Sud-Kivu: Journée ville morte à Uvira, la société civile demande aux autorités locales de terminer les travaux de réhabilitation de la voirie. (Gaius Shabilepa/Radio le messager du peuple)

Les commerces, les écoles sont restés fermés  ce lundi 12 juin à uvira, cité située à plus de 120 kilomètres au sud de la ville de Bukavu. Ceci fait suite à l’appel lancé par la société civile d’Uvira à la population d’observer une journée ville morte.  La société civile demande aux autorités locales de poursuivre et de finaliser les travaux de réhabilitation notamment de la route nationale n°5 allant de la ville de Bukavu au territoire de Fizi via la cité d’Uvira. Ces travaux, toujours selon la société civile ont été brusquement arrêté sans aucune explication. La même source, se pose la question de savoir où sont passés plus de 10 millions de dollars américains  prévus pour la réalisation de ces travaux. Retour sur cette journée ville morte et les revendications de la Société civile avec Gaius Shabilepa de la radio le Messager du peuple d’Uvira.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire

Uvira : Le Réseau d’Innovation Organisationnelle (RIO) sensibilise les communautés de la plaine de la Ruzizi sur la paix (Gilbert Kwangaba-Radio Rurale de Sange)

Trente membres des communautés de la plaine de la Ruzizi ont  été sensibilisés le samedi 10 juin 2017 à sange sur la paix. Activité  organisée par le Réseau d’Innovation Organisationnel, RIO en sigle. Selon  le chercheur dans le programme régional de transformation des conflits au sein de cette structure le  professeur  Isaac MOKE, ces  personnes sont réunies au sein du Groupe de Dialogue Permanent (GDP). Pour le  professeur  Isaac MOKE, elles  militent pour la paix dans la plaine de la Ruzizi.

Reportage de la Radio Rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Uvira : Les scouts et guides du Burundi et de la RDC réfléchissent sur les mécanismes de résolution pacifique des conflits dans la sous-région (Elie Lambert Kalembire-Radio le messager du peuple)

Les scouts et guides du Burundi et ceux de la province du Sud-Kivu réfléchissent sur les questions de paix dans la sous-région de grands lacs. Ils sont réunis depuis vendredi 09 juin 2017 à Kagando chez les salésiens de Don Bosco, à 6 kilomètres d’Uvira-centre. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la dynamique Amahoro-Amani. D’après la permanente d’Amahoro-Amani chez les guides au Sud-Kivu Roselyne SHANGALUME, il s’agit d’échanger les expériences et la pratique de paix dans les unités de guide et scouts de la sous-région de grands lacs. Roselyne SHANGALUME s’est exprimée au micro d’Elie Lambert KALEMBIRE.

Extrait sonore de la radio le Messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire

Kalemie : 5 morts et plusieurs blessés graves lors d’un accident de circulation sur la nationale N°5 à Lulimba (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Un accident de circulant survenu le jeudi 08 juin 2017 a fait 5 morts et une dizaine des blessés. Selon les sources sur place, un camion de marque FUSO quittait Kalemie  pour Bukavu. L’inévitable s’est produit dans la localité de Lulimba, localité située à plus ou moins 150 km de Kalemie. D’après la même source, l’excès de vitesse et l’ivresse du conducteur seraient les causes de cet accident.  Aux dernières nouvelles, les personnes qui ont trouvé la mort ont été mises en terre le vendredi 09 juin grâce à l’organisation Médecin Sans Frontière (MSF) opérant à lulimba tandis que les blessés sont internés dans un hôpital sur place.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

 

Lire

Jeune pour l’Education à la citoyenneté (JEC) sensibilise les jeunes filles sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage à Sange (Gilbert Kwangaba/Radio Rurale de Sange)

Une cinquantaine de jeunes filles venues de différentes écoles secondaires de la cité de sange ont été sensibilisées le dimanche 04 juin 2017 sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage. Organisée par  l’association dénommée « jeune pour l’éducation à la citoyenneté (JEC) », l’objectif était de prévenir les filles sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage. Pour  Patience MIRUHO, Les filles peuvent notamment tomber enceintes et être obliger d’arrêter leurs études. Patience  MIRUHO revient sur les risques encourus par les jeunes filles au micro de Gilbert KWANGABA DYUGU de la Radio rurale de sange.

