Opération d’enrôlement dans la province de Tanganyika, Un million d’électeurs attendus

La commission électorale indépendante veut enrôler plus d’un million d’électeurs dans la province du Tanganyika pour les élections prochaines. L’annonce est du secrétaire exécutif provincial de la CENI, c’est mardi 10 janvier 2017 au cours d’une réunion à Kalemie avec les partenaires de cet organe électoral. Les partis politiques affirment de leur côté être prêts à mobiliser la population pour un enrôlement massif. Selon ces partis, plus il y a d’enrôlés mieux cela entraine l’augmentation quota des élus. Signalons que les opérations d’enrôlement des électeurs dans le Tanganyika a été lancés le jeudi 15 décembre 2016.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Tanganyika, une hausse de prix des produits vivriers à Kalemie.

Des produits de premières nécessités sont devenus rares et chers dans la ville de Kalemie ; ceci depuis le début de cette année 2017. C’est le cas par exemple d’un sceau de mais qui se vend actuellement à 17000 francs congolais au lieu de 6000 F, il y a quelques semaines. Selon la nouvelle société civile de Tanganyika qui a livre cette information le mardi 24 janvier 2017, cette ascension de prix est le résultat des violences entre les pygmées et les Bantu dans les territoires producteurs de ces aliments, notamment Nyunzu et Manono. Le déplacement massif de la population a alors cédé place à l’abandon des travaux champêtres et créée ainsi d’autres conséquences.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Le corps sans vie de l’avocate du barreau de Bukavu, maitre Furaha Balungwe morte par les eaux de pluie le dimanche 08 janvier 2017, repêché des eaux du lac Kivu le jeudi 12 janvier 2017

Le corps de l’avocate du barreau  de Bukavu, maitre Furaha Balungwe a été repêché des eaux du lac Kivu le jeudi 12 janvier 2017. Transporté à la morgue de l’hôpital de référence de Bukavu, le corps de l’avocate a été tiré des  eaux grâce aux plongeurs venus de chef lieu de la province du Nord-Kivu, de Goma précisément et quelques éléments de la Monusco/Sud-Kivu. C’est le procureur général de la République/Sud-Kivu qui a lu le procès verbal attestant la mort de l’avocate devant les membres de famille, ses collègues de service ainsi que les autorités locales. A bord de son véhicule, maitre Furaha a été emportée par les eaux de pluie du dimanche 08 janvier 2017 dans la ville de Bukavu.

reportage de la radio ISDR

Télécharger ce fichier

 

Lire

Une soixantaine de relais communautaires de la zone de santé d’Uvira renforcés en capacité sur la prise en charge du diabète.

Un atelier de renforcement de capacité sur la prise ne charge de diabète s’est ouvert jeudi 12 janvier 2017 à Uvira. Organisé par le centre d’appui à la promotion de santé/Sud-Kivu, cette activité concerne une soixantaine des relais communautaires de la zone de santé de cette entité territoriale. Selon Marie Mingadi, directrice du centre, il est question de permettre aux participants de maitriser leur indice de masse corporelle et le taux de glycémie.

 

reportage de la radio Le Messager du Peuple

Télécharger ce fichier

Lire

L’Union pour le Développement du Congo (UDECO), parti politique cher à Jean Claude Masangu appelle ses militants à se préparer pour les prochaines élections

« Préparez-vous pour les prochaines élections« , c’est un appel lancé le jeudi 12 janvier 2016 à Kisangani aux militants de l’Union pour le Développement du Congo, UDECO en sigle, par le coordonnateur provincial Francis Bangala. Selon Francis Bangala, il est temps de se mettre en ordre de bataille pour redynamiser les activités du parti cher à Jean Claude Masangu, ex-gouverneur de banque centrale. pour lui, ce message est valable pour les adhérents de ce parti politique de province de la Tshopo, du Haut Uélé, Bas-Uélé et Ituri. Le parti politique de la majorité présidentielle, UDECO compte s’installer dans l’ex-province Orientale aujourd’hui démembrée.  Au sujet de l’accord politique du 31 décembre 2016, le coordonnateur provinciale de l’UDECO affirme que son parti s’incline à la position de la majorité présidentielle.

