Formation l’shi : Placée sous le thème  »couverture de l’information électorale », la formation des journalistes a suscité beaucoup d’intérêts et d’attentes de la part des participants.

Lire

Venus des 4 provinces de la République Démocratique du Congo à savoir le Haut Katanga, le Haut Lomami, la lomami et le Kasai Oriental, 14 journalistes attendus ont tous rehaussé honoré leur participation à l’atelier de formation portant sur la couverture de l’information électorale. Si pour les uns la question électorale était trop capitale pour leur remise en niveau pour d’autres, elle tombe à point nommé pour plusieurs raisons. D’abord le caractère des concepts technique et souvent complexes cernés la signification et en suite, il était temps d’en avoir connaissance car la RDC est en pleine processus électoral. Ainsi certains participants ont tenu à exprimer leurs attentas.

Télécharger ce fichier

Formation de L’shi : Le Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) appelle tous les partenaires du processus électoral et particulièrement les journalistes à une implication responsable pour sa réussite.

Lire

Démarré par la thématique liée au processus électorale en République Démocratique du Congo, l’atelier de formation des journalistes tenu à Lubumbashi a connu des experts des domaines concernés face aux professionnels des medias pour éclairer les zones d’ombres dans la compréhension des termes techniques. C’est le cas pour le dimanche et lundi 23 et 24 juillet 2017 où le Secrétaire Exécutif de la Province (SEP) du Haut-Katanga madame Mymy Fabienne Mukulumoya s’est penché sur les aspects liés aux thèmes comme : Comprendre le processus électoral en cours et ses limites, Quid de la révision du fichier électoral, L’opération d’enregistrement des partis politiques et nominations des candidats aux élections 2017-2018, La procédure de résolution des contentieux électoraux. Madame Mymy Fabienne Mukulumoya a insisté sur l’apport de tous le partenaires du processus électoral pour sa réussite et en particulier l’apport des journalistes.

 

Télécharger ce fichier

Lubumbashi : Le secrétaire exécutif de la CENI-Haut Katanga appelle les journalistes à cerner et comprendre le processus électoral pour une bonne sensibilisation (Théodore Sapu et Internews)

Lire

Les journalistes des radios partenaires au programme de développement du secteur des médias en RDC (PDSM)  invités à faire la distinction entre une information traditionnelle et une information électorale. Cette recommandation est de madame  le secrétaire exécutif provincial de la CENI –province du haut Katanga madame Mymy Fabienne Mukulumoya.  Elle s’est entretenue avec ces journalistes des radios communautaires venus de plusieurs provinces qui composaient l’ancien Katanga ce lundi 24 juillet 2017. C’était lors d’un atelier de formation sur la couverture médiatique de l’information électorale, organisé à Lubumbashi par Internews en RDC avec des fonds de l’USAID.  Dans son exposé, madame Mymy Fabienne a mis l’accent sur Les enjeux du processus électoral en cours en RDC.

 

Télécharger ce fichier

Goma : Formation des journalistes des radios partenaires à Internews sur :« La couverture médiatique de l’information électorale » (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

Démarré depuis le jeudi 20 juillet 2017, la formation des journalistes des radios partenaires à Internews se ressourcent sur la thématique « La couverture médiatique de l’information électorale ». Objectif poursuivi est de permettre aux chevaliers de la plume et de micro à comprendre avec précision la technicité des concepts électoraux avant d’en rendre compte aux auditeurs. Ainsi, le secrétaire exécutif provincial de la CENI – province du Nord-Kivu, Hubert Kashiwa s’est penché sur le thème comprendre le processus électoral en cours et ses limites. Il en a profité pour appeler le journaliste à jouer pleinement leur rôle avec plus de responsabilité.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Tanganyika : Le président de l’assemblée provinciale et son questeur déchus de leurs fonctions suite à une motion de défiance (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

Initiée par l’honorable député provincial Muganza Kayumba, la motion de défiance contre le président de l’assemblée provincial et son questeur a été adoptée par 13 députés sur les 24 que compte la chambre des représentants. le vote a eu lieu samedi 17 juin 207 à Kalemie. Les deux précités viennent de perdre leurs fonctions tout en restant membres simples de l’assemblée provinciale du Tanganyika. Ils sont accusés notamment de la me-gestion et  de manque de transparence.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Kisangani : Malgré l’insuffisance des moyens de protection sur le virus Ebola, un engouement de la population pour les opérations d’enrôlement des électeurs (Armand Makanisi/Radio Kintuadi)