Reportage de la radio Rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Lubumbashi : La population de la commune de Katuba desservit en eau potable grâce à la collaboration entre la Régideso et l’entreprise chinoise Grec7 (Irène Kibambe)

La population de la commune de Katuba dans la ville de Lubumbashi a exprimé le dimanche 21 mai 2017 son remerciement à la Régie de distribution d’eau (Régideso) pour l’approvisionnement en eau potable dans cette commune. Ce geste est le fruit de la collaboration entre la Régideso et l’entreprise chinoise Grec 7. Pour les bénéficiaires, il n’est plus question de prendre le risque pour aller chercher cette denrée vitale loin des habitations. (Irene Kibambe/RCK Likasi)

Reportage de rck Likasi

Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : L’Union pour la relance de Bandundu (UREBAND) sensibilise les habitants de Bandundu ville à un enrôlement massif. (Rolly Mukiaka)

Les membres de l’Union pour la relance de Bandundu ville (UREBAND) ont organisé une marche de sensibilisation à Bandundu ville le dimanche 21 mai 2017. Ils ont parcouru  un trajet de près de 10 km pour inviter et encourager les habitants de cette ville à s’enroler massivement. Selon cette association  plusieurs bureaux de la CENI se plaignent du manque d’engouement de la population deux semaines après le lancement des opérations d’inscription des électeurs dans la province du Kwilu. Reportage de Rolly Mukiaka.

Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : La Communauté des amis de la nature et de la culture (CANACU) et le centre Wallonie Bruxelles font la promotion du théâtre participatif et de la photographie à l’intention des jeunes de 15 à 25 ans à Bandundu ville.(Rolly Mukiaka)

La Communauté des Amis de la Nature et de la Culture (CANACU) a organisé du samedi  13 au dimanche 14 mai 2017 une campagne de sensibilisation sur l’importance de la promotion de la culture en générale et particulièrement du théâtre auprès des jeunes de 15 à 25 ans.  Selon l’organisateur, il s ‘agit aussi d’un concours d’exposition des photos où les meilleurs seront primés par un jury professionnel impartial. Organisé en collaboration avec le Centre Wallonie Bruxelles, Le coordonnateur de CANACU, Damien Bungu tient à ce que les activités soient pérennisées afin que les jeunes n’oublient pas les valeurs culturelles.

Télécharger ce fichier

Lire

Processus électoral en RDC : « J’aime le Congo, j’exige les élections en 2017 », des ONGs locales lancent cette campagne nationale au Kasai central pour protester contre le report des opérations d’enrôlement des électeurs dans cette province. (Elysée Lusamba)

C’est au cours d’un point de presse tenu le lundi 08 mai 2017 à Kananga que les organisations de la société civile  ont lancé au Kasai Central la campagne nationale « J’aime le Congo, j’exige les élections en 2017 ». Le président provincial du cadre de concertation du Kasaï central, Jean Réné Tshimanga a, à l’occasion, interpellé tous les acteurs politiques ainsi que la commission électorale nationale indépendante (CENI) au respect de l’accord du 31 décembre 2016. Cet accord a-t-il rappelé consacre l’organisation des élections sur l’ensemble du pays à la fin de cette année. (Elysée Lusamba/radio Diku Dietu).

 

Reportage de la radio Diku dietu

Télécharger ce fichier

Lire

Geste de solidarité : La famille Carmélitaine de l’Archidiocèse de Kananga vole au secours des familles démunies et déplacées des conflits Kamwina Nsapu. (Corneille Muamba)

La famille Carmélitaine de l’Archidiocèse de Kananga distribue des vivres tous les dimanches aux démunis et déplacés qui ont fui l’insécurité créée par les affrontements entre miliciens de Kamwina Nsapu et les FARDC dans les contrées aux alentours de l’Eglise de Kananga. Le Père Mathieu Ngalamulume coordonnateur de cette congrégation et Vicaire de la Paroisse Mariya Mamu wa Karmel a dressé  le samedi 06 mai 2017 un tableau sombre des conditions de vie de ces familles. Pour le père, il est inconcevable d’apporter la parole aux pauvres alors que ceux-ci croupissent dans la misère.  Ces familles ont besoin du soutien et de l’aide de tout le monde explique-t-il au micro de Corneille Muamba de la radio Diku Dietu :

Extrait sonore de la radio diku dietu

Télécharger de fichier