Bandundu-ville : L’ONG « Femmes leaders de Bandundu » renforce les capacités de femmes dans la résolution des conflits et les droits de femmes (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

L’organisation non-gouvernementale « Femmes leaders de Bandundu » a organisé le jeudi 06 juin 2017 une séance de renfoncement de capacité des femmes de la province du Kwilu. Objectif, outiller les femmes de techniques de résolution des conflits et les droits de femmes. Selon les organisateurs, savoir resourdre un conflit dans la société est un facteur qui contribue au développent. De son coté maitre Joëlle Lubombo s’est penché sur des questions relatives aux droits de la femme. Selon maitre Joëlle, la femme doit s’appuyer sur la connaissance de ses droits et s’appuyer sur les mêmes droits pour résoudre tous les conflits. Signalons que cet atelier s’est tenu grace à l’appui financier du bureau des affaires politique de la Monusco.

Télécharger ce fichier

Lire

Bandundu-Ville : Le Bureau Conjoint des Nations pour les Droits de l’homme (BCNUDH) renforce les capacités des membres de ses réseaux sur les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

Depuis 3 jours, soit du jeudi 22 au samedi 24 juin, le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) renforce la capacité des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes sur les notions mise à niveau en rapport avec les droits de l’homme, le processus électoral et la liberté publique. Selon maitre Prince Futila, le coordonnateur ad intérim du BCNUDH, cette formation a pour objectif de faire le monitoring sur les violations des droits de l’homme en période électorale. Signalons qu’à l’issue de l’atelier, les participants ont exprimé le souhait de voir cette activité être organisé dans les villes voisines de la province du Kwilu.

Télécharger ce fichier

Lire

Tanganyika : 30 centres pour 11550 élèves parmi lesquels 3359 filles et 4 pour les réfugiés congolais vivant en Tanzanie à la session de l’examen d’État 2016-2017 (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lancée sur l’ensemble du territoire national, la session de l’examen d’Etat édition 2016-2017 s’est déroulée sans incident dans la province du Tanganyika. Le vice-gouverneur Ali Bin Omari Semukindje a visité les centres des écoles conventionnées catholiques, Kamaito, Bakita et Maendeleo. La province éducationnelle de tanganyika compte 34 centres pour accueillir  11550 élèves dont 3359 filles. Selon certains élèves, trouvés à la sortie de l’épreuve, tout s’est bien passé. Signalons 4 centres ont été réservés aux réfugiés congolais vivant en Tanzanie.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Uvira : Les scouts et guides du Burundi et de la RDC réfléchissent sur les mécanismes de résolution pacifique des conflits dans la sous-région (Elie Lambert Kalembire-Radio le messager du peuple)

Les scouts et guides du Burundi et ceux de la province du Sud-Kivu réfléchissent sur les questions de paix dans la sous-région de grands lacs. Ils sont réunis depuis vendredi 09 juin 2017 à Kagando chez les salésiens de Don Bosco, à 6 kilomètres d’Uvira-centre. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la dynamique Amahoro-Amani. D’après la permanente d’Amahoro-Amani chez les guides au Sud-Kivu Roselyne SHANGALUME, il s’agit d’échanger les expériences et la pratique de paix dans les unités de guide et scouts de la sous-région de grands lacs. Roselyne SHANGALUME s’est exprimée au micro d’Elie Lambert KALEMBIRE.

Extrait sonore de la radio le Messager du peuple

Télécharger ce fichier 

Lire

Kongolo : 41 journalistes dont 6 femmes formés sur le processus de restauration de l’autorité de l’Etat dans le Tanganyika (Thaddée Kisimba/Radio Kaoze)

Du mercredi 17 au vendredi 19 mai 2017, 41 journalistes dont 6 femmes ont été renforcés en capacités dans les techniques de résolution des conflits. Organisée par le bureau de l’information de la Monusco, cette session de formation a réuni des professionnels de media de Kongolo centre, de Kaseya, de Mbulula et du territoire de Kabalo. Les formateurs sont de l’Université de Kalemie, de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) et de la radio Okapi. Objectif poursuivi :  outillés les journalistes dans la production des émissions qui favorisent la cohabitation pacifique entre différentes communautés de la province du Tanganyika.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Lubumbashi : 13 journalistes des radios communautaires parténaires au PDSM formés sur le Journalisme et les droits de l’homme. (Jacques Furahisha)

Du 08 au 12 mai 2017, il s’est tenu à Lubumbashi chef lieu de la province du Haut-Katanga, une session de formation à l’attention des journalistes des radios communautaires partenaires au Programme de développement du secteur des médias en RDC (PDSM). Ces journalistes, 13 au total, ont été renforcés en capacité sur la thématique : le journalisme et les droits de l’homme. Pour Mê Paul Nkuadio, expert juridique D’Internews en RDC et l’un des facilitateurs de l’atelier, l’objectif est de permettre aux professionnels des medias d’acquérir des connaissances suffisantes sur les notions de droits de l’homme afin  de traiter avec responsabilité  les informations y relatives. Organisé par Internews-DRC, cette formation s’est tenue grâce à l’appui financier de l’Usaid. A la clôture de la session, tous lés participant ont remercié l’organisateur pour ce renforcement de capacité.

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire

Les enseignants du Kasai central ont grand besoin d’une formation en gestion de stress en milieu scolaire après les tuéries enregistrées dans cette zone. (Elysée Lusamba)

Les affrontements meurtriers entre miliciens de Kamwina Sanpu et les FARDC depuis 2016 portent un coup sur l’éducation des enfants. Cette inquiétude est de Pierre Tshilenge, psychologue et doyen de la faculté de psychologie à l’université Simon Kimbangu de Kananga  dans la province du Kasai central. Il s’est adressé à ce sujet à la presse le mardi 02 avril 2017. Selon lui, les atrocités vécues du fait de ces conflits armés ont des conséquences néfastes  sur le comportement des enfants. Pierre Tshilenge propose que les enseignants soient  outillés en gestion de stress en milieu scolaire. Pour lui, les proffessionnels de la craie doivent apprendre à identifier les signes de traumatismes chez les élèves et à orienter les victimes vers les structures spécialisées. (Elysée Lusamba/radio Diku Dietu).

 

 

Reportage de la radio Diku Dietu
Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : 60 étudiants formés sur la gestion de l’environnement et assainissement du milieu par Malta Forest (Jacques Furahisha)

L’entreprise Malta Forest a organisé le mercredi 26 avril 2017 une formation à l’intention des étudiants. Cette formation a porté sur la gestion de l’environnement et assainissement du milieu. Selon les organisateurs, le choix de l’université se justifie par le fait que c’est un milieu scientifique qui doit servir de modèle pour toute la population de Kalemie. les étudiants capacités auront la mission de former d’autres étudiants pour mieux vulgariser le message à l’ensemble de la population. Pour la formatrice du jour, madame Francine Kalenga de malta Forest, des poubelles publiques seront installées le long de l’artère principale de la ville. Cette formation a bénéficié du concours des amis des Nations unies grâce à l’appui de la Monusco.

Reportage de la radio kaoze
Télécharger ce fichier

Lire

Elections en RDC : la commission électorale nationale indépendante forme des agents électoraux à Ngandajika dans la province de Lomami. (Daniel Mukeba)

Cette formation des agents électoraux a commencé ce mercredi 19 avril à Ngandanjika, territoire de la province de Lomami. Selon Mê Clément Kabono, superviseur national des opérations d’identification des électeurs à la CENI,  ce sont plus ou moins 73 candidats qui prennent part à cette session. Ces derniers seront par la suite déployés sur terrain pour la formation des agents des centres d’inscription disséminés à Ngandajika, informe la même source.  Reportage de Daniel Mukeba de la radio Ditunga, rendu par .

REP DANY CENI 19 04 2017_1

Le respect des libertés publiques pendant la période électorale, c’est la thématique d’un atelier de réflexion organisé par le bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco à Bdd-ville

Le bureau conjoint des droits de l’homme de la Monusco-Bandundu ville vient d’organiser du lundi 27 au mercredi 29 mars 2017 un atelier sur la liberté publique pendant la période électorale. L’atelier visait entre autres, une bonne réalisation par les participants du monitoring sur la violation des droits de l’homme pendant les élections, l’exercice de la liberté publique liée aux élections et la protection des défenseurs ainsi que les victimes de liberté et droits de l’homme, des témoins électoraux. Les participants, environ 50, proviennent des mouvements de la société civile, de pouvoir judiciaire et du pouvoir politique. Pour les organisateurs, ces participants devraient a l’issue de la formation développer de bons reflexes en matière de protection des droits de l’homme.

 

Reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire