Nord-Kivu: Une dizaine d’enfants blessés, les activités scolaires et économiques perturbées ce lundi à Beni. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Une dizaine d’enfants sont blessés et d’autres ont perdu connaissance ce lundi 14 mai 2018 à Beni ville. Les activités économiques et scolaires ont été aussi perturbées. A la base, un message non confirmé par des sources officielles faisant étant de la découverte de cinq corps sans vie vers Mangada/ en la périphérique Est de la ville de Beni. Les écoliers et élèves ont vidé leurs salles de classes et se sont retrouvés dans la rue. Voulant contenir les manifestants, la police a fait recours aux bombes à gaz lacrymogène.

Ainsi madame Adeline Lukuba chargée de la protection de l’enfance au bureau urbain genre femmes familles et enfants condamne cette attitude des agents de l’ordre.

Uvira: La forte pluie qui s’est abattue le matin de ce mercredi a perturbé le début de l’épreuve de dissertation. (Jacques FURAHISHA/Radio le Messager du peuple)

Lire

La forte pluie qui s’est abattue le matin de ce mercredi 02 mai 2018 a perturbé le début de l’épreuve de dissertation à Uvira. L’ épreuve a été retardée pour ne commencer qu’après 9 heures. Arrivée et distribution tardives des macarons par les chefs d’établissements étaient au rendez-vous. Cependant, il est aussi à signaler que le reste du programme s’est déroulé dans le calme.

Beni: Plus de 3000 élèves finalistes repartis dans neuf centres passeront leurs épreuves d’examens d’Etat sans perturbation. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Lancement des épreuves d'examen d'Etat à BeniComme partout en  République Démocratique du Congo, les hors-sessions des examens d’État viennent de démarrer  ce mercredi 02 mai. Plus de 3.000 finalistes repartis dans 9 centres passeront ces épreuves à Beni.

Le coup d’envoi a été donné par l’exécutif urbain au centre BENI 5 à l’Institut du même nom. Bwanakawa Masumbuko NYONYI, le Maire de Beni a garanti que ces épreuves vont se dérouler dans l’accalmie. Les forces de l’ordre assureront la sécurité pour son bon déroulement.

Beni: Déjà deux semaines sans écoles dans certains cités et villages sur l’axe Beni-Butembo après les combats qui avaient opposé les FARDC aux Maï-maï. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Certains écoliers de Kalingate, Pabuka, Mukondi, Soma et environs sont obligés, pour poursuivre leurs études, de déménager à Kalunguta, Kabasha et Maboya. C’est la conséquence des violants combats   qui ont opposé les FARDC aux maï-maï, il y a peu dans ce coin du territoire de Beni à près de vingt-cinq kilomètres sur l’axe Beni-Butembo.

Janvier Paluku Lwingiriande, Président de la société civile locale demandé aux autorités de rétablir la paix afin que chacun vaque librement à ses activités.

Il est au micro de Vikongo Alphonse.

Kongolo: Trois mois impayés, les enseignants menacent une grève sur leurs arriérés(Shabani Ibrahim/Radio de le l’Unité)

Lire

Les enseignants du territoire de kongolo exigent la paie de leurs arriérés de trois mois impayées. Les professionnels de craies mécontent de la situation salariale qui demeure toujours dans des grandes promesses irréalisables. Selon une information à notre possession, les noms de certains enseignants sont omis sur la liste de la bank TMB, qui s’est retiré de la paie de ces derniers à cause de l’insécurité. D’où le salaire d’un mois est repartie à 1% ,déçu de la situation menacent une grève pour décanter la situation. Signalons que l’inspecteur Pool secondaire de l’enseignement appel les Hommes du savoir et de connaissance aux dialogues et à la patience.

