Beni : Les habitants de Beni déplorent la tracasserie administrative qui précède l’obtention des duplicata des cartes d’électeurs. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Certains habitants du territoire de Beni ayant déjà perdu leurs cartes d’électeurs ont répondu présent à l’appel de la CENI demandant à chacun de passer à l’antenne territoriale pour se procurer son duplicata. L’opération de livraison est en cours d’exécution mais les demandeurs de duplicata affirment avoir déboursé de l’argent à la police et à la commune pour obtenir les procès verbaux de perte de pièces, unique document exigé pour obtenir son duplicata.
Florence Makalikali nous en parle depuis Oicha dans le territoire de Beni

Ebola : Les décisions du conseil de sécurité de la ville de Beni sur les comportements des charlatans face à l’épidémie d’ebola. (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Certaines personnes promettent des guérisons de la maladie due au virus de la fièvre hémorragique dans certains coins de Beni. Parmi elles, une religieuse passe même sur les médias pour parler d’ebola sans mandat de la coordination de la riposte.
La réunion hebdomadaire de sécurité de la ville de beni a tablé sur cette question ce mercredi 15 août 2018.
Jean Claude Batsieba Mayasi en est le porte-parole.

Nord-Kivu : Les pygmées du territoire de Beni exigent aux candidats députés de s’imprégner de leurs situations pendant la période de campagne électorale. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Célébration jeudi 09 Août 2018 de la journée mondiale des peuples autochtones.
A cette occasion, les pygmées vivant en territoire de Beni ont formulé leurs attentes par rapport aux prochaines élections prévues en RDC.
Déplacées de guerre pour la plupart, ces peuples autochtones voudraient voir les candidats députés abordés la question de l’insécurité dans leurs discours de campagne.

Nord-Kivu : Le conseil communal de la jeunesse de Ruwenzori sort de son silence au regard de l’insécurité qui prévaut dans cette entité administrative. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Le conseil communal de la jeunesse de Ruwenzori sort de son silence au regard de l’insécurité qui prévaut dans cette entité administrative. Dans une déclaration rendue publique ce mercredi cette structure demande aux autorités de s’assumer car trop c’est trop.
Janvier Kalyaghe en est le président.

Nord-Kivu : Les participants à l’atelier d’échanges d’expériences sur l’entrepreneuriat des jeunes de la sous-région des grands-lacs et les réfugiés burundais du camp de Lusenda ont exprimé leurs sentiments lors de sa clôture à Goma. ( Gratiant ALENGA et Aimable KAVUNJAPORI / Ongea )

Clôture ce mercredi 8 août 2018 de l’atelier d’échanges d’expériences en entreprenariat entre les jeunes de la sous-région des grands-lacs à Goma.
Un atelier co-organisé par les organisations Pole Institute et Internews dans son projet sur les jeunes réfugiés burundais ; financé par l’Union Européenne.
Gratiant ALENGA et Aimable KAVUNJAPORI y sont présents.

Ebola : Malgré la confirmation de la fièvre hémorragique à Mangina dans le territoire de Beni, les pygmées du camp de Luvangira continuent de consommer la viande des gibiers. (Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Les pygmées informés de la présence de l’hémorragie à Virus Ebola continuent à chasser et à consommer les gibiers. Ces peuples autochtones l’ont confirmé ce samedi 4 Août 2018.
Pour eux, les animaux des brousses n’ont aucun problème.
Florence Makalikali.

Ebola : Les habitants d’Oicha se montrent très prudents contre l’épidemie. (Florence MAKALIAKALI / Radio MOto Oicha )

Lire

Face à l’épidémie à Virus Ebola déjà déclarée à Mangina dans le territoire de Beni, les habitants d’Oicha à plus ou moins 20 kilomètres au Nord-Est de Mangina se montrent très prudents contre cette maladie. Certains d’entre eux rencontrés ce vendredi 3 Août 2018 dans les artères principales de cette entité affirment qu’ils sont entrain d’observer toutes les règles d’hygiènes telles qu’indiquées par les autorités sanitaires.
Je vous propose de les écouter.

Nord-Kivu :  » La population doit rester calme. Nous organisons une riposte qui va protéger toute la population de Beni et environs « , propos du Ministre national de la santé à son retour de Mangina. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Le ministre national de la santé accompagné du gouverneur du Nord-Kivu, du représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies et 12 experts se sont rendus à Mangina le jeudi dans l’après-midi.
Il indique que toutes les batteries sont déjà en marche pour faire face à cette épidémie.
Il s’agit de la 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC.
Selon les données du ministère de la Santé, 20 décès ont déjà été rapportés dans l’aire de santé de Mangina située à 30 kilomètres de la ville de Beni, dans la zone de santé de Mabalako, territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Beni : La 10ème épidémie d’Ebola déclarée en RDC dans l’aire de santé de Mangina inquiètent les habitants de Beni. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

La déclaration de la fièvre hémorragique d’ebola à Mangina dans la zone de santé de Mabalako en territoire de BENI le mercredi 01 Août 2018 par le ministère national de la santé en Rdc fait peur à plus d’une personne. Certains habitants de la ville de Beni qui se sont livrés à notre micro ce jeudi disent être surpris de l’éruption de cette épidémie dans le milieu qui approvisionne en vivres la ville alors que d’autres axes sont occupés par des groupes armés. Ainsi ils demandent aux autorités d’isoler cette agglomération et éradiquer cette terrible maladie.

Beni : 2 personnes tuées par balles et des biens emportés, tel est le bilan de l’incursion des bandits armés la nuit du jeudi à vendredi à Masau. ( Alphonse VIKONGO /Radio Muungano )

Lire

Incursion des bandits armés la nuit de jeudi à ce vendredi à Masau en groupement Baswagha-Madiwe secteur de Beni-Mbau. Deux personnes ont été tuées par balles, de l’argent et d’autres biens ont été emporté lors de cette circonstance malheureuse. AUx dernières nouvelles, deux de ces bandits sont déjà aux arrêts.
Jackson Paluku président de la société civile de Madiwe en territoire de BENI nous en parle plus au téléphone de Vikongo Alphonse.