Sud-Kivu: Les chefs des villages et le comité directeur du camp des réfugiés Burundais de Lusenda réhabilitent chaque samedi les routes secondaires endommagées. (Alexandre BIZIMANA/Ongea)

Lire

Dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, chaque samedi depuis deux week-ends, les chefs des villages ensemble avec le comité directeur du camp et les réfugiés désireux de porter main forte, s’activent pour la réhabilitation des routes secondaires détruites par les eaux de pluie de ces deux derniers mois.
Alexandre BIZIMANA, nous fait le point.

Nord-Kivu: En marge de la Journée internationale du travail, le psychologue du travail Kambale Sekera conseille aux employeurs. (Vikongo Alphonse/Radio Muungano)

Lire

A l’occasion de la journée mondiale du travail, le psychologue du travail Kambale Sekera demande aux employeurs de mettre a l’aise leurs employés pour une meilleure production. Dans une interview, ce scientifique indique que le mauvais traitement des employés conduit à la faillite de l’entreprise. Kambale Sekera est au micro de Vikongo Alphonse.

 

Nord-Kivu: Sit-in improvisé de la lucha Kasindi lors de la vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Les membres de la lucha Kasindi ont improvisé un sit-in lors d’un meeting de vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. Ces jeunes étaient porteurs du message disant qu’il est temps de construire la paix et les infrastructures et non payer des taxes et impôts sans contre- partie.

Ecoutez Niko liko membre de lucha Kasindi suivi de la réaction du chef de secteur de Ruwenzori, Bozi Sindiwako Bin Vuhaka qui a demandé à cette jeunesse d’être reconnaissante.

Kasindi est une commune rurale située sur la frontière Ougandaise à plus ou moins 80 km à l’est de la ville de BENI en territoire du même nom.

 

Bukavu : Déclenchée le lundi ,23 avril 2018, la grève des agences de transport Bukavu-Rwanda-Bujumbura a été levée ce jeudi 26 avril 2018. (Joyce KALUMUNA & Ghisliane MANIRAKIZA/Ongea)

Lire

Après concertation avec le vice-gouverneur du Sud-Kivu, Hilaire KIKOBYA, les responsables des agences de voyage de Bukavu vers Bujumbura, en passant par le Rwanda ont finalement levé leur grève ce jeudi, 26 avril 2018.

Joyce KALUMUNA et Ghislaine MANIRAKIZA, reportage.

 

Bukavu : Début d’un atelier régional entre le Burundi, le Rwanda et la RDC sur le plan directeur d’aménagement de la Plaine de la Ruzizi. Attentes des participants (Joyce KALUMUNA & Ghislaine MANIRAKIZA/Ongea)

Lire

Déut ce mercredi à Kinshasa d’un atelier régional entre la RDC, le Rwanda et le Burundi sur la validation d’un Plan Directeur en rapport avec l’aménagement de la Plaine de la Ruzizi en République Démocratique du Congo.

Les détails en swahili avec Joyce KALUMUNA et Ghisliane MANIRAKIZA.

Sud-Kivu: 14 points de vente d’alcool fermés autour du marché Katungulu I pour non-conformité aux normes sur décision de l’administration du camp des réfugiés Burundais de Lusenda (Aimable KAVUNJAPORI/ONGEA)

Lire

L’administrateur du camp de Lusenda, Monsieur Didier NUMBI WA NUMBI a pris la résolution de fermer tous les points de vente d’alcool (Nganda) autour du Marché Katungulu 1. Pour cause, ces nganda ne respectent pas les normes d’hygiène, et manquent les lieux d’aisance.
Aimable KAVUNJAPORI.

Beni: 7 civils tués, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées vendredi 20 avril 2018 sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  n’ont pas laissé la coordination de la société civile de Beni indifférente. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

La coordination de la société civile de BENI était en réunion extraordinaire le lundi 23 avril 2018 dans la salle de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC)/BENI.  Au menu, la situation socio- sécuritaire au centre ville et ses environs. La dernière goutte qui a débordé la vase, sont les embuscades tendues sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  vendredi dernier. Œuvre attribuée aux ADF qui a coûté la vie à plus de 7 civils, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées.

En réaction, le chef de centre de la Direction Générale des Recettes du Nord-Kivu (DGR-NK/BENI), la société civile devrait revoir ces mesures pour ne pas se confondre aux rebelles.

Écoutez Gilbert KAMBALE, président de la Société Civile de Beni qui revient sur les grandes mesures arrêtées et Tom  AMURI BIN ARAJABU chef de centre de la DGR-NK/BENI réagissant au micro de VIKONGO Alphonse.

 

Nord-Kivu: Les récentes ordonnances présidentielles  révoquant 200 magistrats ont renforcé le problème de sous-effectif dans les tribunaux de Butembo et Lubero. (Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

174 magistrats ont été révoqués, 70 démis d’office, 12 relevés de manière anticipée, deux autres magistrats ont démissionné volontairement et un a été mis à la retraite. Tel est le nombre ayant trait aux récentes ordonnances présidentielles signées le 14 avril 2018 qui ont aussi concernés deux magistrats de Butembo-Lubero.

Il s’agit de: Kwete Jérémie du Tribunal de grande instance de Butembo et  Emimbu Muyanzi Cyprien  du Tribunal de paix de Lubero. Le procureur de la République près  le Tribunal de grande instance de Butembo, le magistrat Vallery Muali Lumadia indique que ces renvois  vont amplifier le sous-effectif des magistrats dans plusieurs juridictions tout comme à Butembo.  Il est au micro d’Alkavis VIKONGO.

Nord-Kivu: La société civile de LUBERO demande au gouvernement de la RDC d’éradiquer les groupes armés dans ce territoire (Alphonse Vikongo/Radio Muungano)

Lire

La société civile de LUBERO demande au gouvernement de la RDC d’éradiquer les groupes armés dans ce territoire. Sans minimiser les efforts des FARDC sur place, cette structure indique que l’axe KASUGHO-KAGHERI-BUNYATENGE et l’axe KIVALE-KIGHALE-KILAU ; la présence et l’activisme des miliciens MAI MAI s’y font remarquées. Pire encore,  ces inciviques y ont déjà institués des impôts et taxes insupportables par certains compatriotes qui ont jugés mieux d’abandonner leurs domiciles et devenir déplacés dans des agglomérations plus ou moins sécurisées. Dans une interview  exclusive ce jeudi 29-03-2018, Georges KATSONGO Président de cette structure s’est confié à VIKONGO Alphonse on l’écoute.

Nord-Kivu: La société civile demandent au ministre du commerce extérieur de rectifier urgemment la nouvelle loi qui réglemente le commerce du quinquina et ses dérivées en RDC (Alphonse Vikongo / Radio Muungano)

Lire

Les coordinations de la société civile de LUBERO, BUTEMBO, BENI Ville et Territoire demandent au ministre du commerce extérieur de rectifier  urgemment  la nouvelle loi qui réglemente le commerce du quinquina et ses dérivées en RDC.

Dans une déclaration signée le 25 Mars 2018, ces forces vives ont démontré comment les contenus de la loi No 035/CAB/MINETAT-COMMERCE EXTERIEUR/2018 du 05 Mars 2018 ne correspondent pas aux réalités que la population de BENI-LUBERO  traverse et  surtout que c’est la zone très  concernée par la culture du quinquina. Elles demandent d’envisager une étude minutieuse  sur terrain qui pourra permettre au Ministre de signer un arrêté adapté à la vie de tous ceux qui sont impliqués dans la culture et la commercialisation des écorces du quinquina en RDC.

Georges KATSONGO Président de la coordination de LUBERO  revient sur la suite des recommandations au micro de  VIKONGO  Alphonse.