Des médailles et diplômes de mérite décernés au 10° contingent béninois de la Monusco opérant dans la province de Tanganyika

Le représentant du chef de bureau de la monusco pour le tanganika a procédé le 25 janvier 2017 à la remise des médailles et diplômes des nations-unies au 10e contingent béninois de la mission des nations unies en Rdc. L’événement s’est déroulé dans le quartier général de la Monusco/Kalemie. Déployé depuis 2016, ce bataillon va totaliser au mois de mars 2017, un an de beaux et loyaux services. Il a été déployé à Nyunzu et à Manono pour faire face aux conflits enter ethnique. Cette cérémonie vient clôturer le mandant du 10° bataillon des militaires béninois envoyés par les Nations-Unies dans le Tanganyika. Plusieurs personnalités du monde tant politique qu’humanitaire ont rehaussé de leur présence. Pour le vice-gouverneur de la province Ali bin Omar, la question de la paix exige du temps.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie, plus de 2500 déplacés de conflit entre pygmées et Bantous abandonnés à leur triste sort au camp Kalunga

Fuyant le conflit entre les peuples autochtones et les bantous, plus de 2800 déplaces sont cantonnés dans le camp Kalunga, camp situé à environ 5 kilomètres de la cité de Kalemie.  Venus de plusieurs villages, ces déplacés en appellent à toutes les bonnes volontés pour une assistance. Dans un constat fait le vendredi 20 janvier 2017 par le journaliste de la radio Kaoze, certains déplacés détiennent déjà des cartes d’électeurs et  d’autres ne savent où se faire enrôler parce qu’incapables de retourner dans leur village. D’après la radio Kaoze, les efforts pour joindre le ministre provincial des affaires sociales n’ont pas abouti.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province du Kwilu, l’aéroport du chef-lieu Bandundu-ville menacé par l’herbe sauvage et nids de poule

Construit pour désenclaver la province du Kwilu, l’aéroport de Bandundu-ville semble être abandonné à son triste sort. Selon le constat fait mercredi 31 janvier 2017 par le journaliste de la radio Bandundu-FM, lors d’un atterrissage d’un petit avion de 12 places, il se dégage que les nids de poule sur la piste, les champs de manioc de part et d’autre de la piste, l’herbe sauvage et le gros et petit bétail traversent à souhait la piste. Comme si cela ne suffisait pas, vendeurs et acheteurs, marchants et chasseurs ont trouvé sur la piste un lieu pour traverser dans une indifférence totale des autorités. Dépourvu du courant électrique, l’aéroport de Bandundu-ville devient un sanctuaire où les hommes en uniforme commis à la sécurisation, rançonnent  le petit peuple. Tel est l’environnement dans lequel se trouve le plus grand aéroport de la province.  Et pourtant pour chaque vol, tout passager est dans l’obligation de payer au moins 10 dollars de Go pass pour chaque déplacement. D’où la question, à quoi ou mieux à qui profite cet argent ?

 

Reportage de la radio Bandundu-FM

Télécharger ce fichier

Lire

Presse café de Goma, le rôle des medias et la société civile dans la sécurité des populations

La ville de Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu est en proie de criminalité et de kidnapping récurant.  Pas plus tard qu’au premier semestre de l’année 2016, plus de 10 personnes ont été enlevées, selon les sources proches des services de renseignement. Des cas de vol, de braquage armé et de banditisme urbain sont enregistrés chaque jour. Face à ce tableau sombre sur le plan de sécurité, le Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord-Kivu (CORACON) a organisé le lundi 17 octobre 2016 un café de presse avec comme problématique « le rôle des medias et de la société civile dans la sécurité des personnes ». Devant un panel d’invités constitués de tous les acteurs impliqués dans le sécurisation des personnes et de leur bien,  le CORACON a voulu que les uns et les autres analysent avec empressement la question de sécurité, en relever les causes et proposer les pistes de solutions. Ce magazine a eu lieu grâce à l’appui financier d’Internews-RDC.