 

Reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

Les laïcs catholiques de l’archidiocèse de Kisangani sensibilisent et vulgarisent l’accord politique issu du dialogue politique dirigé par les prêtres de la CENCO

Pour vulgariser et sensibiliser  la population de Kisangani sur le contenu de l’accord politique signé entre les acteurs politiques au centre interdiocésain de Kinshasa, c’est l’essentiel d’une conférence-débat organisé le mercredi 11 janvier 2017 à Kisangani par les laïcs de l’archidiocèse de Kisangani. Selon l’orateur du jour, Jean Pierre Lifoli, président des enseignants catholiques des institutions universitaires de la Tshopo, la signature de l’accord de la CENCO a permis la légitimation des institutions devant conduire le pays aux élections prochaines. Ainsi, il a demandé à tous les acteurs de s’engager en signant l’accord pour permettre au pays de se doter des institutions pouvant entre remplacer par d’autres issues des élections organisées dans un climat apaisé.

 

Reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

La société civile de la Tshopo met en garde tout acteur politique qui tentera de saboter l’accord politique obtenu par les évêques de la CENCO le 31 décembre 2016

L’accord obtenu par les évêques catholiques au centre diocésain le 31 décembre 2016 continue à récolter  plus succès dans divers milieux de la sociétés congolaise. C’est le cas de la société civile de la Tshopo qui par la bouche de l’un de ces membres, en la personne de Jean Paul Nyidu qui appelle toute la classe politique à s’impliquer pour que sa mise en œuvre ne soit l’objet d’un quelconque blocage. dans un entretien accordé à la RTK 5 de la Tshopo, Jean Paul estime que la CENCO doit encore faire pression aux autorités politiques pour que la libération d’autres prisonniers politiques recouvrent leur liberté.

 

Reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

Plus de 76 milliards des Francs congolais de budget pour l’exercice 2017 de l’exécutif provincial du Kwilu

L’assemblée provinciale du Kwilu a adopté le lundi 26 décembre 2016, le budget 2017 de la province. Après débats et délibérations au niveau de la chambre des représentants, le budget adopté s’élève à plus de 76 milliards de Francs congolais.  Selon le gouverneur de la province, Gödel Kinyoka, la priorité est dans le domaine agropastoral, la restauration de l’autorité de l’Etat, l’amélioration des voies de communication ainsi que le social de la population.

 

Reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire

A l’assemblée provinciale du Kwilu, les honorables députés ont clôturé la session parlementaire de septembre 2016, le 30 décembre 2016

Le président de l’assemblée provinciale du Kwilu, l’honorable Willy Itunda a procédé le vendredi 30 décembre 2016 à la clôture de la session parlementaire ouvert au mois de septembre. Dans son discours, le président félicite la chambre des représentants pour une production législative abondante, le contrôle parlementaire et l’adoption du premier budget dans l’histoire de la province du Kwilu.  Pour la prochaine session, l’honorable président promet l’examen d’autres édits ainsi qu’un œil regardant sur la gestion rationnelle des recettes de l’Etat. Il a demandé à l’exécutif de faire en sorte que les 5 territoires de la province sentent les effets du budget adopté pour la province. L’honorable Willy Itunda a terminé son propos en espérant un aboutissement heureux du dialogue dirigé par les prêtres au centre diocésain de Kinshasa.

reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier 

Lire

Annoncée comme une date apocalyptique, le 19 décembre 2016 a été sans heurts ni violence dans le chef lieu de la province du Kwilu margé un dispositif sécuritaire impressionnant

Le gouverneur de la province du Kwilu Gödel Kinyoka se félicite de la quiétude qui a régné à Bandundu-Ville, chef lieu de la province du Kwilu le 19 décembre 2016.  Annonce comme une date apocalyptique par les membres d rassemblement, plate forme politique le l’opposition, rien de pire n’a été signalé. Le marché, le commerce ont fonctionné normalement. Occasion pour  Le chef de l’exécutif provincial de faire la ronde de la ville. cependant, malgré ce calme apparent, on a noté une forte présence des forces de l’ordre dans tous les sites stratégiques de la ville de Bandundu.

Reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire