Le 15 mars de chaque année, la population de la ville de Kisangani commémore l’entrée des éléments de l’AFDL.

Le 15 Mars 1997 –  le 15mars 2017, voici 20 ans jours pour jour que les éléments de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo, AFDL en sigle foulait le sol de la ville de Kisangani. Ovationnée par la population, ces forces avaient suscité un grand espoir dans le chef des habitants de cette ville. Mais 20 ans après, rien de concret n’est fait concrètement pour rencontrer les attentes de tout un peuple. Cette déclaration est de monsieur Jean Paul NYINDU, acteur de la société Civile-Kisangani. Jean Paul NYINDU s’est exprimé le mercredi 15 mars 2017 au cours d’une interview accordée à la radio RTK5.

Extrait sonore de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

 

Lire

La sécurité dans la ville de Kisangani est une affaire de tous, dixit le commandant PNC Guy Biabengo

Le comandant ville de la Police Nationale Congolaise appelle la population boyomaise au calme et à vaquer paisiblement à ces occupations. Le colonel Guy Biabengo s’est exprimé lundi 13 mars 2017 suite aux coups de feu qui ont été entendus dimanche soir  au marché central de Kisangani. Selon le témoignage, l’auteur du forfait serait un homme en uniforme qui voulait arracher les téléphones portables  des passants. La victime criant au secours, cet élément incontrôlé s’est en fui. Le commandant Guy BIABENGO affirme que la police est  à la recherche de cet incivique avec son complice qui ne autre que le conducteur de taxi moto.

Extrait sonore de la radio RTK5

Télécharger ce fichier

Lire

« Médias d’information en ligne aujourd’hui en République Démocratique du Congo : Etat des lieux et perspectives », thème d’une table ronde des webjournalistes et bloggeurs à Kinshasa du 08 au 09 décembre 2016.

Medias d’information en ligne aujourd’hui en République Démocratique du Congo : Etat de lieu et perspectives, c’est le thème de la table ronde qui se tient du jeudi 08 au vendredi 09 décembre 2016 dans la salle de paroisse Sacré-Cœur à Kinshasa. Pendant deux jours, les participants venus des provinces de Kinshasa, Kasaï central, Kasaï oriental, Nord Kivu, Haut Katanga et de la Tshopo réfléchissent sur la situation actuelle des médias en ligne et comptent jeter les bases pour leur avenir.  D’après Patient Ligodi d’actualite.cd, l’un des promoteurs de la table ronde avec le CSAC, l’objectif poursuivi est de placer un cadre de discussion pour éviter tout amalgame sur tout ce qui est publié en ligne et que tout ce qui est mis sur le net soit reconnu comme faisant partie de l’écosystème informationnel en RD Congo afin d’aboutir à une plate forme de discussion et d’échangse autour des questions liées aux méedias en ligne. Organisée par l’organe de presse en ligne actualite.cd et du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel en RDC, CSAC,  cette table ronde des médias d’informations en ligne s’est tenue grâce à Internews et avec  l’appui  financier d’USAID et de la coopération Suisse.

Télécharger ce fichier

Lire

Apres 5 mois à la tête de la province de Lomami, le porte parole du gouverneur, monsieur KAMANDA TSHIBANGU MUTEBA se satisfait de quelques réalisations déjà accomplies.

Dans un entretien accordé aux journalistes locaux de la province de Lomami, le porte parole du gouverneur affirme que le bilan accomplit après 5 mois du règne du chef de l’exécutif est satisfaisant. Et ce, à quelques jours de la défense du tout 1er budget de la Province de Lomami à l’assemblée locale.

 

Extrait sonore de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Lomami, les OPJ de la ville de Kabinda sont désormais fichés pour mieux exercer

Dans la Province de Lomami, le Procureur de la République près le TGI Kabinda s’en va en guerre contre les irrégularités dans la prestation des officiers de police judiciaire de la Province. En date du 01 novembre 2016, un séminaire de mise à niveau a été organisé dans le but de bien ficher tous les officiers. Ce week-end, plus de soixante OPJ du Territoire de Kabinda, en général, ont prêté serment à l’issue de six (6) jours de formation. Pour le Procureur Pascal KADIMA TSHIMANGA, ce séminaire a été  aussi tenu dans la Ville de Mwene-Ditu, des Territoires de Luilu et de Kamiji.

 

Extrait sonore de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Lomami, Fils et filles de la province réfléchissent sur un plan d’action pour le développement de la province.

Clôture ce jeudi 27 octobre 2016 à Kabinda de la conférence pour le développement économique et social de la Province de Lomami. Pendant 3 jours des intervenants et des participants Fils-Filles et Amis de la Province venus de tous bords, même en dehors de Lomami, ont réfléchi sur différents aspects de la vie de leur Province. A l’arrivée, plus de 200 recommandations ont été formulées à l’endroit du gouvernement Provincial. Selon le Gouverneur initiateur de la CDEL. La démarche vise à faire participer toutes les couches sociales aux priorités budgétaires du gouvernement provincial.

 

Extrait sonore de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

A Sange dans la plaine de la Ruzizi, les bouchers et les percepteurs des taxes ne s’accordent pas sur le prix de redevance due à l’Etat

les bouchers de la localité de Sange dans le territoire d’Uvira s’insurgent contre une nouvelle taxe proposée par les services d’assiettes. Dans un sit-in organisé mardi 06 septembre 2016, les bouchers exigent que la taxe doit être payé par les éleveurs. Ainsi ils demandent aux services des finances de se conformer à la procédure en la matière du fait que sur l’ensemble du territoire, cette taxe ne figure sur aucun document.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la plaine de la Ruzizi à Sangé, l’ONG Jeunes pour l’Education à la citoyenneté (JEC) affirme qu’investir dans la jeunesse, c’est garantir un bon avenir pour une nation

Une centaine de jeunes de la cité de Sange (Sud Kivu) ont été sensibilisés ce samedi 3 septembre 2016 sur l’importance d’investir dans la jeunesse. C’est au cours d’une conférence-débat organisée par l’organisation dénommée  » Jeunes pour l’éducation à la citoyenneté » (JEC). Cette conférence-débat avait pour thème « investir dans la jeunesse, c’est capitaliser les forces qu’elle incarne ». Selon Patience Miruho, coordinateur de cette organisation locale, la jeunesse est la force d’une société et le poumon de l’humanité. De plus,  les jeunes sont à la base d’un développement et sont très curieux. Pourquoi investir dans la jeunesse? la réponse avec Patience Miruho au micro de Gilbert Kwangaba Duygu.

Extrait sonore de la radio rurale de Sange

Télécharger ce fichier

Lire