Beni: « La population a toujours alerté. » Réaction du porte-parole du conseil urbain de la jeunesse de Beni à la demande du commandement des opérations sukola 1 pour lutter contre les attaques des ADF. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le commandement des opérations sokola 1 demande à la population de dénoncer à temps utile afin de lui permettre d’intervenir tôt quand les ADF attaquent une contrée. Le porte-parole des ces opérations capitaine Mak Azukai s’est confié à la presse de Beni.  En réaction, le porte parole du conseil urbain de la jeunesse Charmant Wandambi dit qu’il n’y a pas du nouveau dans le message de l’armée car les alertes se font toujours mais la déception provient du côté militaire dans la plupart de cas.
Plusieurs villages du territoire de Beni et quelques coins reculés du coté Est de la ville de Beni sont déjà désertés par leurs habitants à cause des multiples attaques des Adf. Également de Beni ville jusqu’à Eringeti sur la RN 4 tous les champs qui servaient les habitants au coté Est sont déjà inaccessibles.

Nord-Kivu: Une dizaine d’enfants blessés, les activités scolaires et économiques perturbées ce lundi à Beni. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Une dizaine d’enfants sont blessés et d’autres ont perdu connaissance ce lundi 14 mai 2018 à Beni ville. Les activités économiques et scolaires ont été aussi perturbées. A la base, un message non confirmé par des sources officielles faisant étant de la découverte de cinq corps sans vie vers Mangada/ en la périphérique Est de la ville de Beni. Les écoliers et élèves ont vidé leurs salles de classes et se sont retrouvés dans la rue. Voulant contenir les manifestants, la police a fait recours aux bombes à gaz lacrymogène.

Ainsi madame Adeline Lukuba chargée de la protection de l’enfance au bureau urbain genre femmes familles et enfants condamne cette attitude des agents de l’ordre.

Nord-Kivu: Un homme de 40 ans tué par son fils le weekend à Mangina. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Un jeune garçon de 15 ans a mis fin à la vie de son père biologique la nuit de samedi 12 à dimanche 13 mai 2018 à Mangina à  plus ou moins 30 km à l’ouest de la ville de BENI. Kasereka Tsongo Baraka a poignardé son père Jérémie l’accusant d’irresponsable.
Muhindo Rangi Justin de la société civile locale est au téléphone de Vikongo Alphonse.

Nord-Kivu: Le Ministre de l’environnement et développement durable a conduit une délégation interministérielle à Kasindi pour palper du doigt le conflit entre le parc de virunga et la population. (Alphonse VIKONGO/RadioMuungano)

Lire

Arrivée à BENI ce dimanche 13 mai 2018 de la délégation inter-ministérielle en provenance de Kinshasa. À la tête, le ministre de l’environnement et développement durable Amy Ambatobe. Se confiant à la presse, il a dit venir palper du doigt le conflit entre le parc national de Virunga et la population riveraine pour un rapport à sa hiérarchie. Aussitôt arrivé, la délégation s’est rendue directement à Kasindi (frontière Est Rdc et l’Ouganda).

Écoutons le message du Ministre.

Nord-Kivu: Le commandement des opérations Sokola 1 annonce le bouclage des quartiers pour lutter contre le vagabondage des militaires dans le grand nord. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le commandement des opérations Sokola 1 annonce les bouclages d’ici trois jours des quartiers de Beni, Oïcha, Eringeti, Mbau et Mavivi. Ces bouclages  visent à traquer les militaires qui vagabondent en ville et territoires de Beni. Dans un communiqué rendu publique le mercredi 09 mai 2018, tous les militaires, dans les différents quartiers sans ordre de mission ni autres justifications doivent regagner leurs unités urgemment. Les récidivistes subiront des sanctions exemplaires.

Suivez la teneur de ce message lu par le capitaine Mak Azukai porte parole des opérations en cours dans le Beni-Lubero.

 

Sud-Kivu: Le chef milicien BEDE 2 s’est rendu aux FARDC, et 3 voleurs à main-armés appréhendés par la Police, ce week-end à Sange. (Djafari BYADUNIA/Ongea)

Lire

Le Chef milicien connu sous le nom de BEDE 2 s’est rendu ce week-end entre les mains des FARDC après avoir été traqué.

Dans la même soirée, 3 voleurs à mains -armés ont été appréhendés par la Police nationale congolaise.

Plus de détails avec Djafari BYADUNIA.

Nord-Kivu: Le chef de bureau de la Monusco Beni-Lubero insatisfait du travail abattu durant son mandat. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le chef de bureau de la Monusco Beni-Lubero se dit ne pas être complètement satisfait du travail abattu durant son mandat. Durant deux ans et trois mois il n’est pas arrivé à éradiquer totalement l’insécurité caractérisée par des tueries des civils, la criminalité urbaine, la recrudescence des groupes armés… dans la région. L’allemand Warner l’a dit lors de la cérémonie d’au revoir le jeudi 03 mai 2018 au quartier général de la Monusco de Mavivi. La céremonie avait eu lieu en présence des membres du comité urbain de sécurité de la ville de BENI et le commandement des opérations sokola 1.

Beni: Plus de 3000 élèves finalistes repartis dans neuf centres passeront leurs épreuves d’examens d’Etat sans perturbation. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Lancement des épreuves d'examen d'Etat à BeniComme partout en  République Démocratique du Congo, les hors-sessions des examens d’État viennent de démarrer  ce mercredi 02 mai. Plus de 3.000 finalistes repartis dans 9 centres passeront ces épreuves à Beni.

Le coup d’envoi a été donné par l’exécutif urbain au centre BENI 5 à l’Institut du même nom. Bwanakawa Masumbuko NYONYI, le Maire de Beni a garanti que ces épreuves vont se dérouler dans l’accalmie. Les forces de l’ordre assureront la sécurité pour son bon déroulement.

Beni: Le mouvement rien sans les femmes a organisé une messe et une marche pour la paix et la sécurité dans la zone, le vendredi 27 avril 2018 au stade municipal de Beni. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le mouvement rien sans les femmes a organisé une messe le vendredi 27 avril 2018 au stade municipal de Beni. Le but de ce culte était d’implorer la grâce divine afin que l’insécurité disparaisse dans cette zone. A la fin de l’activité, des centaines des femmes étaient descendues dans la rue en scandant de chansons qui exigent la paix. Elles ont fait un tour au rond point Nyamwisi avant de chuter à la mairie où elles ont déposé un calicot que Charline Maghulu et espérance Kizungu nous interprète.

Les femmes de BENI projette d’autres manifestations et activités pour pousser les autorités à s’assumer.

Beni: Manifestation de la lucha dispersée par la police avant le dépôt du mémorandum à la mairie le jeudi 26 avril 2018. (Alphonse Vikongo/radio Muungano)

Lire

La lucha ville de Beni était dans la rue en direction de la mairie. Cette manifestation avait  pour but le dépôt d’un mémorandum réclamant la paix dans cette ville et  ses environs. A mi-chemin, ces jeunes ont été dispersés et 42 d’entre eux  arrêtés par la police avant d’être relâchés tard dans la soirée.

Stéphanie kavugho membre lucha BENI s’est confiée à Vikongo Alphonse.