dans les groupements Batangi-Mbau et Bambuba-Kisiki en territoire de Beni. Depuis, elles fonctionnent dans des conditions extrêmement difficiles. Manque des bâtiments adéquats, baisse de l’effectif des enseignants et élèves et non-paiement des minervaux par les parents,  sont dans le lot des difficultés que connaissent ces écoles déplacées pour cause de guerre.  Florence Makalikali est descendue sur le terrain ce mardi 13 juin 2017 pour s’imprégner de la situation dans ces institutions d’enseignements.

 

 

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier 

Lire