Ebola : Sortie officielle de l’association « le vainqueurs d’ebola  » dans la ville de Beni. (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Longtemps sollicité par les vainqueurs d’Ebola, c’est le jeudi 15 novembre courant que leur Association vient d’avoir le jour en ville de Beni. Il est présidé par le docteur Kakule Mutsunga Maurice, guérit d’ebola. Cette association a pour objectif de faire le suivi médical et psycho-social de ses membres ainsi que renforcer la sensibilisation dans la communauté.

Le Directeur général de la riposte contre ebola à Beni, Docteur NJOLOKO BATE au micro de Alphonse VIKONGO KAHINDO.

Nord-Kivu : Le Général Major MBANGU MASHITA Marcel a la tête d’une forte délégation visite le quartier Bakaiku dans la commune rurale d’Oicha à Beni. ( Florence Makalikali / Radio Moto Oicha )

Lire

Une forte délégation des Fardc conduite par le général Major Mbangu Mashita Marcel, commandant des opérations Sokola 1 a effectué une visite de travail au quartier Bakaiku, récemment la cible des attaques à répétition des rebelles Ougandais de l’adf en commune rurale d’Oicha. Les membres de la délégation se sont imprégnés de ce qui s’ était exactement passé le mercredi 24 Octobre. Le but de pouvoir et de réajuster les dispsoitifs sécuritaire pour permettre à la population de regagner ce quartier.
Florence Makalikali

Nord-Kivu : 3 morts, des boutiques dévalisés, 7 maisons et 3 véhicules incendiés. Tel est le bilan de l’attaque perpétrée par les adf le mercredi dernier dans la commune rurale d’Oicha à Beni. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Trois morts tous de civils, 7 maisons incendiées et trois véhicules complètement calcinés, des boutiques dévalisés puis réduites en cendre incendiées. C’est le bilan de l’attaque dirigée mercredi 24 octobre 2018 dans la soirée contre la commune rurale d’Oicha par des rebelles ougandais de l’ADF.
Les assaillants lourdement armés seraient venus de coté de l’Est de cette entité avant de progresser jusqu’au centre commercial.

Nord-Kivu : Sept personnes tuées, trois blessées et quatre autres portées disparues dans l’embuscade tendue par les Adf, le mardi aux usagers de l’axe routier Oicha-Maimoya en territoire de Beni. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Sept personnes tuées toutes des civiles, trois blessés, quatre autres portées disparues et tous les biens dans la voiture emportés. C’est le bilan encore provisoire de l’embuscade tendue le matin de ce mardi aux usagers de l’axe routier Oicha-Maimoya dans le groupement de Bambuba Kisiki en territoire de Beni. Parmi les personnes mortes figure le préfet de l’Institut Kima de Maimoya tué aussi par balle.

Nord-Kivu : Les pygmées vivants à Oicha souhaitent aussi le départ de la Monusco de la RDC. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Les propos du chef de l’État congolais Joseph Kabila au sujet du retrait des forces onusiennes en RDC, rencontrent l’assentiment des pygmées vivant à Oicha. Ceux ci pensent que la Monusco n’est pas dans le territoire de Beni pour le maintien de la paix car selon eux l’insécurité persiste malgré sa présence .

Nord-Kivu : Le phénomène ADF sera éradiqué avant le 23 décembre 2018. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Le chef d’état-major général des FARDC en séjour à Beni se fixe l’objectif de mettre fin au phénomène ADf avant le 23 Décembre 2018, date prévue pour les élections en RDC.
Cette nouvelle a été communiquée lors de la réunion entre le Gouverneur du Nord-Kivu et toute la notabilité locale au bureau du territoire de Beni.

A Tanganyika, Certains parents s’opposent à la vaccination de leurs enfants de 0 à 59 mois contre la poliomyélite. ( Shabani Bin Ibrahimu / RTU )

Lire

Lancement officiel par le représentant du chef de division de la santé de la campagne contre la poliomyélite ce mercredi 26 septembre 2018 à Kongolo. La cérémonie a eu lieu dans le quartier Mankoto où la population des sectes religieux refuse les vaccins.
Tous les enfants de 0 à 59 mois sont concernés et 68.765 enfants sont attendus dans la zone de santé de Kongolo.
On écoute Monsieur KABWE NGOY, représentant du chef de division de la santé à Kongolo .
shabani bin Ibrahimu.

Nord-Kivu : L’attaque des ADF à Oicha a surpris les médecins du centre hospitalier Maman MUPONYAJI en pleine intervention chirurgicale. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

L’incursion rebelle de l’ADF à Oicha lundi 24 septembre 2018 est survenue au moment où les médecins du centre hospitalier Maman MUPONYAJI étaient en pleine intervention chirurgicale. Cette structure sanitaire de la congrégation des sœurs oblates de l’assomption est située du côté Est de la commune rurale d’Oicha. Au cours de cette incursion, plusieurs de malades ont fui.

Equateur : 5000 enfants de 3 à 17 ans bénéficieront d’un encadrement psycho-social après l’éradication de l’épidémie d’ebola à Bikoro, Itipo et Iboko. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

L’ONG APEE vient d’initier un projet d’appui psycho-social aux enfants financé par l’UNICEF pour éduquer, former et divertir les enfants affectés psychologiquement par la maladie à virus ebola.
Pendant 6 mois les animateurs des espaces amis des enfants conduiront des activités récréatives positives et d’apprentissage à l’intention des enfants.
Peter GBIAKO pour les details.

Ebola : Perturbation des cours dans plusieurs écoles causée par une folle rumeur à Beni. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muulungane )

Lire

Une folle rumeur annonçant une vaccination des élèves et écoliers contre la maladie à virus Ebola a été à la base des perturbations des cours dans plusieurs écoles de la ville de Beni ce lundi 17-09-2028.
D’après certains chefs d’établissements scolaires rencontrés, il n’a pas été facile pour eux de contenir les parents qui réclamaient partir avec leurs enfants. Madame Kahindo Florence gestionnaire du complexe scolaire la politesse de Malepe est parmi ceux qui ont été menacés par les parents et cesser avec les cours.
Contacté le directeur général de la lutte contre la maladie à virus Ebola, Docteur Njoloko Tambwe a indiqué qu’il n’y pas de vaccin prévu pour les apprenants dans leurs institutions scolaires.
Ainsi le président de l’ANAPCO, Jean Pierre Mufunza Lusenge demande aux parents de se tranquilliser et ne pas contribuer à la perturbation du calendrier scolaire à cause des futilités.
Notons que cette perturbation intervient deux jours après que la même situation soit vécue dans les écoles de Mabolio et de Mambango en commune de BUNGULU.
Les 3 personnalités se sont exprimées au micro de VIKONGO Alphonse.