 

Nord-Kivu: Les étudiants de l’Université Officiel de Semuliki en sit-in à la mairie de Béni, dans l’attente du circulaire du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, sur la réduction du taux de dollars(Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Les étudiants de l’Université Officiel de Sémuliki, U.O.S en sigle, ont fait un sit-in, le jeudi 08 février 2018 à Béni. Ces étudiants en attente  impatiemment l’exécution de la décision du ministre de l’Enseignement Supérieur Universitaire sur la réduction du taux de dollars aux établissements des enseignements. D’Après le président des étudiants à l’U.O.S ,ils  sont venus solliciter l’implication des autorités pour que la circulaire du ministre de l’E.S.U exigeant le taux de dollars en mille deux cent francs congolais dans des institutions universitaire public soit respectée également dans les écoles. En outre demander au service des finances de cette université de continuer à travailler comme d’habitude et non pas d’afficher  des léthargies dans leurs activités. Notons que le directeur de la  division, a promis de transmettre leurs doléances à sa hiérarchie pour  une solution palliative.

Nord-Kivu: Les responsables des écoles publiques tant privés procèdent à l’annonce d’alerte au recouvrement des frais scolaires(Alvakis Vikongo/RC Muungano)

Lire

Plus de cent responsables d’écoles publiques et privées de Beni au Nord-Kivu, ont été sensibilisés sur le non refoulements des élèves aux cours pendant cette période des examens du premier semestre ce vendredi 26 janvier 2018. C’est l’inspecteur principal de la province éducationnelle du Nord-Kivu II qui animé cette séance. Il a démontré à l’assistance que les enfants mineurs n’ont aucune responsabilité dans la recherche des frais-scolaire y compris d’autres frais liés à leur instruction. Si l’on veut procéder au recouvrement, il est impérieux d’inviter les parents insolvables pour une harmonisation. Quelques participants retracent leur vie quotidienne et celle qu’ils vont adoptés dès ce jour.

 

Nord-kivu: L’inspecteur provincial de l’éducation interpelle ses collaborateurs de la ville de Béni à la manifestation de leur couleur politique en milieu scolaire( Alkavis Vikongo/Radio Muungano)

Lire

L’inspecteur principal provincial de l’éducation au Nord-Kivu II, demande à ses collaborateurs de la ville de Beni, de n’est pas affichés leur couleur politique en milieu scolaire. Dans une réunion avec les chefs d’établissements scolaire, qu’il a animé ce vendredi 26 janvier 2018 dans la salle polyvalente Bercy de Béni-cité. Joseph LONGO dit  l’école est apolitique quelque soit le cycle électoral en République Démocratique Congo actuellement, toutes les tendances et ambitions politiques doivent se manifester en dehors des concessions scolaires pour les dirigeants et apprenants.

Equateur: Mbandaka,lancement du projet d’amélioration de la qualité de l’éducation pour tous au centre de l’Enseignement Primaire Supérieur et Professionnel(Peter Gbiako/Radio Mwana)

Lire
Le Projet d’amélioration de la qualité de l’éducation (PAQUE) est lancé le mardi 23 janvier 2018 à Mbandaka au cours d’un atelier opérationnel de quatre jours au centre de l’EPSP.  L’objectif de cet activité était basé sur l’ amélioration de la qualité d’apprentissage dans l’enseignement primaire et de renforcer la gestion . A la tenue de cet atelier , une délégation composée des délégués du Ministère national de l’éducation et les membres d’exécution de ce projet PAQUE  qui ont assuré cette formation. Peter Gbiako, Journaliste de la radio communautaire Mwana.

Nord-kivu: Une timide rentrée scolaire après les vacances de Noel et de nouvel an dans les écoles d’Oicha(Florence Makalikali/Rdio Moto Oicha)

Lire

Les cours ont repris timidement ce lundi 8 Janvier dans des écoles d’Oicha, cela après les vacances de Noel et du nouvel an. Si dans la plupart d’écoles les activités se sont déroulées normalement, par contre dans d’autres, les élèves ont brillé par leur absence. Les enseignants accusent les élèves et certains parents de confondre la journée de deuil national à la journée ville morte. Signalons que dans les institutions Étatiques le drapeau était à berne dans toute la ville d’Oicha signe de deuil national mais les activités se sont déroulés comme d’habitude.