Ebola : Les décisions du conseil de sécurité de la ville de Beni sur les comportements des charlatans face à l’épidémie d’ebola. (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Certaines personnes promettent des guérisons de la maladie due au virus de la fièvre hémorragique dans certains coins de Beni. Parmi elles, une religieuse passe même sur les médias pour parler d’ebola sans mandat de la coordination de la riposte.
La réunion hebdomadaire de sécurité de la ville de beni a tablé sur cette question ce mercredi 15 août 2018.
Jean Claude Batsieba Mayasi en est le porte-parole.

Ebola : Malgré la confirmation de la fièvre hémorragique à Mangina dans le territoire de Beni, les pygmées du camp de Luvangira continuent de consommer la viande des gibiers. (Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Les pygmées informés de la présence de l’hémorragie à Virus Ebola continuent à chasser et à consommer les gibiers. Ces peuples autochtones l’ont confirmé ce samedi 4 Août 2018.
Pour eux, les animaux des brousses n’ont aucun problème.
Florence Makalikali.

Ebola : Les habitants d’Oicha se montrent très prudents contre l’épidemie. (Florence MAKALIAKALI / Radio MOto Oicha )

Lire

Face à l’épidémie à Virus Ebola déjà déclarée à Mangina dans le territoire de Beni, les habitants d’Oicha à plus ou moins 20 kilomètres au Nord-Est de Mangina se montrent très prudents contre cette maladie. Certains d’entre eux rencontrés ce vendredi 3 Août 2018 dans les artères principales de cette entité affirment qu’ils sont entrain d’observer toutes les règles d’hygiènes telles qu’indiquées par les autorités sanitaires.
Je vous propose de les écouter.

Nord-Kivu :  » La population doit rester calme. Nous organisons une riposte qui va protéger toute la population de Beni et environs « , propos du Ministre national de la santé à son retour de Mangina. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Le ministre national de la santé accompagné du gouverneur du Nord-Kivu, du représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies et 12 experts se sont rendus à Mangina le jeudi dans l’après-midi.
Il indique que toutes les batteries sont déjà en marche pour faire face à cette épidémie.
Il s’agit de la 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC.
Selon les données du ministère de la Santé, 20 décès ont déjà été rapportés dans l’aire de santé de Mangina située à 30 kilomètres de la ville de Beni, dans la zone de santé de Mabalako, territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Beni : La 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC dans l’aire de santé de Mangina inquiètent les habitants de Beni. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

La déclaration de la fièvre hémorragique d’ebola à Mangina dans la zone de santé de Mabalako en territoire de BENI le mercredi 01 Août 2018 par le ministère national de la santé en Rdc fait peur à plus d’une personne. Certains habitants de la ville de Beni qui se sont livrés à notre micro ce jeudi disent être surpris de l’éruption de cette épidémie dans le milieu qui approvisionne en vivres la ville alors que d’autres axes sont occupés par des groupes armés. Ainsi ils demandent aux autorités d’isoler cette agglomération et éradiquer cette terrible maladie.

Equateur : Les prestataires de la lutte contre ebola ont brulé des pneus devant leur quartier général réclamant la paie de leurs primes ce lundi à Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

Colère et Mécontentement des prestataires de la riposte contre Ebola ce lundi 16 juillet 2018 à Mbandaka dans la province de l’Équateur. Un groupe de manifestants venu de Bikoro a brûlé des pneus devant le quartier général de lutte contre l’épidémie d’Ebola. Tous revendiquent la paie de prime de récompense auprès de la commission de lutte et du projet de développement du système de santé Pdss. Ils annoncent que leurs noms sont omis sur la liste de paie affichée à l’agence Soficom. Pour la majorité des prestataires de la ville de Mbandaka, Le blocage provient de doublons sur la liste après les contrôles administratifs et débordement des effectifs ayant dépassé 2 mille personnes. Le gouverneur de province Bobo Boloko Dieu-donné est descendu sur le lieu et demande que la solution soit trouvée dans 48 heures.

Equateur : Le représentant intérimaire de l’Unicef, Gianfranco Rotigliano, a salué les efforts du gouvernement Congolais et de tous les partenaires impliqués dans la lutte contre Ebola. (Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

Unicef, Fonds des Nations-Unies pour enfance, a renforcé son appui technique et financier, aux activités de la riposte contre l’épidémie d’Ebola à l’équateur.  C’est le but de la mission de service du représentant intérimaire de cette agence de l’ONU à Mbandaka depuis jeudi 28 juin 2018. Monsieur Gianfranco Rotigliano de nationalité Italienne a salué les efforts du gouvernement Congolais et de tous les partenaires dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Le détail de sa mission avec Peter Gbiako de la Radio Mwana à Mbandaka Équateur

Ebola : Le chancelier, secrétaire de l’administrateur apostolique de l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro a animé une conférence de presse sur La situation actuelle d’Ebola ce samedi au cercle paroissial Bakusu à Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

La situation actuelle de la maladie à virus Ebola, ainsi que les activités religieuses dans l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro sont les deux points qui ont fait l’objet d’une conférence de presse ce samedi 09 juin 2018, au cercle paroissial Bakusu à Mbandaka. Animée par Gaspard Ndjoli, chancelier secrétaire de l’administrateur apostolique de l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro,Fridolin Ambongo. Après un mois d’existence de l’épidémie d’Ebola à l’équateur, la situation sanitaire est stabilisée.
Des sources médicales confirment cette information, notamment le ministre national de la santé publique, Docteur Oly Ilunga, précise que la riposte est efficace. Voici ce qui justifie, la communication des nouveaux chronogrammes des activités ecclésiastiques, notamment l’ordination des prêtres catholiques le 1 er juillet, et l’inauguration de la cathédrale réfectionnée de Basankusu, le 15 juillet prochain. Le reportage avec Peter Gbiako de la radio Mwana à Mbandaka Équateur.

Equateur: Après sa visite à Bikoro, l’archevêque de Mbandaka-Bikoro a tenu une conférence de presse sur l’épidémie d’ebola le jeudi à Mbandaka. (Peter GBIAKO/Radio Mwana)

Lire

L’archevêque de Mbandaka-Bikoro, Monseigneur Fridolin AMBONGO BESUNGU a tenu une conférence de presse sur la riposte contre l’épidémie d’Ebola ce jeudi 24 mai 2018 au cercle Paroissial Bakusu de Mbandaka. Devant les professionnels des médias de la ville de Mbandaka et autres fidèles catholiques, Il a décidé la suspension de toute pratique de sacrements et a reporté l’ordination des prêtres jusqu’à la fin de l’épidémie d’Ebola à l’Equateur.
Notons que l’Archevêque revient de la zone rouge de Bikoro où l’épidémie à virus hemorragique ebola sévit ces jours-ci.

Equateur: Le Ministre national de la santé a lancé officiellement la campagne de vaccination contre le virus Ebola le lundi à Mbandaka. (Peter GBIAKO/Radio Mwana)

Lire

Lancement lundi 21 mai 2018,à l’esplanade de la mairie de Mbandaka dans la province de l’Équateur, de la campagne de vaccination ciblée des professionnels de la santé. C’est le docteur Oly Ilunga, ministre national de la santé publique, qui a procédé au lancement de cette activité devant les délégués des partenaires d’appui au secteur de la santé. Comment la cérémonie s’est déroulée ? Et comment les médias locaux sont impliqués dans la sensibilisation ? Les réponses à suivre dans le reportage signé Peter Gbiako de la Radio Mwana à Mbandaka.