La CENI-KALEMIE : Création d’une institution sur l’observation et le déroulement des élections dans la province de Tanganyika

La Commission Electorale Nationale Indépendante, section Kalemie propose de créer un centre d’observation et du déroulement des élections à Kalemie dans la province de Tanganyika. Dans un entretien tenu à la presse au mois de mars, le CENI voudrait créer la confiance et la crédibilité entre les élus et les électeurs. Selon le point focal de la CENI Bienvenu Sangwa, déposer le bulletin dans l’urne est un acte citoyen et un droit pour tout un chacun, cependant, ajout-il, l’organisation des élections est une combinaison de plusieurs actes dont la surveillance.

 

reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

En marge de la journée internationale des Nations unies, la section Kalemie de la Monusco fait un état de lieu sur les activités de l’Onu à travers le monde

Dans un point de presse tenu à Kalemie en mai dernier, le capitaine Mbaye Diaye de la Monusco a brossée un tableau global sur les activités de l’Onu à travers le monde. Selon le capitaine Mbaye, depuis 1948, 123 Etats contribuent à fournir des hommes pour appuyer les forces des nations de maintien de la paix à travers le monde. A ce jour, 124 000 casques bleus sont dans le champ des opérations, pendant qu’à travers le monde, on compte la présence de 13 champs d’opération dont le plus important se trouve en République Démocratique du Congo. Ces casques bleus, ajoute-t-il proviennent des 5 continents. Trois mille quatre cents soldats des Nations unies ont déjà trouvé la mort depuis 1948 et pour l’année 2015 seulement, l’Onu a enregistré 124 morts. A l’occasion de la célébration de la journée des nations unies, le représentant de l’Onu à Kalemie a annoncé la remise des médailles pour ceux qui se sont distingués dans leur conduite.

Reportage de la radio Kaoze

Téléchargé ce fichier

Lire

A Mbandaka, le procureur de la République prévient: « personne ne doit se faire justice soi-même »

Le Procureur de la République à Mbandaka, monsieur Serge Mukungu interdit à la population de la province de l’Equateur de se faire justice. En effet, après avoir enregistré deux cas de personnes tuées par les jets de pierre et le supplice du collier par une population en colère, le procureur invite toute la population à amener aux instances compétente toute personne présumée coupable d’abus, exaction ou de vandalisme.  Selon Serge Mulungu, toute personne qui se fait justice ou qui tente de se venger, il est aussi coupable et sera traitée selon les prescrits de la loi car ajoute-t-il, nul n’a le droit de se faire justice quelle que soit l’acte dont il a été victime. Dans une interview accordée à la radio Mwana de Mbandaka, le procureur de la République à Mbandaka donne des précisions sur les cas et les sanctions prescrites par le législateur pour toute personne qui sera surpris en train de se faire justice soi-même.

 

Emission de la Radio Mwana

Télécharger ce fichier

Lire