Beni : Les journalistes de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) bloqués dans la rédaction et traumatisés par la présence de miliciens Mai Mai lors de l’attaque de Beni ce 22 juin (Jacques Kinkuni, Directeur de la RTMB)

Les médias en particulier en zone rurale et en zone de conflit sont devenus des cibles pour les belligérants et quiconque souhaitent en découdre avec un groupe concurrent.  Depuis le début de ce mois de juin, les journalistes de 4 radios communautaires viennent de vivre des expériences traumatisantes (Radio Mutanga au Sud-Kivu et la Radio Francophone des Grands Lacs dans le Tanganyika). Aujourd’hui, jeudi 22 juin 2017, c’est le tour de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) d’être assiégée par des hommes, appartenant vraisemblablement aux milices Mai Mai, armés de AK47 et munitions de guerre pendant les combats entre miliciens Mai Mai et les FARDC. Pendant plus de deux heures, journalistes, techniciens et autres membres de la radio,  en pleins préparatifs de la première édition du journal parlé du matin, ont été empeché de travailler par les assaillants. Le Directeur de la radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) Jacques Kikuni pour plus des détails :

 

Extrait sonore de la radio Muungano
Télécharger ce fichier

Lire

Buta : La Division Provinciale de la Santé (DPS) appelle la population à contacter le centre de santé le plus proche en cas des symptômes ou signes du virus Ebola (Didier Munga/Radio Liberté)

La Division provinciale de la santé (DPS) à Buta, interpelle la population contre le danger que représente toujours  le virus Ebola. Docteur Jean Pierre Osoko de la Division Provinciale de la Santé (DPS) invite la population à la vigilance et à continuer à observer strictement les instructions et mesures d’hygiènes pour éviter la contamination. Le virus Ebola est une maladie très contagieuse qui se transmet par plusieurs voies dont le sang,  la consommation de viandes de chasse contaminées, rappelle-t-il aux habitants des zones où ce virus a été déclaré début mai 2017.

Télécharger ce fichier

Lire

Buta : La Division Provinciale de la Santé (DPS) sensibilise sur les mesures d’hygiène à observer pour éviter d’être contaminé par le virus Ebola (Didier Munga/Radio Liberté)

En passe d’être maitrisé, selon le ministère national de la santé, la fièvre hémorragique à virus Ebola laissera des traces inoubliables dans plusieurs villages de l’ex province Orientale. Dans une réunion de mercredi 24 mai 2017, le comité de gestion des urgences du virus Ebola, composé des membres du ministère de la santé publique et des partenaires locaux et internationaux, a avancé un chiffre de 520  personnes qui ont déjà été en contact avec des porteurs de ce virus. Ces personnes ont été identifiées dans la zone de santé de Likati. Deux d’entre ces personnes ont été testées positives au virus Ebola.  A Buta, la population est aux aguets. Dans un entretien accordé au journaliste Didier Munga de la radio Liberté le jeudi 22 juin 2017, le docteur Jean Pierre Osoko de la Division Provinciale de la Santé (DPS) appelle la population à continuer à observer strictement les instructions pour ne pas être contaminé par le virus Ebola.

Télécharger ce fichier

Lire

Tanganyika : Des bandits armés volent des équipements de la radio Francophone de Grands Lacs (RFGL) à Kalemie. (Thaddée Kisimba/Radio Kaoze)

La radio francophone de grands lacs (RFGL) a été victime d’un vol dans la nuit du dimanche à lundi 12 juin 2017 à Kalemie. Selon le nouveau directeur de ce média Séraphin Kayembe, les bandits ont forcé la porte en détruisant tous les cadenas. Ils ont réussi à entrer dans la salle des équipements de la radio. Le directeur Séraphin Kayembe confirme que tous les matériels ont été emportés. Actuellement, la RFGL, une chaîne appartenant à un homme politique est dans l’impossibilité d’émettre. Cette situation intervient après un peu plus d’un mois que la chaîne ait été délocalisée du quartier DAV pour le quartier Sympho. Séraphin Kayembe affirme qu’une enquête est en cours et un suspect a été arrêté. Le directeur de la RFGL Kalemie, joint au téléphone par Thadée Kisimba de la Radio Kaoze.

Extrait sonore de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Uvira : Les scouts et guides du Burundi et de la RDC réfléchissent sur les mécanismes de résolution pacifique des conflits dans la sous-région (Elie Lambert Kalembire-Radio le messager du peuple)

Les scouts et guides du Burundi et ceux de la province du Sud-Kivu réfléchissent sur les questions de paix dans la sous-région de grands lacs. Ils sont réunis depuis vendredi 09 juin 2017 à Kagando chez les salésiens de Don Bosco, à 6 kilomètres d’Uvira-centre. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la dynamique Amahoro-Amani. D’après la permanente d’Amahoro-Amani chez les guides au Sud-Kivu Roselyne SHANGALUME, il s’agit d’échanger les expériences et la pratique de paix dans les unités de guide et scouts de la sous-région de grands lacs. Roselyne SHANGALUME s’est exprimée au micro d’Elie Lambert KALEMBIRE.

