Beni : Les habitants de Beni déplorent la tracasserie administrative qui précède l’obtention des duplicata des cartes d’électeurs. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Certains habitants du territoire de Beni ayant déjà perdu leurs cartes d’électeurs ont répondu présent à l’appel de la CENI demandant à chacun de passer à l’antenne territoriale pour se procurer son duplicata. L’opération de livraison est en cours d’exécution mais les demandeurs de duplicata affirment avoir déboursé de l’argent à la police et à la commune pour obtenir les procès verbaux de perte de pièces, unique document exigé pour obtenir son duplicata.
Florence Makalikali nous en parle depuis Oicha dans le territoire de Beni

Ebola : Les décisions du conseil de sécurité de la ville de Beni sur les comportements des charlatans face à l’épidémie d’ebola. (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Certaines personnes promettent des guérisons de la maladie due au virus de la fièvre hémorragique dans certains coins de Beni. Parmi elles, une religieuse passe même sur les médias pour parler d’ebola sans mandat de la coordination de la riposte.
La réunion hebdomadaire de sécurité de la ville de beni a tablé sur cette question ce mercredi 15 août 2018.
Jean Claude Batsieba Mayasi en est le porte-parole.

Nord-Kivu : Les pygmées du territoire de Beni exigent aux candidats députés de s’imprégner de leurs situations pendant la période de campagne électorale. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Célébration jeudi 09 Août 2018 de la journée mondiale des peuples autochtones.
A cette occasion, les pygmées vivant en territoire de Beni ont formulé leurs attentes par rapport aux prochaines élections prévues en RDC.
Déplacées de guerre pour la plupart, ces peuples autochtones voudraient voir les candidats députés abordés la question de l’insécurité dans leurs discours de campagne.

Ebola : Malgré la confirmation de la fièvre hémorragique à Mangina dans le territoire de Beni, les pygmées du camp de Luvangira continuent de consommer la viande des gibiers. (Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Les pygmées informés de la présence de l’hémorragie à Virus Ebola continuent à chasser et à consommer les gibiers. Ces peuples autochtones l’ont confirmé ce samedi 4 Août 2018.
Pour eux, les animaux des brousses n’ont aucun problème.
Florence Makalikali.

Nord-Kivu :  » La population doit rester calme. Nous organisons une riposte qui va protéger toute la population de Beni et environs « , propos du Ministre national de la santé à son retour de Mangina. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Le ministre national de la santé accompagné du gouverneur du Nord-Kivu, du représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies et 12 experts se sont rendus à Mangina le jeudi dans l’après-midi.
Il indique que toutes les batteries sont déjà en marche pour faire face à cette épidémie.
Il s’agit de la 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC.
Selon les données du ministère de la Santé, 20 décès ont déjà été rapportés dans l’aire de santé de Mangina située à 30 kilomètres de la ville de Beni, dans la zone de santé de Mabalako, territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Beni : La 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC dans l’aire de santé de Mangina inquiètent les habitants de Beni. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

La déclaration de la fièvre hémorragique d’ebola à Mangina dans la zone de santé de Mabalako en territoire de BENI le mercredi 01 Août 2018 par le ministère national de la santé en Rdc fait peur à plus d’une personne. Certains habitants de la ville de Beni qui se sont livrés à notre micro ce jeudi disent être surpris de l’éruption de cette épidémie dans le milieu qui approvisionne en vivres la ville alors que d’autres axes sont occupés par des groupes armés. Ainsi ils demandent aux autorités d’isoler cette agglomération et éradiquer cette terrible maladie.

Nord-Kivu : Le chef d’antenne de la CENI/BENI s’inquiète du rythme de retrait des formulaires des candidatures pour les législatives provinciales. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

A moins trois jours de fin de dépôt des candidatures pour les législatives provinciales, le chef d’antenne de la CENI ville de BENI s’inquiète de la lenteur qui s’observe dans le retrait des formulaires par les prétendants candidats. Pour Deogratias Mbayahi; ils sont à compter au bout du doigt les partis qui sont déjà passés à son office.

Nord-Kivu : 50 jeunes dont 25 ex-combattants et 25 jeunes à risque seront formés par CIAMEC en énergie photovoltaïque à Beni. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Lancement officiel ce jeudi 21 juin 2018 d’un projet de formation et d’intégration au métier d’énergie photovoltaïque à Beni par CIAMEC. Ce projet financé par la Monusco vise 25 jeunes ex-combattants et 25 jeunes à risque ou désœuvrés. Ils suivront une formation théorique et pratique qui s’étendra sur près de deux mois avant d’être réinsérés dans la communauté.
Parmi les 50 bénéficiaires, il y a 10 femmes participantes.

Beni : La SOFEPADI a organisé un cadre de concertation et plaidoyer en faveur des victimes de violences sexuelles, le jeudi à l’hôtel la Référence de BENI. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

La solidarité féminine pour la paix et le développement intégrale SOFEPADI en sigle, a organisé ce jeudi 21 juin à l’hôtel la Référence de BENI, un cadre de concertation et plaidoyer en faveur des victimes de violences sexuelles. Les acteurs de la justice, les autorités politico-administratives et membres de la société civile ont pris part à cette activité centrée sur la mise en oeuvre de l’exécution des jugements dans le dossier des violences. Maître Isabelle Namwezi de la SOFEPADI est au micro de Vikongo Alphonse.

Exétat : L’administrateur Assistant du territoire de BENI a rassuré les finalistes quant à la sécurité pendant toute la période de passation des épreuves d’examens d’Etat. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto-Oicha )

Comme dans les autres coins de la RDC, à Beni aussi, 1.886 élèves finalistes des humanités ont débuté les examens d’état session ordinaire.
Dans la sous division de L’EPS OICHA, l’administrateur Assistant du territoire de BENI a rassuré les finalistes quant à la sécurité pendant toute la période de passation de ces épreuves.
Les candidats sont repartis dans cinq centres ; trois à Oicha, un à Mbau et l’autre à Mangina dans le territoire de Beni. Les malles contenant les cahiers d’Items ont été ouvertes symboliquement à l’institut d’Oicha.
Florence MAKALIKALI pour le reportage.