Sud Kivu : Le comité de Reboisement de Sange (CORESA) sensibilise toutes les couches de la population de Sange à lutter contre le feu de brousse (Gilbert Kwangaba/RR de sange)

Le Comité de Reboisement de Sange (CORESA) appelle la population de la cité de sange non seulement à lutter contre le feu de brousse mais surtout à l’éviter. Cet appelle a été lancé le lundi 14 aout 2017 lors d’une campagne porte à porte dans la cité de Sange. Selon le Coordinateur de cette structure Richard MASUMBUKO, plusieurs animateurs  communautaires circulent dans les quartiers pour amener toutes les couches de la population à s’impliquer pour combattre ce phénomène. Ainsi, Richard Masumbuko en appelle à la prise de conscience de chacun pour sauver les champs et les arbres de la foret car estime -t-il, préserver l’environnement, c’est contribuer à réduire les effets de gaz à effet de serre.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Après avoir enregistré plus de 20 cas de personnes affectées par le cholera à Sange, la Zone de santé appelle la population au respect strict des règles d’hygiène (Gilbert Kwangaba/RC Sange)

Le superviseur chargé d’eau, hygiène et assainissement dans la zone de santé de Ruzizi de Ruzizi, Étienne TOGERA appelle la population de la cité de Sange à consommer une eau potable. Un appel lancé le mardi  15 aout 2017 au cours d’une campagne de sensibilisation communautaire organisée au marché de la place. Selon  Étienne TOGERA, la sensibilisation intervient suite aux vingt-six cas de choléra enregistrés dans l’espace de trois semaines au niveau de la plaine de la Ruzizi. D’après lui, ces  cas proviennent  de Ndunda, Runingu, Kiliba  et Rutanga dans la cité de Sange.

Reportage de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Bandundu-Ville : La société civile fait son évaluation le jour de la clôture des opérations d’enrôlement des électeurs (Rolly Mukiaka/Bdd-ville)

90 jours après le lancement des opérations d’enrôlement dans la ville de Bandundu, chef lieu de la province du Kwilu, les bureaux installés dans la ville ont fermé le mardi 01 aout 2017. En attendant que le secrétariat exécutif provincial  ne donne le chiffre des personnes enroulées, la société civile espère déjà arracher 2 postes à la députation nationale. Dans un entretien accordé aux journalistes locaux, la société civile plaide pour le paiement de personnel qui ont travaillé pendant les 3 mois des opérations d’enrôlement.

Télécharger ce fichier

Lire

Formation de L’shi : Le Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) appelle tous les partenaires du processus électoral et particulièrement les journalistes à une implication responsable pour sa réussite.

Démarré par la thématique liée au processus électorale en République Démocratique du Congo, l’atelier de formation des journalistes tenu à Lubumbashi a connu des experts des domaines concernés face aux professionnels des medias pour éclairer les zones d’ombres dans la compréhension des termes techniques. C’est le cas pour le dimanche et lundi 23 et 24 juillet 2017 où le Secrétaire Exécutif de la Province (SEP) du Haut-Katanga madame Mymy Fabienne Mukulumoya s’est penché sur les aspects liés aux thèmes comme : Comprendre le processus électoral en cours et ses limites, Quid de la révision du fichier électoral, L’opération d’enregistrement des partis politiques et nominations des candidats aux élections 2017-2018, La procédure de résolution des contentieux électoraux. Madame Mymy Fabienne Mukulumoya a insisté sur l’apport de tous le partenaires du processus électoral pour sa réussite et en particulier l’apport des journalistes.

 

Télécharger ce fichier

Lire

Kananga : L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains appelle le président de la CENI à retirer ses paroles sur la non organisation des élections fin 2017 (Elysée Lusamba/Radio Diku Dietu)

L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains (OCDH) section de Kananga condamne les propos du président de la CENI il y a quelques jours à TV5 Afrique. Corneille Nangaa avait déclaré sur cette chaine internationale qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections vers fin 2017. Le président provincial de l’OCDH Hubert Ngalanjoko s’est adressé à la presse le mercredi 12 juillet 2017. Il appelle le président de la CENI à retirer ses propos. Selon lui, Corneille Nangaa devait se concerter avec toutes les parties prenantes à  l’accord du 31 décembre,avant de déclarer que les élections n’auront pas lieu cette année.

