Presse café : « La problématique de l’exercice de la liberté de presse et le droit du public à l’information dans une zone de conflit armé et sanglant : Rôle des medias et autorités locales  » (Internews et Rateproka)

« La problématique de l’exercice de la liberté de presse et le droit du public à l’information dans une zone de conflit armé et sanglant ; rôle des médias et autorités locales », est le thème du café presse  qui s’est tenu le 12 mai à Mbujimayi.  L’activité a été organisée par le Réseau des Radios Associatives et Télévision de Proximité du Kasaï- Oriental (RATEPROKA) en partenariat avec  INTERNEWS en RDC.
Ce Café de presse avait pour but de sensibiliser les autorités locales sur leurs rôles et responsabilités concernant le droit du public à l’information et la liberté de la presse d’une part et, d’autre part amener les médias à la prise de conscience et au professionnalisme dans la gestion des informations.
Ce café presse s’est tenu dans un contexte  marqué par plusieurs atteintes au droit des journalistes du Kasaï Oriental d’informer la population sur la profonde crise politique et sécuritaire qui  secoue cette province. Le gouverneur de cette province Alphonse Ngoy Kasanji, a notamment ordonné la suspension des émissions de débats politiques et la diffusion des informations sur le phénomène KAMUINA NSAPU au Kasaï Oriental. 65 personnes dont des journalistes, membres des organisations de la société civile et des autorités locales ont pris part à ce café de presse.

Emission animée par  Emmanuel Kalonji de la Rtf/Mbj

 

Panélistes :
1.      Baba Isaac KALONJI, Journaliste indépendant et Doyen dans la profession
2.      Isaac Lambert MBUYI KANA, Coordonnateur de l’OMEC ;
3.      Guylain BANZA, Coordonnateur Provincial du CSAC ;
4.      Clément CIDIBI, Chef de Division Provinciale de Communication et Médias

Lire

Bukavu : 13 journalistes du Nord-et Sud-Kivu échangent sur la thématique : « Journalisme sensible au genre et participation de la femme aux débats démocratiques ».

Un atelier de 4 jours sur le « journalisme sensible au genre et participation de la femme aux débats démocratiques » a débuté ce 24 avril au Centre de Ressources et de Formation des Médias à Bukavu. 13 journalistes  décortiquent des aspects relatifs notamment aux inégalités liées au genre, stéréotypes liés au genre et le rôle des médias dans la promotion du genre. Ils devront, à la fin de cette formation, prouver la compréhension de ces notions acquises à travers des reportages de terrain. Ces journalistes, du Nord Kivu et Sud Kivu, viennent  de radios communautaires, publiques et commerciales. Cette formation rentre dans les activités du Projet Women’s Voices for Peaceful Democratic Dialogue (WDD) financé par le Département d’Etat Américain et mise en œuvre par Internews. Après Bukavu, 39 autres journalistes de 11 provinces vont partager leur expérience sur cette  thématique au courant du mois de mai à Lubumbashi, Mbuji Mayi et Kinshasa.  Madame Noëmie KILEMBE, coordinatrice de ce Projet, revient sur les objectifs de ces ateliers.

Télécharger ce fichier

Lire

Irène Mbombo, présidente de l’Ucofem-Kananga : « l’Ucofem est une structure à grande notoriété grâce aux activités de terrain et sensibilisation ».

L’absence d’une école de qualité en communication et en journalisme à Kananga freine la promotion du travail des femmes journalistes. Cette déclaration est de madame Irène Mbombo présidente de l’Ucofem Kasaï Centrale lors d’une interview tenue le vendredi 10 mars 2017. Selon la présidente de l’Ucofem et journaliste de son état, les conditions de travail ne contribuent pas à la visibilité de la femme dans les médias, malgré les avancées significatives enregistrées ces dernières années. Cependant, Irène Mbombo reconnait que sa structure a une grande notoriété sur l’ensemble de la province  grâce à la détermination des femmes  en ce qui concerne la sensibilisation et le travail de terrain.

 

Télécharger ce fichier

Lire

Patience Ngalula, directrice de la radio Sozer dans le Kasaï Central, « Etre mariée n’est pas une excuse pour abandonner le travail de journaliste ».

La plupart des femmes de médias du Kasaï centrale travaillent sans contrat. Cette situation ne favorise pas leur épanouissement. Dans un entretien à cœur ouvert du vendredi 10 mars 2017, Patience Ngalula, directrice de la radio télévision Sozer émettant à Kananga, observe de plus en plus un désintéressement de la part de ces femmes des médias qui ne trouvent plus leur compte et qui déplorent également le harcèlement de la part de leurs collègues. En ce mois de mars dédié à la femme, Patience Ngalula appelle ses consœurs à  ne pas se décourager et opter pour la méritocratie.

