Pour faire face à l’insécurité grandissante à Mwene Ditu, les autorités appellent la population à dénoncer les fauteurs des troubles.

Les autorités de la ville de Mwene ditu font de porte à porte pour sensibiliser la population sur le civisme. Dans une campagne lancée au début du mois décembre 2016, le maire de la ville accompagné des quelques députés provinciaux appellent les habitants à dénoncer les auteurs des actes de vandalismes qui créent l’insécurité dans la cite. Ainsi toutes les entrées et sorties, la circulation des taxis motos et camions sont interdites au-delà de 20 heures locales. Pour rappel, depuis plus d’une semaine la ville de Mwene Ditu connait des cas de vol à mains armées à répétitions.

Reportage de la Radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier 

Lire

Les responsables de la Sonas-Lomami levent la mesure portant suspension de circulation des taxis motos dans la ville de Mwene ditu

Levée ce mardi 13 décembre 2016 de la mesure portant suspension de circulation des taxis motos dans la cité de Mwene ditu. Selon l’honorable député provincial Dominique Ngoy, qui a fait un plaidoyer auprès des autorités, la Société Nationale d’Assurance (SONAS) a retiré tous ces agents pour permettre aux taxis motos de reprendre leurs activités. Les bénéficiaires, l’occasion était bien choisie pour exprimer sa gratitude non seulement aux autorités locales mais également les députés qui ont plaidé à leur faveur.

reportage de la Radio Canal Mont Sion 

Télécharger ce fichier

Lire

Suite à une forte pluie du 25 au 26 novembre 2016, plusieurs quartiers de la ville de Bukavu dans le Sud-Kivu sont privés d’eau de la Regideso.

Plusieurs quartiers de la ville de Bukavu sont privés d’eau de la Régie de Distribution  d’Eau (REGIDESO). C’est le cas des quartiers Funi, Buholo 5 et Buholo 6. Pour s’approvisionner en eau, les habitants de ces quartiers recours aux amis des autres quartiers, parfois lointains. D’âpres l’ingénieur Salumu Mwamba, chef de service de distribution d’eau de la Régideso, la pluie d 25 au 26 novembre 2016 a causé un éboulement de terre qui, à son tour a emporté la tuyauterie de la Régideso.  Cependant, l’ingénieur affirme que les travaux sont en cours et à la fin du travail, tous les quartiers seront  servis.

Reportage de la radio ISDR

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kalemie, plusieurs quartiers sont privés de l’eau, pour en trouver la population se rue sur le lac Tanganyika

Plusieurs quartiers de la ville de kalemie souffrent du manque d’eau potable de la Regideso. Pour certains, les robinets installés ne sont que pour embellir l’environnement et pour d’autres, l’eau n’est visible qu’aux heures tardives, soit aux environs de 00 heure, 1 heure ou 2 heure du matin. Face à l’insécurité dans la ville et surtout la nuit, la population lace un appel aux autorités pour palier à cette situation.

 

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Nommé 1er ministre pour gérer la période de transition, Samy Badibanga appelé à rencontrer les attentes de la population d’Idiofa, un des territoire du Kwilu

Dans un voxpop du mercredi 23 novembre 2016 accordé à la radio Nsemo, la population d’Idiofa salue la nomination du nouveau 1er ministre. Si pour les uns le 1er ministre doit se pencher sur le problème de salaire des fonctionnaires, pour les autres, les élections et la scolarités des enfants ne doivent pas être négligées. Telles sont parmi les attentes de la population d’Idiofa.

 

Vox pop de la radio Nsemo

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kabinda, les pluies diluviennes repetitives du mercredi 16 et jeudi 17 novembre 2016 provoquent des érosions et rendent la vie invivable

La ville de Mwene ditu risque d’être privée de certaines de ces avenues. A la base, les tète d’érosion causée par une succession des pluies tout le long du mois d’octobre et novembre. C’est le cas ce mercredi et jeudi 16-17 novembre 2016 où même les écoliers ne savent pas regagner le toit paternel. Elle a perturbé la journée comme les activités économiques du jour. Seulement, autre chose c’est que la sécurité des enfants préoccupe à chaque pluie.

 

 

Reportage de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

Les déplacés de conflit entre Pygmées et Bantous à Nyunzu envahissent la cité de Kalemie et en appellent à l’assistance

Fuyant le conflit entre pygmées et bantu à Nyunzu, les déplacés occupent désormais les places publiques de Kalemie. Selon le constat fait le lundi 07 novembre 2016, on compte des hommes, des femmes et des enfants parmi ces déplacés. Ils en appellent non seulement à au gouvernement mais aussi aux organisations internationales pour leur venir en aide.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie: Le prix du maïs s’envole à cause du conflit qui oppose Pygmées et Bantous à Nyunzu, dans le reste de la province du Tanganyika.

Les prix des produits de première nécessité connaissent une très forte augmentation dans la ville de Kalemie. C’est le cas notamment du maïs. Le ministre provincial des Affaires sociales estime que la rareté des maïs se justifie de fait la saison sèche a été longue, « elle n’a pas permis aux cultivateurs de faire de faire une bonne saison agricole », a-t-il constaté dans un entretien le vendredi 18 novembre 2016. Pour la société civile, c’est le conflit entre Pygmées et Bantous à Nyunzu qui en serait la cause. Jacques Furahisha, Radio Kaoze, Kalemie,

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kaseke au nord de Kalemie, les déplacés ayant fui le conflit entre pygmées et Bantous appellent à une assistance des autorités

Les déplacés des conflits entre pygmées et bantous dans la cité de Nyunzu appellent à une assistance de la part de l’autorité. Dans une émissions produite le lundi 14 novembre 2016 sur place dans le camp de Kaseke, ces déplacés racontent leur calvaire surtout pendant cette période pluvieuse. Dépourvus de tout, ces déplacés se sentent menacés notamment par les maladies hydriques.

 

 

Émission de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province du Tanganyika, le pont entre la ville de Kalemie, la cité de Kongolo et la cité de Nyunzu est dans un état de dégradation très avancée

Construit sur une largeur de 5 m, le pont qui unit la cité de Nyunzu à la ville de Kalemie de compte que 2 m de largeur. Dans un constat fait par l’administrateur de Nyunzu Pierre Mukamba, le vendredi 11 novembre 2016, ce pont présente un danger imminent pour les usagers. Cependant, il reconnait que le dossier pour sa réhabilitation est très avancé au ministère provincial des infrastructures.

 

Reportage de la radio Rc de Nyunzu

Télécharger ce fichier

Lire