Reportage de la Radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire

Internews en RDC encourage les organisations féminines à se servir des résultats de l’étude menée par l’UCOFEM sur les freins à la participation politique des congolaises, notamment en période électorale. (Ucofem et Internews-RDC)

L’Union Congolaise des Femmes de Médias, UCOFEM en sigle a organisé le vendredi 07 juillet 2017 dans la salle Yvonne Compère de l’hôtel Sultani, une séance de présentation des résultats de l’étude sur les freins à la participation politique des femmes en RDC, notamment en période électorale. Selon cette étude, les lois et les coutumes empechent les femmes de se lancer en politique. Cette activité s’inscrit dans le cadre de deux programmes financés par l’USAID et la coopération Suisse et exécutés par Internews en RDC. Pour le directeur-Pays d’Internews-RDC, monsieur Karim Benard Dende,  sur base de cette étude, des organisations féminines peuvent faire des plaidoyers auprès notamment des décideurs pour accroitre la participation civique et politique des femmes au sein de la société congolaise. On l’écoute :

Télécharger ce fichier

Lire

UCOFEM : Les lois et les coutumes de la RDC parmi les causes qui freinent la participation politique de la femme congolaise. (Ucofem et Internews-RDC)

« La femme est sous représentée au niveau politique en RDC ». C’est un rappel  de l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM) après l’étude qu’elle vient de mener sur les freins à la participation politique des congolaises, notamment en période électorale. Elle a présenté ce vendredi 07 juillet 2017 à l’hôtel Sultani les résultats de cette étude devant un panel de plusieurs invités tant d’organisations nationales qu’internationales. Cette activité s’inscrit dans le cadre de deux programmes financés par l’USAID et la coopération Suisse et exécutés par Internews en RDC. Pour Anna Maimona, présidente de l’UCOFEM, les causes de la sous-représentation de la femme dans les sphères de décision sont plus d’ordres institutionnels et coutumiers. On l’écoute :

Télécharger ce fichier

Lire

Uvira : Le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) condamne la discrimination et la stigmatisation dont les albinos sont victimes au sein de la société. (Gaius Shabilepa/Radio Le messager du peuple)

Le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) de la Monusco-Uvira a organisé le mercredi 28 juin 2017 une journée de sensibilisation contre la stigmatisation et la discrimination envers les personnes vivant avec l’albinisme. Le coordinateur adjoint de ce bureau déplore l’abandon à leur triste sort des albinos au sein de leurs communautés. Selon lui, ils ne reçoivent aucune assistance de la part de l’Etat ni des humanitaires. De son coté Bruno BITONDO, albinos de son état exprime son indignation suite au mauvais traitement dont les personnes albinos sont victimes de la part de la société.  A noter que malgré l’organisation des activités commémoratives de cette journée seulement ce mercredi 28 Juin, la journée internationale de soutien aux  personnes vivant avec albinisme est célèbrée le 13 Juin de chaque année.

Extrait sonore de la radio Le messager du Peuple

Télécharger ce fichier

Lire

Beni : Les journalistes de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) bloqués dans la rédaction et traumatisés par la présence de miliciens Mai Mai lors de l’attaque de Beni ce 22 juin (Jacques Kinkuni, Directeur de la RTMB)

Les médias en particulier en zone rurale et en zone de conflit sont devenus des cibles pour les belligérants et quiconque souhaitent en découdre avec un groupe concurrent.  Depuis le début de ce mois de juin, les journalistes de 4 radios communautaires viennent de vivre des expériences traumatisantes (Radio Mutanga au Sud-Kivu et la Radio Francophone des Grands Lacs dans le Tanganyika). Aujourd’hui, jeudi 22 juin 2017, c’est le tour de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) d’être assiégée par des hommes, appartenant vraisemblablement aux milices Mai Mai, armés de AK47 et munitions de guerre pendant les combats entre miliciens Mai Mai et les FARDC. Pendant plus de deux heures, journalistes, techniciens et autres membres de la radio,  en pleins préparatifs de la première édition du journal parlé du matin, ont été empeché de travailler par les assaillants. Le Directeur de la radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) Jacques Kikuni pour plus des détails :

 

Extrait sonore de la radio Muungano
Télécharger ce fichier

Lire

Buta : La Division Provinciale de la Santé (DPS) appelle la population à contacter le centre de santé le plus proche en cas des symptômes ou signes du virus Ebola (Didier Munga/Radio Liberté)

La Division provinciale de la santé (DPS) à Buta, interpelle la population contre le danger que représente toujours  le virus Ebola. Docteur Jean Pierre Osoko de la Division Provinciale de la Santé (DPS) invite la population à la vigilance et à continuer à observer strictement les instructions et mesures d’hygiènes pour éviter la contamination. Le virus Ebola est une maladie très contagieuse qui se transmet par plusieurs voies dont le sang,  la consommation de viandes de chasse contaminées, rappelle-t-il aux habitants des zones où ce virus a été déclaré début mai 2017.

Télécharger ce fichier

Lire