Kalemie : la rentrée scolaire 2017-2018, dans une ambiance de timidité et sur fond d’occupation de certaines écoles par les déplacés des conflits intercommunautaires (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lancée le lundi 04 septembre 2017 par le maire de la ville Alvar Kaluta Lubuli à partir de l’institut du lac de Kalemie, la rentrée scolaire 2017-2018 a été très timide dans la ville. Pour les écoles visités, on a noté les activités tournées au relent. S’agissant des écoles occupées encore par les déplacés des conflits intercommunautaires, le maitre a affirmé qu’ils seront évacué au courant de la semaine.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Province de Lualaba : Le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2017-2018 donné par le ministre national de l’EPSP à Kolwezi (Nono Kisandi/RCK Kolwezi)

Lancée le lundi 04 septembre 2017 par le ministre national de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel (EPSP) Gaston Musemena, la rentrée scolaire 2017-2017 a été effective sur l’ensemble du territoire national. A Kolwezi, chef lieu de la province de Lualaba toutes les écoles ont été prises d’assaut par les bleus et blancs. Les enseignants du des secteurs tant privés, conventionnés que publics se sont retrouvés devant les élèves pour dispenser les enseignements. Pour le préfet du complexe scolaire la Bénédiction, l’abbé Emmanuel Kabay, il y a aucune raison pour les parents de garder les enfants à la maison.

Reportage de la radio rck kolwezi

Télécharger ce fichier

Lire

Province de Lomami : Les enseignants du secteur public en un sit-in devant le bureau du chef de l’exécutif pour exiger la paie de leurs arriérés de salaire (JC Kabulue/Radio Veritas)

Tôt le matin du mardi 05 septembre 2017, le bureau du gouverneur de la province de Lomami a été pris d’assaut par les enseignants des écoles publiques de la ville de Lomami. Selon les information à notre possession, ces professionnels de craies sont venus réclamés auprès de l’autorité le paiement de leur salaire avant de reprendre le chemin de l’école.  Signalons que gouverneur leur a promis que leur situation est déjà sous examen au niveau du gouvernement central.

reportage de la radio Veritas

Télécharger ce fichier

Lire

Province du Haut Katanga : Une rentrée scolaire effective dans toutes les écoles tant privées, conventionnées que publiques de Likasi (Theodore Sapu/RCK Likasi)

Les élèves de tous les cycles de la ville de Likasi ont repris le chemin de l’école le lundi 4 septembre 2017. Pour se rendre compte de cette effectivité, madame le sous PROVED de l’EPSINC LIKASI, VICKY KAKUSA KILOMBO a inspecté quelques écoles de différents secteurs. Selon son constat, les élèves du secteurs privé, conventionné et public ont répondu à ce rendez-vous de la rentrée scolaire. Pour madame le sous PROVED, il s agit d’une visite de réconfort malgré la timidité dans certaines écoles.

Reportage de la radio Rcklikasi

Télécharger ce fichier

Lire

Kasai Oriental : Aussitot les éléves du privé ont repris l’école, aussitot les cours ont démarré mais dans le public, les élèves sont présent, sans les enseignants (Adjany Tshimbombo/Radio Ditunga)

La reprise des cours a été effective le lundi 04 septembre 2017 à Mbuji Mayi pour les écoles du secteur privé. Dans les salles de classe, on pouvait trouver les enseignants et élèves dans les salles de classe.  Pour les écoles publiques, le constat est ambiguë. Dans certaines écoles, on trouve les élèves sans enseignants et d’autres c’est l’inverse, il y a la présence des enseignants et non celle des élèves.

reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Lire

Kasai Occidental : Une reprise de classe à double vitesse à Mweneditu selon que l’on est enseignant à l’école privée ou publique (Cedrick Kalenga/Radio Tutante)

A Mweneditu, la rentrée scolaire se fait à deux vitesses. Selon le constat fait le lundi 04 septembre 2017 par le journaliste de le radio Tutante, aux écoles privées, c’est la fête de retrouvaille entre anciens et nouveaux tandis que pour les écoles publiques, ce sont les inscriptions qui se poursuivent. Pour certains enseignants du public, la gréve reste le moto d’ordre, tandis que pour les privés, les enfants ont droit à une formation dès le rentrée scolaire.

Reportage de la radio Tutante

Télécharger ce fichier

Lire

Province de Maindombe : 48 heures après la rentrée de classe, plusieurs écoles dans le territoire de KUTU ne répondent pas au critère minimum exigé pour un enseignement de qualité (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville)

La fondation Mai ndombe du maitre Maindombe a visité le mardi 05 septembre 2017 les infrastructures scolaires du territoire de Kutu. Le constat est très amer. Plusieurs écoles ne disposent ni des bancs, ni tableau. D’autres sans toitures ni murs. Pour écrire au tableau noir, certains enseignants se servent de quelques tiges de cossettes de manioc. Alors maitre Guy Maindombe en appelle aux cœurs sensible pour sauver l’enseignement dans le territoire de Kutu.

Télécharger ce fichier

 

Lire

Province du Kwilu : Seuls les élèves des écoles privées et conventionnées ont repris le chemin de l’école à Bandundu-Ville (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville)

A Bandundu ville, les uniformes bleus-blanc étaient visible dans les rues de la ville. Selon les information, seules les écoles privées et conventionnées ont répondu présent à ce rendez-vous du 04 septembre 2017. Pour les écoles publiques, le mot d’ordre de grave est observée. Pour ceux qui repris le chemin de l’école, les enseignants insistent sur le respect du programme scolaire.

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Le secrétariat exécutif provincial du Syeco félicite les enseignants pour le respect du mot d’ordre de boycotter la rentrée scolaire à Beni (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Initialement prévue sur l’ensemble du territoire national, le rentrée scolaire s’est tenue avec une forte timidité à Beni. Selon le secrétaire provincial du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) Pascal Mutumoja, Il s agit du respect du mot d’ordre donné par le SYECO national. En effet, les membres du SYECO avaient exigé du gouvernement national de rencontrer les préoccupation dont le paiement de salaire au taux du jour et la mécanisation des enfants qui ne sont pas pris en compte pourtant ils prestent dans les écoles. Pour les parents, la rentrée a été timide suite à la pluie qui s’est abattue sur la ville depuis le matin.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Province du Kwilu : Lancement officiel d’une campagne de scolarisation des enfants de 6 à 7 ans à l’école, édition 2017-2018 sur l’ensemble de la province (Rolly Mukiaka/Bdd-Ville)

Le gouverneur ad intérim de la province du Kwilu Nicolas Bulukungu a procédé le samedi 02 septembre 2017 au lancement de l’inscription des élèves à l’école. Cette campagne concerne les enfants dont l’age varie entre 6 et 7 ans. Appuyée par l’Unicef, cette campagne d’inscription des enfants à l’école voudrait qu’aucun enfant à l’age de scolarité ne reste à la maison. Signalons que le ministre provincial de l’éducation a reconnu que le phénomène Kamwina Nsapu a poussé plus de 17 milles enfants à fuir la province.

Télécharger ce fichier

 

Lire