Dans la province du Tanganyika, un séminaire de renforcement de capacité sur le mécanisme de lutte contre le sida à Kalemie

Lire

Le conseil provincial multisectoriel de lutte contre le sida a sensibilisé la semaine du  04 au 10 juillet 20161, la population sur me mécanisme de lutte contre le sida dans la cité de Kalemie. Selon le président du conseil, il faut plus d’engagement et de moyens pour lutter contre ce fléau. Selon le docteur Jerry Kibanza, il est question de permettre aux personnes vivants avec le VIH d’accéder aux soins et au traitement, d’augmenter la connaissance sur les mesures préventives et assurer une bonne observance pour réduire le cas de décès. On a noté la présence de plusieurs personnalités tant civils que militaire à l’occasion de cette sensibilisation.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

A Kalemie, les enfants appellent les adultes au respect de la loi portant protection de l’enfant à l’occasion de la cérémonie marquant la journée de l’enfant africain

Lire

Le monde se souvient de la journée de l’enfant africain célébré le 16 juin de chaque année. Plusieurs enfants de toutes les catégories sociales ont rehaussé leur présence cette manifestation. L’objectif du jour, éradiquer la pauvreté qui cause la mort des enfants et les extraire des groupes armés qui écument le province de Tanganyika. Pour le ministre provincial du plan, il est temps de vulgariser et de faire respecter la loi portant protection de l’enfant. Organiser par la Monusco-Kalemie, plusieurs organisations et mouvements associatifs d’encadrement des enfants ont répondu present à l’appel.

Reportage de Liphonse Wilondja de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

La province de l’Equateur a célébré avec faste la journée internationale des sages femmes africaines

Lire

Les infirmiers de la province de l’Equateur ont célébré avec cri de joie le 18 mai dernier, la journée internationale réservée aux sages femmes africaines. Pour cette année, le thème est intitulé  »sages femmes et ses compétences ». Selon le premier orateur, il est temps de faire la promotion des services abattus par les sages femmes et sensibiliser la jeunesse à s’inscrire dans l’orientation  »sage femme ». Pour le Directeur Général de l’ISTM-Mbandaka, le professeur Faustin Mputu, l’ISTM sera doté d’un laboratoire moderne pour les étudiants de l’option sage femme pour leur permettre de bien accomplir et exercer leur métier.

Reportage de la radio Mwana

Télécharger ce fichier

Le gouverneur de la province de Tanganyika promet des bourses aux finalistes des examens d’Etat 2016 qui obtiendront plus de 70 %

Lire

Le Gouverneur de la province de Tanganyika, Richard Ngoyi promet aux finalistes des 6e secondaires de sa province des bources. C’est à l’issue de la visite qu’il a effectué le 4e jour des épreuves des ex états à Kalemie. Pour le gouverneur, ce geste s’inscrit dans le cadre de soutien aux élèves afin de penser à leur avenir. Les finalistes de leur coté, ont remercié l’autorité provinciale pour la promesse. ils ont promis de le soutenir dans les actions visant à développer la province. Après la rencontre avec le numéro un de Tanganyika, des scènes de liesse populaire ont été entendu dans toute la province comme pour se défouler de la pression due au temps de blocus pour préparer les examens d’Etat.

Reportage de la radio kaoze

Télécharger ce fichier

Au Nord-Kivu dans la cité d’Oicha, les finalistes de 6e secondaires se disent soulager après les 4 jours d’examens d’Etat

Lire

Les finalistes du secondaire se déclarent satisfait du déroulement dans la paix des épreuves de l’examen d’Etat pour  2015-2016 dans la cité d’Oicha (Nord Kivu).  Si pour les uns l’espoir d’accrocher un diplôme occupe les autres,, pour d’autres, surtout ceux habitant les localités voisines, la sécurité est le premier soucis. En effet, il ne savent quand ou comment rentrer chez eux à cause des embuscades récurrentes le long de la route. Tout en espérant avoir réussi leurs examens, ils s’inquiètent de la situation sécuritaire dans leur village respectifs.

Ce reportage est de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Dans le territoire d’Uvira, après le dépôt des candidatures à la députation provinciale, la CENI déroule les échéances à venir.

Lire

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) – section Uvira propose plusieurs étapes après les dépôt des candidature des candidats à la députation provinciale. Dans un point de presse tenu à son siège le 06 février dernier, la CENI demande aux candidats de s’investir pour la poursuite des étapes à suivre pour la réussite des élections. Pour leur part, les représentant des candidats à cette cérémonie ont promis de répercuter l’information aux concernés pour que les uns et les autres accompagnent le CENI avec succès pour la réussite non seulement de l’organisation des échéances présentes mais aussi à venir.

 

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier

Dans le chef lieu de Tanganyika, l’Administrateur du territoire interdit tous les marchés pirates à 48 heures de l’arrivée du Président de la République à Kalemie

Lire

L’administrateur du territoire interdit tous les marchés pirates sur toute l’étendue de la ville de Kalemie. Selon l’autorité, ces marches sont à la base de beaucoup de problème de sécurité et salubrité. Ainsi, il en appelle aux vendeurs et vendeuses de se trouver un espace le journée et à 18 heurs, tous les marchés doivent fermés. Entre temps, les clients et vendeurs se plaignent du fait qu’ils n’ont aucune autre activité pour subvenir aux besoins de leur famille. D’après nos sources, cette mesure fait suite à 48 heures de l’arrivée du président à Kalemie ce vendredi 24 juin 2016.

Ce reportage est de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Dans la province du Sud-Kivu, le journaliste fait face à beaucoup d’obstacles dans l’exercice de la liberté de sa profession

Lire

La situation de la liberté de la presse a été brossé lors d’une émission dans la province du Sud-Kivu. Grace à l’appui financier de l’Internews-RDC, les panelistes estime que le tableau sur la situation de la liberté et de l’expression et de la presse est sombre surtout à l’approche des élections. Selon un rapport de l’ONG Reporter Sans Frontière, la RDC est placée 153eme sur 182. Ce qui traduit un recul de 3 place par rapport à l’année 2014. Si sur le plan normatif, affirme un paneliste, sur le plan de l’exercice de la profession, il faut des efforts entre le journaliste et las faits, surtout qu’il y a beaucoup d’abus. D’où, l’autorité doit se mettre entre les 2 pour qu’il y ait équilibre. cependant, déclare un autre paneliste, la liberté de paresse implique le droit d’accès à l’information. Selon cette opinion, Ceux détiennent l’information ne facilité pas l’accès à la source, d’où la question : qu’est ce qui se cache derrière le refus de permettre d’accéder aux sources d’informations.

Panelistes :

  1.  Déo Munyololo, Réseau des radios et télévisions communautaires du Congo
  2.  Douce Nawezi, Association des femmes de Medias
  3.  Papy Kadiabika, Responsable ONG-Vision Sociale
  4.  Darius Kituka, Président provincial UNPC

Emission Radio Congo Share

Télécharger ce fichier

La CENI-KALEMIE : Création d’une institution sur l’observation et le déroulement des élections dans la province de Tanganyika

Lire

La Commission Electorale Nationale Indépendante, section Kalemie propose de créer un centre d’observation et du déroulement des élections à Kalemie dans la province de Tanganyika. Dans un entretien tenu à la presse au mois de mars, le CENI voudrait créer la confiance et la crédibilité entre les élus et les électeurs. Selon le point focal de la CENI Bienvenu Sangwa, déposer le bulletin dans l’urne est un acte citoyen et un droit pour tout un chacun, cependant, ajout-il, l’organisation des élections est une combinaison de plusieurs actes dont la surveillance.

 

reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

A l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel à Mbandaka, une campagne de sensiblisation et d’adhesion à la mutuelle de santé à l’Equateur

Lire

La mutuelle de santé de l’EPSP-Mbandaka sensibilise ses membres à l’adhesion de leur structure.  Selon cette mutuelle, adhérer procure plus d’avantages aux enseignants et à leur dépendants. Pour y arriver, chaque membre devra payer 15000 Fc au lieu de 100 dollars comme initialement annoncé. Ainsi chaque enseignant sera appelé à obtenir pour son enfant l’acte de naissance pour bénéficier des soins. D’après le secrétaire provincial du syndicat des Enseignants du Congo (SYECO), il est temps que leur structure adhère à la mutuelle. C’est une façon, ajoute-t-il, de soulager tant soit peu les professionnels de craie de la province.

Reportage de la radio Mwana

Télécharger ce fichier