 

Télécharger ce fichier

Panelistes

  1. Madame Rosalie Zawadi, Présidente provinciale UNPC/Nord-Kivu
  2. Monsieur Etienne Kambale, Rapporteur de la Société Civile Nord-Kivu
  3. Monsieur Guillaume Ndjike, Major et porte parole FARDC dans la zone opérationnelle Sokola II
  4. Monsieur Bill Tchagbeze, Monusco
Lire

Dans la province du Tanganyika, les eaux du lac Tanganyika inondent des édifices privés et publics à Kalemie

Plusieurs habitations ainsi que des écoles et même des églises sont actuellement envahies par les eaux du lac Tanganyika dans la ville de Kalemie. Ce constat a été fait depuis le debut de la saison de pluie du mois de juin et surtout lors des pluies à répétition du mois de novembre. C’est principalement le quartier DAV qui est frappé. Les inondations sont dues à des fortes pluies qui s’abattent sur cette ville. Entretemps, les sinistrés restent sans aucune assistance. Pour se protéger, certains habitants entassent des sacs de sable au bord du lac pour freiner les vagues d’eau.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Baisse de prix des factures de la société nationale d’électricité (SNEL) à Kalemie

La Société Nationale d’électricité, SNEL en sigle, vient de revoir à la baisse le prix des factures de consommation du courant électrique sur l’ensemble de la ville de Kalemie. Cette décision est le fruit d’une plaidoirie de la société civile auprès des dirigeants de cette entreprise ce mardi 17 janvier 2017. Désormais, les abonnés de la SNEL payeront 15 mille Francs congolais au lieu de 20 mille francs le mois; soit une baisse de 25%. Selon les responsables la société civile, avant cette réduction, la SNEL comptabilisait dans sa facturation des heures de délestage. D’où, elle se dit satisfaite du compris obtenu.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Opération d’enrôlement dans la province de Tanganyika, Un million d’électeurs attendus

La commission électorale indépendante veut enrôler plus d’un million d’électeurs dans la province du Tanganyika pour les élections prochaines. L’annonce est du secrétaire exécutif provincial de la CENI, c’est mardi 10 janvier 2017 au cours d’une réunion à Kalemie avec les partenaires de cet organe électoral. Les partis politiques affirment de leur côté être prêts à mobiliser la population pour un enrôlement massif. Selon ces partis, plus il y a d’enrôlés mieux cela entraine l’augmentation quota des élus. Signalons que les opérations d’enrôlement des électeurs dans le Tanganyika a été lancés le jeudi 15 décembre 2016.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Tanganyika, une hausse de prix des produits vivriers à Kalemie.

Des produits de premières nécessités sont devenus rares et chers dans la ville de Kalemie ; ceci depuis le début de cette année 2017. C’est le cas par exemple d’un sceau de mais qui se vend actuellement à 17000 francs congolais au lieu de 6000 F, il y a quelques semaines. Selon la nouvelle société civile de Tanganyika qui a livre cette information le mardi 24 janvier 2017, cette ascension de prix est le résultat des violences entre les pygmées et les Bantu dans les territoires producteurs de ces aliments, notamment Nyunzu et Manono. Le déplacement massif de la population a alors cédé place à l’abandon des travaux champêtres et créée ainsi d’autres conséquences.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Le corps sans vie de l’avocate du barreau de Bukavu, maitre Furaha Balungwe morte par les eaux de pluie le dimanche 08 janvier 2017, repêché des eaux du lac Kivu le jeudi 12 janvier 2017

Le corps de l’avocate du barreau  de Bukavu, maitre Furaha Balungwe a été repêché des eaux du lac Kivu le jeudi 12 janvier 2017. Transporté à la morgue de l’hôpital de référence de Bukavu, le corps de l’avocate a été tiré des  eaux grâce aux plongeurs venus de chef lieu de la province du Nord-Kivu, de Goma précisément et quelques éléments de la Monusco/Sud-Kivu. C’est le procureur général de la République/Sud-Kivu qui a lu le procès verbal attestant la mort de l’avocate devant les membres de famille, ses collègues de service ainsi que les autorités locales. A bord de son véhicule, maitre Furaha a été emportée par les eaux de pluie du dimanche 08 janvier 2017 dans la ville de Bukavu.

reportage de la radio ISDR

Télécharger ce fichier

 

Lire

Une soixantaine de relais communautaires de la zone de santé d’Uvira renforcés en capacité sur la prise en charge du diabète.

Un atelier de renforcement de capacité sur la prise ne charge de diabète s’est ouvert jeudi 12 janvier 2017 à Uvira. Organisé par le centre d’appui à la promotion de santé/Sud-Kivu, cette activité concerne une soixantaine des relais communautaires de la zone de santé de cette entité territoriale. Selon Marie Mingadi, directrice du centre, il est question de permettre aux participants de maitriser leur indice de masse corporelle et le taux de glycémie.

 

reportage de la radio Le Messager du Peuple

Télécharger ce fichier

Lire