Lire

L’épidémie à virus Ebola sévit depuis quelques temps dans la zone de
santé de Likati au Bas Uélé, province frontalière à celle de Tshopo.Vu
son mode de transmission, c’est-à-dire par le contact physique. Le
mécanisme de prévention devrait être à tous les niveaux à Kisangani.
Le cas des populations fréquentant les différents centres
d’inscription et d’enrôlement des électeurs ou jusque-là, aucune
mesure préventive n’est observée. Armand Makanisi a fait la ronde ce
Jeudi des certains centres dans la commune de Makiso et propose ce
reportage. Reportage d’Armand Makanisi de la RTK5 de Kisangani.

Reportage de la radio Kintuadi

Télécharger ce fichier

Kwilu : L’Union pour la relance de Bandundu (UREBAND) sensibilise les habitants de Bandundu ville à un enrôlement massif. (Rolly Mukiaka)

Lire

Les membres de l’Union pour la relance de Bandundu ville (UREBAND) ont organisé une marche de sensibilisation à Bandundu ville le dimanche 21 mai 2017. Ils ont parcouru  un trajet de près de 10 km pour inviter et encourager les habitants de cette ville à s’enroler massivement. Selon cette association  plusieurs bureaux de la CENI se plaignent du manque d’engouement de la population deux semaines après le lancement des opérations d’inscription des électeurs dans la province du Kwilu. Reportage de Rolly Mukiaka.

Télécharger ce fichier

Processus électoral en RDC : L’ONG ONCG-Institute rencontre des notables de Rutshuru pour réfléchir sur la mise en place des nouveaux cadres de dialogue entre communautés en vue des élections apaisées au Nord-Kivu. (John Koharo)

Lire

L’ONG ONCG-Institute a réuni le mardi 02 mai 2017  à Kiwanja, territoire de Rutshuru, des responsables d’Eglises, des autorités locales et autres partenaires locaux capable d’influencer positivement le processus électoral en cours dans ce territoire. Ils ont principalement réfléchi sur  la création des nouveaux groupes de dialogue et de partage d’information entre communautés. Selon le responsable de cette ONG Désiré Kajabika, ces cadres auront principalement pour mission de traiter pacifiquement des différends entre communautés pour un processus électoral  apaisé sur l’ensemble du territoire de Rutshuru. (John Koharo/Radio Alliance)

Reportage de la Radio Alliance

Télécharger ce fichier

Kwilu : Plus de 2,5 millions de personnes attendues pour l’opération d’enrôlement des électeurs lancée à Bandundu-ville le 30 avril 2017 (Rolly Mukiaka)

Lire

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) Corneille Nanga a procédé le dimanche 30 avril 2017 au lancement des opérations d’enrôlement des électeurs dans la province du Kwilu.  L’honorable député national Papy Nyango est le premier citoyen a avoir obtenu sa carte d’électeur à Bandundu ville. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des notables, membres de la Monusco, la société civile et autres personnalités politico administratives du Kwilu. Selon le Président de la CENI, plus de 2,5 millions d’électeurs sont attendus sur l’ensemble de la province. Une nouvelle bien accueillie par des milliers d’électeurs venus assister au lancement de ladite opération.

Télécharger ce fichier

Tanganyika : Le bureau de la Ceni procède à la fermeture progressive des centres d’enrôlement des électeurs à Manono.(Trio Banze)

Lire

La fermeture  des centres d’enrolement se fait progressivement à Manono, et ce, conformément à la règlementation régissant les opérations d’inscriptions des électeurs. Selon le chef d’antenne  de la CENI-Manono 6 bureaux sont déjà fermé sur les 80 centres opérationnels dans ce territoire.  Ngoy Mulume se félicite du fait que le territoire de Manono a déjà atteint plus de 80% des personnes enrôlées depuis le lancement des opérations en mi-janvier 2017.  Il a accordé une entrevue à Trio Banze de la radio communautaire de Manono le jeudi 20 avril 2017.

 

Reportage de la radio Manono
Télécharger ce fichier