Tshopo: Une formation des formateurs électoraux en vue cette semaine dans la ville d’Isangi. (Elie Trésor Lobanga)

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) antenne d’Isangi annonce le début de la formation  des formateurs électoraux provinciaux pour cette semaine. C’est le chef intérimaire de cette structure électorale, Mr Emmanuel Lisembo, qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse le samedi 15 avril 2017 à Isangi même. Pour lui, cette phase prépare le début imminent des opérations d’enrôlement des électeurs dans le territoire d’Isangi. Cette formation des formateurs électoraux est une suite, dit-il, de la série des formations des agents électoraux lancées au début de ce mois à partir de Kinshasa et de Kisangani. Emmanuel Lisembo explique plus dans cet entretien accordé à  Elie Trésor LOBANGA de la radio BONDEKO d’Isangi

Extrait sonore de la radio Bondeko

Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu: la présidente de la jeunesse de cette province invite les jeunes à l’enrôlement prochain des électeurs(Rolly M.)

La présidente de la jeunesse du Kwilu demande aux jeunes, principalement aux filles de cette province, de se préparer a l’enrôlement massif pour les élections prochaines en République Démocratique du Congo. Mademoiselle Salem NTETE a fait cet appel le mercredi 12 avril 2017 lors de sa rencontre avec des mouvements associatifs féminins a Bandundu ville. Pour Salem Ntete, cet enrôlement est une chance pour la femme du Kwilu d’être à la fois électrice et éligible.

 

Reportage de la radio Bandundu FM
Télécharger ce fichier

Lire

Le respect des libertés publiques pendant la période électorale, c’est la thématique d’un atelier de réflexion organisé par le bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco à Bdd-ville

Le bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco-Bandundu ville vient d’organiser du lundi 27 au mercredi 29 mars 2017 un atelier sur la liberté publique pendant la période électorale. L’atelier visait entre autres, une bonne réalisation par les participants du monitoring sur la violation des droits de l’homme pendant les élections, l’exercice de la liberté publique liée aux élections et la protection des défenseurs ainsi que les victimes de liberté et droits de l’homme, des témoins électoraux. Les participants, environ 50, proviennent des mouvements de la société civile, de pouvoir judiciaire et du pouvoir politique. Pour les organisateurs, ces participants devraient a l’issue de la formation développer de bons reflexes en matière de protection des droits de l’homme.

 

Reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire

La population de l’ex-province Orientale sensibilisée sur le processus électoral et les droits humains.

Le Groupe Lotus, une association de défense des droits humains, a organisé le jeudi 02 mars 2017 un atelier de formation à l’intention des activistes du secteur des élections et de droits. Pour le secrétaire exécutif de la Ceni, Aimée Lihaha, l’initiative est louable. Elle en a profité pour affirmé tout le soutien de la commission électorale pour soutenir toutes les campagnes de sensibilisations liées au processus électoral. D’après l’organisateur, cette activité concerne les autres provinces démembrées. Cet atelier s’est  déroulé à l’Alliance Française de Kisangani. Il a connu la participation des autorités administratives et politiques. C’est le cas du ministre provincial des droits humains, monsieur Maurice Habibu Sakapela qui procédé à l’ouverture des travaux.

 

reportage de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

A un mois après le lancement d’enrôlement à Rutshuru, la Ceni locale a enregistré déjà plus d’un tiers de personnes attendues soit environ 260 000 électeurs

Le Chef d’antenne de la Ceni, antenne de Rutshuru se déclare satisfait sur l’évolution des opérations de la révision du fichier électoral sur l’ensemble du territoire. Dans un round organisé le mercredi 20 février 2017, Eugene Ruhereka affirme qu’un mois après le lancement d’enrôlement des électeurs,  la Ceni compte déjà plus de 260 milles électeurs enrôlés. Accompagné du vice ministre du gouvernement central en charge de la santé, Marie Rwakabuba, le chef d’antenne de la Ceni local a appelé les uns et les autres, à bien sensibiliser davantage pour donner au territoire beaucoup de siège. De son coté, La vice ministre de la santé a demandé à chacun d’aller s’enrôler dans son village natal.

 

 

Reportage de la radio Alliance

télécharger ce fichier

Lire

A un mois de la fin d’enrôlement dans certains bureaux de la province de Tanganyika, la Ceni compte déjà plus de 720 milles enrolés

Sur les 507 bureaux d’enrôlement dans la province de Tanganyika, 506 sont opérationnels. Selon le bilan donné par le représentant de la Ceni/Tanganyika le samedi 18 février 2017, Stéphane Moma a annoncé plus de 720 milles enrôlés. Il a en outre fustigé les difficultés que la Ceni rencontre à Manono dans l’exercice de leur travail. Le secrétaire exécutif de la Ceni dénonce    le cas d’insécurité, le cas des déplacés internes. Pour les cas des enfants de mois de 18 ans, Stéphane Moma invite les uns et les autres au respect de la procédure d’enrôlement.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans le Tanganyika, la situation de l’insécurité et de déplacement de la population entrave le déroulement normal d’enrôlement.

Lancées depuis bientôt deux mois, les opérations d’enrôlement dans la province du Tanganyika font face à plusieurs défis. Selon le constat de la Monusco Kalemie fait le vendredi 17 février 2017, 4 territoires sur les 5 que compte la province sont dans une situation d’insécurité. C’est le cas notamment à Manono, Kabalo, Moba, Nyunzu où le conflit interethnique ne permet non seulement à la population de se rendre vers le centres d’inscription mais également et surtout le personnel de la Ceni à s’acquitter convenablement de leur tache. Ainsi le représentant de la Monusco, Stéphane Moma appelle toutes les parties prenantes à s’impliquer pour contribuer à la réussite des opérations d’enrôlement dans le Tanganyika.

 

reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Le parlement des jeunes du Kwilu sensibilise sur l’enrôlement massif pour avoir plus des représentants au niveau des institutions à mandat électif

A l’approche de l’opération de révision du fichier électoral dans la province du Kwilu, les mouvements associatifs de la jeunesse se mobilisent pour une sensibilisation active à la participation massive aux opérations électorales qui commencent par l’enrôlement des électeurs. Dans une rencontre entre les jeunes, le parlement des jeunes a tenu une réunion le mercredi 08 février 2017 dans la salle du Clark, pour appeler la jeunesse  à offrir à la province plus des sièges aux différentes institutions à mandat électif. Ainsi, il faut s’enrôler en masse pour être à la fois électeur et éligible. Cette rencontre a connu la présence des experts non seulement de la Ceni provinciale mais également des acteurs des organismes internationaux dont le PNUD.

 

reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire

Opération d’enrôlement dans la province de Tanganyika, Un million d’électeurs attendus

La commission électorale indépendante veut enrôler plus d’un million d’électeurs dans la province du Tanganyika pour les élections prochaines. L’annonce est du secrétaire exécutif provincial de la CENI, c’est mardi 10 janvier 2017 au cours d’une réunion à Kalemie avec les partenaires de cet organe électoral. Les partis politiques affirment de leur côté être prêts à mobiliser la population pour un enrôlement massif. Selon ces partis, plus il y a d’enrôlés mieux cela entraine l’augmentation quota des élus. Signalons que les opérations d’enrôlement des électeurs dans le Tanganyika a été lancés le jeudi 15 décembre 2016.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Opérations d’enrôlement des électeurs au Sud-Kivu, la société civile mobilise ses membres

Le bureau de coordination de la société civile  du Sud-Kivu encourage l’implication de ses organisations membres dans le processus d’enregistrement des électeurs en cours à Bukavu.  Il a eu une séance de travail avec le bureau provincial de la commission électorale nationale et indépendante du Sud-Kivu (CENI) ce mercredi 30 novembre 2016 à Bukavu. Au cours de ces échanges, Gaudens Maheshe coordonnateur provincial du bureau de la Ceni  a démontré les avantages pour ces organisations locales d’informer et de mobiliser les citoyens à participer activement  aux opérations de révision du fichier électoral de la RDC.

Reportage de la radio ISDR

Télécharger ce fichier

Lire