Bandundu-Ville : Le Bureau Conjoint des Nations pour les Droits de l’homme (BCNUDH) renforce les capacités des membres de ses réseaux sur les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

Depuis 3 jours, soit du jeudi 22 au samedi 24 juin, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) renforce la capacité des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes sur les notions mise à niveau en rapport avec les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique. Selon maitre Prince Futila, le coordonnateur ad intérim du BCNUDH, cette formation a pour objectif de faire le monitoring sur les violations des droits de l’homme en période électorale. Signalons qu’à l’issue de l’atelier, les participants ont exprimé le souhait de voir cette activité être organisé dans les villes voisines de la province du Kwilu.

Télécharger ce fichier

Lire

Journée internationale de l’albinisme : Le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la Monusco sensibilise contre la stigmatisation et marginalisation des albinos dans le Kwilu. (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville.)

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de l’albinisme, le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) de la monusco a organisé à Bandundu ville le lundi 12 juin 2017 une campagne de sensibilisation contre le rejet dont les albinos sont parfois victimes dans certaines sociétés.   Selon maître Joëlle Longongo, experte juridique à la monusco, la loi exige le respect de la personne humaine quelle que soit sa race, encore moins la couleur de la peau. La manifestation s’est déroulée en présence des autorités tant politique qu’administratives. (Rolly Mukiaka/radio Bandundu FM)

Télécharger ce reportage 

 

Lire

Justice populaire à Mbandaka : 5 kulunas tués dans la commune de Wangata à l’intervalle d’une semaine. (Kadafi Tika)

Le bourgmestre de la commune de Wangata à Mbandaka condamne des actes des tueries et de justice populaire enregistrés  dans son entité.  Selon lui  plus de 5 bandits, communément appelés « kulunas »  ont été tué dans la semaine du 08 au 15 mai 2017. Les auteurs de ce crime, serait des jeunes de cette même commune. Dieudonné EFOTO rappelle à ses administrés le caractère sacré de la vie. Il invite les jeunes de sa commune à laisser la justice et la police faire leur travail. Reportage de Kadafi Tika.

 

 

Reportage de la radio Mwinda

Télécharger ce fichier

Lire

Lubumbashi : 13 journalistes des radios communautaires parténaires au PDSM formés sur le Journalisme et les droits de l’homme. (Jacques Furahisha)

Du 08 au 12 mai 2017, il s’est tenu à Lubumbashi chef lieu de la province du Haut-Katanga, une session de formation à l’attention des journalistes des radios communautaires partenaires au Programme de développement du secteur des médias en RDC (PDSM). Ces journalistes, 13 au total, ont été renforcés en capacité sur la thématique : le journalisme et les droits de l’homme. Pour Mê Paul Nkuadio, expert juridique D’Internews en RDC et l’un des facilitateurs de l’atelier, l’objectif est de permettre aux professionnels des medias d’acquérir des connaissances suffisantes sur les notions de droits de l’homme afin  de traiter avec responsabilité  les informations y relatives. Organisé par Internews-DRC, cette formation s’est tenue grâce à l’appui financier de l’Usaid. A la clôture de la session, tous lés participant ont remercié l’organisateur pour ce renforcement de capacité.

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire

Kasaï: Conflits intercommunautaires entre Tshokwe, Lulua et Luba, plusieurs milliers de personnes fuient leurs villages pour se réfugier dans la brousse. (Elysée Lusamba)

Plus de 8000 déplacés auraient trouvé refuge dans la brousse. Le porte-parole de la zone opérationnelle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans le grand Kasaï, l’a annoncé ce lundi 08 mai 2017.  Ces derniers, selon le lieutenant Antony Mwalushayi, fuient les conflits qui ont éclaté entre les Tshokwe, les Luba et les Lulua. Toujours selon lui, la communauté Tshokwe accuse les Lulua et les Luba d’être complices des rebelles Kamwina Nsapu. (Elysée Lusamba/Radio Diku Dietu)

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire

Kolwezi : Plus de 500 membres de la Linapedho en formation sur la résolution pacifique des conflits. (Sabbin Morisho)

Cet atelier sur la « résolution pacifique des conflits » a regroupé à Kolwezi plus de 500 défenseurs judicaires et activistes des droits de l’Homme membres de la Ligue Nationale Paysanne de Droit de l’Homme (LINAPEDHO). Du 02 au 04 mai 2017, les participants ont ainsi partagé leurs expériences sur les voies et moyens de régler un conflit de manière apaisée. Ils ont à cet effet abordé avec les facilitateurs de cet atelier les différentes manières de résoudre un conflit devant les juridictions civiles, militaires, et hors tribunaux. (Sabbin Morisho/RCK-Kolwezi)

reportage de la rck Kolwezi
Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : Le BCNUDH-Bandundu sensibilise sur les violences sexuelles et méthodes de prévention (Rolly Mukiaka)

Un atelier de sensibilisation sur les violences sexuelles et méthodes de prévention a été organisé le mercredi 26 avril 2017 à Bandundu-Ville. Organisé par le Bureau Conjoint des nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDU), cet atelier s’est adressé particulièrement à la police judiciaire, aux leaders communautaires, aux tenanciers de débits de boisson, des hôtels et autres lieux où les actes de violences se pratiquent couramment. Selon le coordonnateur de BCNUDH monsieur Robert Koyou, ils est important que les concernés s’imprègnent du contenu de ce qu’on appelle l’infraction de viol. A la fin de l’atelier, un document final comportant des recommandations a été remis à la Monusco.

 

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : De nombreuses familles de déplacés pygmées à Oicha et à Beni vivent dans des conditions misérables et ont un besoin crucial d’aide humanitaire. (Alphonse Vikongo)

Cela fait 3 ans que ces  familles de déplacés pygmées se sont installées en petits groupes  à Oicha, Maymoya, Eringeti et  dans certains coins de la ville de Beni.  Ils avaient fui comme d’autres communautés des affrontements entre des éléments ADF/Nalu et l’armée gouvernementale dans les groupements BAMBUBA-KISIKI et BATANGI-MBAU.  Ils vivent depuis lors dans des conditions précaires. Leurs huttes de fortune sont recouvertes de bâches  trouées et  c’est à peine qu’ils peuvent se nourrir une fois le jour.  ALPHONSE VIKONGO de radio Moto Oicha a rendu visite à  quelques familles de déplacés pygmées à Beni.

Reportage de la radio Muungano

Télécharger ce fichier

A Bandundu ville, la police de protection de l’enfant traque des mineurs délinquants après 19 heures. (Rolly Mukiaka)

L’unité de la Police nationale congolaise de protection de l’enfant et de lutte contre les violences sexuelles a lancé le mardi 18 avril 2017 l’opération dénommée  »traque  des mineurs pratiquants la fornication et se promenant en couple après 19 heures ». Cette opération de 3 jours  concerne  l’ensemble de la ville. Elle consiste à décourager les filles et garçons de moins de 18 ans au vagabondage  sexuel. Selon cette unité de la police, cette initiative rentre dans le cadre de sa mission de lutte contre la délinquance juvénile. (Rolly Mukiaka, radio Bandundu FM)

Reportage de la radio Bandundu FM
Télécharger ce fichier

Lire

Une radio communautaire incendiée par un groupe de miliciens opérationnel dans le Kasaï, au centre de la RD Congo (Journaliste en danger (JED)

Journaliste en danger (JED) condamne l’incendie des installations de la Radio Communautaire Satellite du Kasaï, une station émettant à Mayi Munene, une cité située à 45 Km de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï (Centre de la RD Congo).