Télécharger ce fichier

Lire

Intervention de Christophe Tocco, directeur de l’USAID en RDC, lors de la cérémonie d’ouverture du Centre de Ressources pour les Médias (CRM) de Kinshasa

Le vice président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), Alain Nkoy a procédé vendredi 14 octobre 2016 à l’inauguration du Centre de Ressources pour les Médias, CRM en sigle. Situé au numéro 21 de l’avenue Nyembo du quartier Socimat dans la commune de la Gombe, ce CRM est un cadre non seulement de travail et de réflexion mais aussi d’échange et de partage pour les professionnel pour tous les professionnels des médias de la ville-province de Kinshasa. Le centre met à la disposition des journalistes une salle de lecture, une bibliothèque, un studio de production audiovisuelle audio et video et des ordinateurs connectés. Le centre géré par Journalistes en Danger (JED) en collaboration avec d’autres organisations professionnelles bénéficie de l’appui d’USAID, au travers du PDSM, mis en oeuvre par Internews.

Au cours de la cérémonie, Christophe Tocco, directeur de l’USAID en RDC, a rappelé quel était l’engagement de l’USAID pour les radios communautaires, la liberté d’expression et la participation des citoyens au développement notamment dans les secteurs sociaux (santé et éducation).

Christophe Tocco USAID media

 

Télécharger le fichier en mp3.

 

Lire

Inauguration et ouverture du Centre de Ressources pour les Médias (CRM) de Kinshasa, vendredi 14 octobre: intervention du directeur pays d’Internews.

Le vice président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), Alain Nkoy a procédé vendredi 14 octobre 2016 à l’inauguration du Centre de Ressources pour les Médias, CRM en sigle. Situé au numéro 21 de l’avenue Nyembo du quartier Socimat dans la commune de la Gombe, ce CRM est un cadre non seulement de travail et de réflexion mais aussi d’échange et de partage pour les professionnel pour tous les professionnels des médias de la ville-province de Kinshasa. Le centre met à la disposition des journalistes une salle de lecture, une bibliothèque, un studio de production audiovisuelle audio et video et des ordinateurs connectés. Le centre géré par Journalistes en Danger (JED) en collaboration avec d’autres organisations professionnelles bénéficie de l’appui d’USAID, au travers du PDSM, mis en oeuvre par Internews. Plusieurs personnalités ont pris la parole au cours de la cérémonie, notamment le président de l’UNPC Kinshasa, Jean Marie Kassamba, le directeur de l’USAID en RDC, Christophe Tocco  le directeur-pays  d’Internews, Karim Bénard-Dendé et Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED.

Dans son discours, Karim Bénard-Dendé a présenté le Programme de Développement du Secteur des Médias et ses résultats.

Ouverture CRM Kinshasa Octobre 2016

 

Télécharger le fichier mp3.

 

Lire

Inauguration et ouverture du Centre de Ressources pour les Médias (CRM) de Kinshasa, vendredi 14 octobre: discours de Tshivis Tshivuadi (JED).

Le vice président du CSAC, Alain Nkoy a procédé vendredi 14 octobre 2016 à l’inauguration du Centre de Ressources pour les Médias, CRM en sigle. Situé au numéro 21 de l’avenue Nyembo du quartier Socimat dans la commune de la Gombe, ce CRM est un cadre non seulement de travail et de réflexion mais aussi d’échange et de partage pour les professionnel pour tous les professionnels des médias de la ville-province de Kinshasa. Le centre met à la disposition des journalistes une salle de lecture, une bibliothèque, un studio de production audiovisuelle audio et video et des ordinateurs connectés. Le centre géré par Journalistes en Danger (JED) en collaboration avec d’autres organisations professionnelles bénéficie de l’appui d’USAID, au travers du PDSM, mis en oeuvre par Internews. Plusieurs personnalités ont pris la parole au cours de la cérémonie, notamment le président de l’UNPC Kinshasa, Jean Marie Kassamba, le directeur de l’USAID en RDC, Christophe Tocco  le directeur-pays  d’Internews, Karim Bénard-Dendé et Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED, dont le discours est ici disponible.

Ouverture CRM Kinshasa USAID JED Internews

 

Télécharger ce fichier

 

Lire