Presse-café: « Loi sur les ASBL : pour bien comprendre les réformes proposées »(Voxcongo et Internews)

Lire

Presse-café Voxcongo : « Loi sur les ASBL : pour bien comprendre les réformes proposées », le thème traité le mercredi 27 décembre 2017 au Centre des Ressources des Médias(CRM) situé dans la commune de la Gombe à Kinshasa. Cette activité est  organisé par voxcongo en appui avec Internews-RDC devant un auditoire composé des journalistes et des acteurs de la société civile.

Le contexte  de loi modifiant et complétant la loi N°004/2001 du 21 juillet 2001 sur les dispositions générales applicables aux associations sans but lucratif et aux établissements d’utilité publique a été déposé à l’Assemblée nationale depuis le 5 octobre 2017. Initié par le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, il est décrié par la société civile qui le trouve liberticide.
Dans son exposé de motif, ce projet de loi précise que les enquêtes menées notamment par le Secrétariat Général à la Justice, l’Agence Nationale des Renseignements et la Direction des cultes et Associations, 3569 ASBL de droits congolais et de droits étrangers sont dépourvues de personnalité juridique. Par conséquent, il leur sera interdit de fonctionner.
On peut notamment lire dans l’article 15bis de ce projet de loi que sous peine de nullité, l’ASBL est tenue de déclarer par écrit au ministre de la justice, avec copie au ministre des finances, dans les 8 jours à dater de la réception, l’origine de tout fonds d’au moins 5000 USD.
Les ONG internationales sont également visées. Si le projet de loi passe, il leur sera interdit d’exercer une activité politique. Sous peine d’interdiction d’exercer leurs activités en RDC, les ONG internationales ne pourront solliciter, recevoir, accepter ou agréer des dons d’un pays étrangers, qu’après avoir préalablement informé le Premier ministre.

Panélistes:

  • RIgo GENE, Sécretaire Général du conseil national des ONG;
  • Maître George KAPIAMBA, ACAJ

Kinshasa: « Focus group » ;Journée de collecte des données sur les groupes de discussion concernant les activités des radios partenaires du PDSM(Internews-RDC)

Lire

Internews-RDC a organisé un Focus group vendredi 22 décembre 2017  dans ses locaux à Kinshasa . Dans le cadre de l’évaluation du plan de suivi et évaluation du PDSM, une recherche de terrain (groupes de discussion) était conduite dans les provinces couvertes par le programme, pour collecter les données qui ont permis d’apprécier le niveau d’atteinte des résultats en comparaison aux résultats atteints en 2016 pour en établir l’évolution. Cette mission a concerné les provinces de Kinshasa, Haut Katanga, Kasaï-Oriental et Sud Kivu.
l’Objectif général poursuis dans cette journée d’échange étais celui de contribuer, par cette évaluation des actions de terrain du DDC et en conformité avec son plan de suivi-évaluation (PMP), à l’atteinte efficiente et efficace de son objectif général : «Libres et Responsables: Protéger la Liberté de Presse pour le Débat démocratique en RDC». Ce dernier avait pour objectif spécifiques d’organiser des groupes de discussion avec les clubs d’auditeurs des radios partenaires du PDSM dans leurs provinces respectives de recueillir les besoins des communautés en termes d’information et leur opinion ou perception des radios appuyées par le PDSM, documenter quantitativement et qualitativement les progrès réalisés (ou non) par les radios partenaires vers l’atteinte des objectif général et spécifique du PDSM.

 

Kalemie : Renforcement des capacités des enseignants des écoles technique de kalemie, Kabimba et de Nyemba.(Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

L’Inspection provincial de l’enseignement secondaire du Tanganyika a organisé du 14 au 16 décembre 2017 un atelier. Cette formation de renforcement des capacités avait pour objectif d’équiper les participants des connaissances solides pour leur tour à former  les encadreurs comme futur cadre de la société. les bénéficiaires de cet atelier sont les enseignants des écoles de l’option technique de kalemie, des enseignants de kabimba et de Nyemba. Cet atelier est organisé suite après quelques défis observé sur les enseignements des écoles techniques de la place. Signalons que les détenteurs des connaissances ont une mission délicat sur le comportement désirable dans la société.
 

