A Sange dans la plaine de la Ruzizi, les bouchers et les percepteurs des taxes ne s’accordent pas sur le prix de redevance due à l’Etat

les bouchers de la localité de Sange dans le territoire d’Uvira s’insurgent contre une nouvelle taxe proposée par les services d’assiettes. Dans un sit-in organisé mardi 06 septembre 2016, les bouchers exigent que la taxe doit être payé par les éleveurs. Ainsi ils demandent aux services des finances de se conformer à la procédure en la matière du fait que sur l’ensemble du territoire, cette taxe ne figure sur aucun document.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la plaine de la Ruzizi à Sangé, l’ONG Jeunes pour l’Education à la citoyenneté (JEC) affirme qu’investir dans la jeunesse, c’est garantir un bon avenir pour une nation

Une centaine de jeunes de la cité de Sange (Sud Kivu) ont été sensibilisés ce samedi 3 septembre 2016 sur l’importance d’investir dans la jeunesse. C’est au cours d’une conférence-débat organisée par l’organisation dénommée  » Jeunes pour l’éducation à la citoyenneté » (JEC). Cette conférence-débat avait pour thème « investir dans la jeunesse, c’est capitaliser les forces qu’elle incarne ». Selon Patience Miruho, coordinateur de cette organisation locale, la jeunesse est la force d’une société et le poumon de l’humanité. De plus,  les jeunes sont à la base d’un développement et sont très curieux. Pourquoi investir dans la jeunesse? la réponse avec Patience Miruho au micro de Gilbert Kwangaba Duygu.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

En visite de réconfort dans le territoire de Beni, le représentant du pape appelle les autorités de la RDC à se pencher davantage sur la sécurité et la paix dans le Nord-Kivu

Le nonce apostolique et représentant du Pape François a visité mardi 30 aout 2016 le territoire de Beni. Après la messe en mémoire des victimes de massacres à répétition dans cette partie de la province, le nonce apostolique a appelé à la paix et à la sécurité de la population. La population de cette région du pays, longtemps meurtrie par des violences sanglantes. Le représentant du pape a exprimé en Kinande la langue locale, son réconfort et espère que cette fois ci, ce message sera entendu.

Vox pop de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

En visite de réconfort dans le territoire de Beni, le représentant du pape appelle les autorités de la RDC à se pencher davantage sur la sécurité et la paix dans le Nord-Kivu

Le noce apostolique et représentant du Pape François a visité mardi 30 aout 2016 le territoire de Beni. Après la messe en mémoire des victimes de massacres à répétition dans cette partie de la province, le noce apostolique a appelé à la paix et à la sécurité de la population.  La population de cette région du pays, longtemps meurtrie par des violences sanglantes; a exprimé en swahili, son réconfort et espère que cette fois ci, ce message sera entendu.

Vop pop de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

En visite de réconfort dans le territoire de Beni, le représentant du pape appelle les autorités de la RDC à se pencher davantage sur la sécurité et la paix dans le Nord-Kivu

Le noce apostolique et représentant du Pape François a visité mardi 30 aout 2016 le territoire de Beni. Après la messe en mémoire des victimes de massacres à répétition dans cette partie de la province, le noce apostolique a appelé à la paix et à la sécurité de la population.  La population de cette région du pays, longtemps meurtrie par des violences sanglantes; a exprimé son reconfort et espere que cette fois ci, ce message sera entendu.

Vox pop de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Dans le grand-nord de la province du Nord-Kivu, la société civile et l’autorité de Beni en désaccord sur la nécessité de mesure de couvre-feu

La mesure de couvre-feu imposé par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur dans la cité de Beni semble n’est pas être de gout de la société civile.  Une semaine seulement après avoir été décrétée, la mesure de couvre-feu accuse certains dérapages. Pour les membres de CRDH accusent certains éléments des FRADC à commettre des actes portant atteinte aux droits de l’homme. Ils en appellent  aux instances judiciaires de se saisir du dossier. Pour le maire de Beni, Les membres de CRDH doivent voir l’autorité au lieu de s’adresser à la population.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Au 3e jour d’audience publique , la cour vérifie les infractions dans l’affaire massacre à répétition de Beni

Les audiences publiques sur le massacre perpétré à Beni sont à leur 3e jour ce mercredi 24 aout 2016.  Pour la cour, il est question de vérifier les infractions pour lesquelles les présumés ADF ont été mis au arrêts. Commencé depuis lundi 22 aout, ces audiences visent à rétablir les responsabilités des uns et des autres pour que le justice soit établie. Plusieurs personnes ont été arrêtées dont certaines en provenance des pays voisins dont l’Ouganda et le Rwanda.  Parmi les congolais impliques, il n’a aucun militaire, nous apprend-on.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Dans une lettre ouverte rendue publique lundi 15 aout 2016 à Beni, La CRDH appelle la population à se mobiliser contre le plan de balkanisation de la RDC

La convention pour le respect des Droits de l’Homme (CRDH) a rendu public lundi 15 aout 2016 une lettre dénonçant le projet de balkanisation de la République Démocratique du Congo. Dans sa réflexion, la coordination nationale de CRDH constate que certains sujets des pays voisins seraient impliqués pour la réalisation de ce projet macabre. La structure s’appuie sur le massacre à répétition dans la province du Nord-Kivu en général et la ville de Beni en particulier est victime. Ainsi, L’ONG CRDH appelle toute la population congolaise à se lever pour faire échec à l’exécution de ce plan de balkanisation.

Reportage de la radio Moto Oicha

télécharger ce fichier

Lire

Dans le chef lieu Bandundu ville, plus de 90 enfants déguerpis de force dans une parcelle suite à un conflit foncier

Plus de 90 enfants déguerpis de force le jeudi 11 aout 2016 dans une parcelle se trouvant dans le chef lieu de la province de Bandundu. Parmi ces enfants, plus de 40 ont moins de 5 ans. Déjà, deux jumeaux se retrouvent à l’hôpital de suite de mauvaises conditions de vie. Selon ce sans abris, la procédure n’a pas été respectée. Ils en appellent à l’autorité pour que le justice soit faite.

Reportage de la Radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire

Pour permettre d’établir les responsabilités sur les derniers massacres survenus à Beni, le procès des éléments ADF capturés est fixé pour le samedi 20 aout 2016

C’est confirmé pour ce samedi 20 aout le début du procès des présumés adf et congolais impliqués dans le massacre à Beni. La précision a été livrée, mercredi 17 aout à la presse par le colonel LUFWA gouvernement présents à Beni à la prison de KANGBAYI où sont détenus quelques suspects. Et ce, en présence des vice-premiers ministres et ministres de l’Intérieur et de la Défense encore présents à Beni. Selon le colonel MOKONO premier avocat général des Fardc, tous ceux prévenus ont été arrêtés dans le cadre des opérations Sokola I et II.  Les congolais seront jugés au pays et les étrangers.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire