Province de Tanganyika : La société civile dénonce une mauvaise gestion de conflit interethnique de la part des autorités de la province (Fulbert Balolage/Radio Kaoze)

Signé depuis février 2017, l’accord de paix entre les belligérants aux conflits interethniques a du mal à produire les effets. Dans une adresse à la presse, le président de la société civile, Rogatien Kitenge dénonce la manière dont les autorités gèrent le processus de pacification de ce conflit. Rogatien Kitenge demande à l’autorité d’impliquer toutes les parties prenantes du comité de gestion des conflit pour accompagner les efforts de la province.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

La province du Kwilu : Les candidats en course pour le gouvernorat se retrouvent devant la cour d’appel de Bandundu-ville pour défaut de qualité comme candidat à l’exécutif provincial (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville)

A la cour d’appel de Bandundu-ville, les deux candidats en course pour diriger la province se sont retrouvés le mardi 08 aout 2017 pour tenter de résoudre la problématique du critère exigé pour être gouverneur.  Le camp Balabala candidat indépendant, accuse le camp Lomboto, adjoint de Kinyoka démissionnaire de défaut de qualité. Le camp Lomboto ticket de la majorité par contre prétend que son concurrent ne dispose pas de cursus exigé pour être gouverneur.   Le ministère public quant à lui a jugé non fondées les accusations des uns et des autres. Il promet le verdit pour le jeudi 10 aout 2017.

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : La plate forme politique de l’opposition « le rassemblement » dénonce l’état de psychose permanente et généralisée de la population sur le plan sécuritaire dans la province du Tanganyika (Jacques Kaoze/Radio Kaoze)

Dans un point de presse tenu le lundi 06 aout 2017, le coordonnateur de la plate forme de l’opposition »le rassemblement »Alexis Katempa fustige l’inaction du pouvoir local pour la sécurisation des personnes et des biens. Devant les représentants de la monusco et des quelques notables de la province, le rassemblement appelle les autorités tant nationales que provinciales à s’impliquer davantage pour subvenir aux souffrances qu’endure la population de la province. Signalons que c’est point de presse est une première depuis le Tanganyika a eu le statut d’une province.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : L’assemblée provinciale du Tanganyika dans une tempête qui risque de provoquer un séisme entre les honorables députés et le bureau de leur institution (Josaphat Marquis Lutumba/Ucofem)

C’est depuis le mois de mars 2017 que la division a éclaté au grand jour au sein de l’assemblée de la province de Tanganyika. Dans ce magazine, le journaliste membre de l’Ucofem, josaphat Marquis Lutumba a suivi les uns et les autres, ainsi elle note que le climat malsain a quitté le seuil du siège de l’assemblée provinciale au point de hanter les conversations de parlementaires débout dans la rue. La population de Kalemie trouve dans ce conflit non seulement la me-gestion mais également le conflit de leadership.

Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : Un jour seulement après son retour dans le chef lieu de sa province, le gouverneur Glodel Kinyoka est interdit par l’assemblée à engager la province (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville)

24 heures seulement après son retour dans la province, l’assemblée provinciale du Kwilu a adressé le vendredi 21 juillet 2017 une correspondance au gouverneur Glodel Kinyoka lui interdisant d’engager la province. Selon la mème lettre, le chef de l’exécutif est démissionnaire et n’a plus qualité de parler au nom des habitants de la province. Cette correspondance a été adressée également à toutes les autorités politico-administratives, ainsi que toutes les institutions bancaires du Kwilu.

Télécharger ce fichier

 

Lire

Bandundu-ville : Retour du chef de l’exécutif Glodel Kinyoka après un mois retenu à Kinshasa par le ministère de l’Intérieur (Rolly Mukiaka/Bandundu-ville)

Retour ce jeudi 20 juillet 2017 de chef de l’exécutif de la province du Kwilu. A son arrivée, plusieurs militants lui ont réservé un accueil digne d’un gouverneur. Dans son adresse à la population, le chef de l’exécutif a appelé ses partisans à la sérénité. Et pourtant, son interpellation à Kinshasa était faite suite à une motion de défiance soulevée par certains députés contre lui l’accusant de la me-gestion. Signalons de le gouverneur Kinyoka fait partie de 11 chef de l’exécutif concernés par l’élection des provinces concernées par l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs.

Télécharger ce fichier

Lire

Kananga : L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains appelle le président de la CENI à retirer ses paroles sur la non organisation des élections fin 2017 (Elysée Lusamba/Radio Diku Dietu)

L’Observatoire Congolais pour les Droits Humains (OCDH) section de Kananga condamne les propos du président de la CENI il y a quelques jours à TV5 Afrique. Corneille Nangaa avait déclaré sur cette chaine internationale qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections vers fin 2017. Le président provincial de l’OCDH Hubert Ngalanjoko s’est adressé à la presse le mercredi 12 juillet 2017. Il appelle le président de la CENI à retirer ses propos. Selon lui, Corneille Nangaa devait se concerter avec toutes les parties prenantes à  l’accord du 31 décembre,avant de déclarer que les élections n’auront pas lieu cette année.

Reportage de la Radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

Lire

« Impossible d’organiser les élections en RDC en 2017 »: les propos du président de la CENI sur TV5 Afrique divise la classe politique à Kalemie. (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa a evoqué, il y a quelques semaines sur TV5 Afrique que certaines contraintes techniques laissent entrevoir l’impossibilité de l’organisation des élections en RDC fin 2017. Les acteurs politique tant de l’opposition que de la majorité à Kalemie ne sont pas rester indifférents face à cette déclaration. Certains politiciens donnent raison à Corneille Nangaa. D’autres par contre, estiment qu’il n’a pas le prérogative de reporter la date des élections.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kwilu : Clôture de la session parlementaire de mars: le gouverneur n’ a plus présenté ses moyens de defense contre la motion incidentielle introduite à l’Asspro. (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

La session parlementaire de mars a été clôturée ce jeudi 29 juin 2017 dans la province du Kwilu. C’était en présence de 10 députés sur les 36 que compte cette chambre. Selon le vice-président de cette institution qui a présidé la cérémonie, le bilan législatif est mitigé pour plusieurs raisons. D’abord, a t-il declaré, sur toutes les recommandations adressées au gouvernement provincial, aucune n’a été respectée par l’exécutif. Ensuite, a  poursuivi la même source, la motion incidentielle contre le gouverneur du Kwilu n’a pas été vidée, car ce dernier est retenu à Kinshasa  par le vice premier ministre et ministre de l’intérieur. Pour ce dernier cas, l’assemblée provinciale compte convoquer une session extraordinaire pour permettre au gouverneur de présenter ses moyens de défense.

Télécharger ce fichier

 

Kananga : L’assemblée provinciale clôture sa session parlementaire de mars sur une note de satisfaction. (Elysée Lusamba/Radio Diku Dietu)

La chambre législative de la province du Kasai central a clôturé le jeudi 29 juin 2017 sa session parlementaire de mars. Selon le président de la chambre de délibération, Augustin Kamwitu, les honorables députés, malgré l’insécurité, se sont acquittés convenablement de leurs taches telles que l’exige leur mission. A l’ordre de cette session, il y avait : l’interpellation du gouverneur intérimaire, la revisitation de l’édit portant répartition des recettes aux entités décentralisées, l’accompagnement de la chambre à la bonne organisation des épreuves de l’examen d’état,  ainsi que plusieurs lois pour le bon fonctionnement de la province. Le président de l’assemblée provinciale, Augustin Kamwitu a également salué la visite effectuée au mois de mars par le président de la République dans sa province.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

 

Lire