Presse-Café : « La Problématique de l’accès à l’information, pour des élections démocratiques, transparentes et apaisées »(Internews et Jed)

Lire

Presse-café Internews et Jed  » La problématique de l’accès à l’information, pour des élections démocratiques apaisés, transparentes et apaisées » le thème développée le mercredi 13 décembre 2017 au Centre des Ressources pour les Médias situé dans la commune de Gombe.

Des élections dont tout le monde attendent qu’elles soient démocratiques transparentes et apaisées. Cependant, force est de constater que le processus électoral en cours se déroule dans un climat de vive tension politique marquée par des épisodes de violence qui n’épargnent pas les journalistes.
En période électorale, les journalistes et médias ont un rôle éminent : celui d’éclairer les consciences et les intelligences en donnant des informations utiles à la connaissance  et au débat démocratiques sur les candidats et sur leurs projets.Pourtant, le dernier Rapport de JED sur l’état de la liberté de la presse en RDC rendu public , le 02 novembre 2017, indique des nombreux cas de censure , de répression brutale contre les professionnels des médias, d’accès difficile aux sources officielles d’informations , etc.

Objectif poursuivi, dans ce café-presse est celui d’obtenir la promulgation d’une Loi qui impose l’accès  aux sources d’informations surtout officielles, pour les journalistes, et l’obligation de divulgation maximale des informations non couvertes par le secret. Signalons que ce café-presse a lieu  grâce au soutien financé de la suisse et de l’USAID.

Panélistes:

  • Tshivis Tshivuadi, Secretaire général JED
  • Henri christin Londgedja, Collectif 24
  • Honorable, Patrick Muyaya,  Parti Lumumbiste Unifié
  • Emmanuel Kabongo, Consultant permanent de JED

Kalemie : Les femmes journalistes et professionnels de médias lancent la sortie officielle de leur association dénommée « Union des Femmes des Médias du Tanganyika(Jacques Furhisha/Radio Kaoze)

L’Union des Femmes des Médias du Tanganyika, est une association sans but lucratif ayant pour objectif de promouvoir les femmes journalistes de la province du Tanganyika. Le comité de cette gente féminine , a été élu il ya trois mois dans une réunion tenue à la radio kaoze en présence de plusieurs personnalités dont les directeurs de certaines radios de kalemie. La sortie officielle de l’association de l’Union des femmes professionnels des Médias  doit avoir lieu selon une source proche de cette structure, ce samedi 16 décembre 2017 au cercle SNCC de kalemie.

Province de Tanganyika : Inondation dans le village de Rugumba à 12 km de kalemie(Jacques Furahisha/Radio kaoze)

Une quarantaine des maisons emportés lors de la pluie du samedi 09 au dimanche 10 Décembre 2017 dans  le village de Rugumba  situé à 12 km du centre ville. Le village de Rugumba est l’un  de village qui ravitaille la ville de kalemie en produits vivrières et avec une population estimé à 400 habitants. le village  de Rugumba a été attaqué par les eaux de la rivière de même nom que le village. Débordé  par les eaux de la rivière, deux victimes passent la nuit à la belle étoile depuis le samedi dernier sans assistance  et d’autres personnes ont voulu quitté le village pour trouver refuge à Kitshanga non loin du centre ville de  kalemie. Signalons que certaines habitants sur place préconise que  seul l’intervention de l’assistance du gouvernement congolaise peut sauver le village de Rugumba.

 

Province de Lomami : La sensibilisation sur les mesures de prevention contre le cholera(Ali BUKASA/Radio Ditunga)

Lire

La population des territoires de Luilu et de Ngandajika dans la Province de Lomami sont appelée à se mobiliser pour contraire et prendre les mesures exigeantes de choléra. Cet appel du chef de division provinciale de la santé de Lomami arrive au moment où les cas de choléra ne font qu’augmenter. Situation qui crée de la polémique entre les communautés et les autorités locales concernées.Le chef de la division provinciale apaise et donne le tableau actualisé du choléra. Selon, les docteurs de Zone des santés à kandakanda, font un état de lieux de choléra constate qu’aujourd’hui le choléra est présentement  dans les zones de santé de Kalambay et de Ngandajika, les sources officielles les confirment. Le ministre provincial de la santé Tribond LUMBALA pour lui le choléra est sous contrôle et les malades sont prisent en charge mais par contre la Nouvelle Société Civile de Lomami; exige le retour rapide du gouverneur de la province et du président de l’assemblée provincial de la Lomami à prendre des mesures urgentes afin de limiter les effets de contagion de cet épidémie.

Presse-café:  » Les 16 jours d’activisme de lutte contre les violences basées au Genre, Quels acquis?(Internews et Ucofem)

Lire

Pour sortir la masse de l’ignorance des lois et assurer une éducation sûre des femmes et des hommes, les acteurs de la lutte contre les violences basées sur le genre, au côté du gouvernement, se sont engagés, entre autres, à sensibiliser et vulgariser le nouveau Code de la famille tout au long de la campagne 2017. l’Objectif de ce Presse-café était celui de contribuer à la sensibilisation et la vulgarisation de la campagne de 16 jours d’activisme de lutte contre les violences faites à la femme. Mais non seulement  celui d’inculquer aux genres le bien fondé de la lutte contre les violences faites à la femme pendant cette période ;faire de la lutte contre les violences faites à la femme un combat de tous les jours ;impliquer la population dans cette lutte pour que sa réussite soit totale.

Panélistes:

  • Madame Esther KAMWANAI, Ministre du Genre , famille et enfants
  • Madame Clotilde KABEMBA, RAF
  • Madame Anna MAYIMONA, Directrice de l’UCOFEM 20 ans
  • Docteur Jule MWIMBI

Presse-café:  » Journée Internationale des droits de l’Homme 2017:  » Etats de lieux de la situation des droits humains en RDC »

Lire

Presse café Internews:  » Journée Internationale des droits de l’Homme 2017:  » Etats de lieux de la situation des droits humains en RDC » tel est a été le thème développée le vendredi 08 décembre 2017 au Centre des Ressources pour les Médias situé dans la commune de Gombe. Objectif poursuivi,
Le 10 décembre constitue une journée de sensibilisation et de mobilisation des élèves des écoles, collèges et lycées, pour les droits de l’Homme. L’éducation aux droits de l’Homme contribue de manière essentielle à prévenir à long terme les atteintes aux droits de l’Homme et à réaliser une société juste dans laquelle les droits de tous ont une valeur et sont respectés. L’éducation aux droits de l’homme est bien plus qu’un sujet de leçon ou que le thème d’une journée: c’est un processus qui vise à ce que chacun soit équipé pour vivre sa vie dans la sécurité et la dignité.

Qu’en est-il donc de la situation des droits l’homme en République Démocratique du Congo (RDC) ?
D’où l’objectif principal de ce presse-café était de faire un Etat de lieux de la situation des droits de l’Homme en RDC.

Panélistes:

  • Madame Sandra YOKA, Directrice des droits humains, ONG solidarité pour un monde meilleur;
  • Maître George KAPIAMBA, Président de l’ACAJ;
  • Monsieur Esaie KABWIT, Représentant du Ministre des droits Humains

Open Media Fund : L’installation d’une BARAZA dans la ville de Kalemie (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

Ensemble pour la paix c’est sont des émissions réalisées dans le cadre du projet Open Media Fund, « intégrons les jeunes et les femmes de la communauté pygmées dans les débats démocratiques ».

La commission diocésaine Justice et Paix à organisé une cérémonie d’installation de la BARAZA, composé de 14 personnes dont il s’agit de 7 pygmées et 7 bantous. Résultat d’un  processus de paix  dans la ville de Sango Malumbi à 32 kilo mètre sur l’axe de Lukwangulo. Ceci est crée dans  l’objectif de mettre fin aux conflits qui a endeuillé la province de Tanganyika et de promouvoir la paix pour tous dans la ville de kalemie. La réussite  de cette BARAZA dépends aussi de l’implication du gouvernement pour sensibiliser ce groupement.