Extrait sonore de la radio le Messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire

Jeune pour l’Education à la citoyenneté (JEC) sensibilise les jeunes filles sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage à Sange (Gilbert Kwangaba/Radio Rurale de Sange)

Une cinquantaine de jeunes filles venues de différentes écoles secondaires de la cité de sange ont été sensibilisées le dimanche 04 juin 2017 sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage. Organisée par  l’association dénommée « jeune pour l’éducation à la citoyenneté (JEC) », l’objectif était de prévenir les filles sur les conséquences de l’acte sexuel avant le mariage. Pour  Patience MIRUHO, Les filles peuvent notamment tomber enceintes et être obliger d’arrêter leurs études. Patience  MIRUHO revient sur les risques encourus par les jeunes filles au micro de Gilbert KWANGABA DYUGU de la Radio rurale de sange.

Reportage de la radio Rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Ebola : Prudence oblige, des habitants de Kisangani se méfient des voyageurs depuis l’apparition de ce virus au Bas-Uélé, province voisine de la Tshopo. (Trésor-Polycarpe)

Mieux vaut prévenir que guérir! De nombreux boyomais craignent que le virus Ebola déclaré au Bas-Uélé à 600 km de Kisangani traverse les frontières. Certains d’entre eux, rencontrés dans les rues de Kisangani, affirment adopter déjà quelques mesures préventives et règles d’hygiène.  Ils  évitent notamment tout contact avec les voyageurs.  On les écoute au micro de Trésor-Polycarpe MOKIANGO de la Radio Télévision Kintuadi/Kisangani

 

Télécharger ce fichier

Lire

Bas Uélé : L’institut national des recherches biologiques (INRB) met en place des laboratoires pour dépister le virus Ebola dans la localité de Likati.

L’institut national des recherches biologiques/INRB a installé le samedi 20 mai 2017 un laboratoire de dépistage du virus EBOLA à Likati, province de Bas Uélé. Selon le directeur de la radio BOMOKO,  l’INRB a également mis à la disposition de la zone de santé de Likati des laboratoires mobiles. Ces derniers vont récolter des cas suspects et les acheminer au laboratoire de Likati pour confirmation ou pas de la fièvre hémorragique à virus EBOLA.  Il s’agit des experts du gouvernement congolais et ceux de l’organisation mondiale de la santé/OMS qui utilisent ces outils médicaux. Selon la même source, ce sont les villages de Ngay et Mouma ou des cas suspects sont beaucoup plus signalés. Les deux villages sont voisins de Nambwa ou le virus Ebola a déjà tué deux personnes depuis sa réaparution dans la province de Bas Uélé au début de ce mois.

Geste de solidarité : La famille Carmélitaine de l’Archidiocèse de Kananga vole au secours des familles démunies et déplacées des conflits Kamwina Nsapu. (Corneille Muamba)

La famille Carmélitaine de l’Archidiocèse de Kananga distribue des vivres tous les dimanches aux démunis et déplacés qui ont fui l’insécurité créée par les affrontements entre miliciens de Kamwina Nsapu et les FARDC dans les contrées aux alentours de l’Eglise de Kananga. Le Père Mathieu Ngalamulume coordonnateur de cette congrégation et Vicaire de la Paroisse Mariya Mamu wa Karmel a dressé  le samedi 06 mai 2017 un tableau sombre des conditions de vie de ces familles. Pour le père, il est inconcevable d’apporter la parole aux pauvres alors que ceux-ci croupissent dans la misère.  Ces familles ont besoin du soutien et de l’aide de tout le monde explique-t-il au micro de Corneille Muamba de la radio Diku Dietu :

Extrait sonore de la radio diku dietu

Télécharger de fichier

Tshopo: Une formation des formateurs électoraux en vue cette semaine dans la ville d’Isangi. (Elie Trésor Lobanga)

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) antenne d’Isangi annonce le début de la formation  des formateurs électoraux provinciaux pour cette semaine. C’est le chef intérimaire de cette structure électorale, Mr Emmanuel Lisembo, qui a annoncé la nouvelle dans un communiqué de presse le samedi 15 avril 2017 à Isangi même. Pour lui, cette phase prépare le début imminent des opérations d’enrôlement des électeurs dans le territoire d’Isangi. Cette formation des formateurs électoraux est une suite, dit-il, de la série des formations des agents électoraux lancées au début de ce mois à partir de Kinshasa et de Kisangani. Emmanuel Lisembo explique plus dans cet entretien accordé à  Elie Trésor LOBANGA de la radio BONDEKO d’Isangi

Extrait sonore de la radio Bondeko

Télécharger ce fichier

Lire