Tanganyika : Le gouverneur appelle à la paix entre différentes communautés et annonce le recrutement de 3000 jeunes pour épauler la police. (Jacques Furahisha)

Dans un message adressé à la population de Kalemie le mercredi 26 avril 2017 à la place Maendeleo, le gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Ngoy Kitangala a invité toutes les communautés vivant dans sa juridiction à cohabiter pacifiquement. C’était à l’occasion de la présentation et de l’installation du nouveau maire de la ville de Kalemie. Dans son message, le Chef de l’exécutif provincial a demandé aux uns et aux autres à enterrer la hache de guerre afin de s’inscrire dans la voie du développement. Quiconque tiendra un discours séparatiste, a-t-il prevenu, trouvera la justice sur son chemin. Richard Kitangala a annoncé que 3 milles jeunes seront recrutés pour épauler la police dans son travail de sécurisation de personnes et de leurs biens.

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire

48 heures après la nomination de Bruno Tshibala comme premier ministre, la classe politique de Kalemie est très divisée quant à son appartenance au « Rassemblement »

Le nouveau promus au poste de premier ministre, il y a 48 heures est loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique de la province du Tanganyika. Dans une émission politique  à la radio Kaoze du lundi 10 avril 2017, la majorité présidentielle se félicite du choix opéré par le président de la République pour la nomination de Bruno Tshibala membre du rassemblement. Cet avis est loin de convaincre l’opposition qui qualifie de distraction le choix de la majorité, car Bruno Tshibala, affirme l’opposition de Kalemie, ne fait pas partie du rassemblement. Pour la société civile de Kalemie, La classe politique sème la confusion du fait qu’il est difficile de savoir l’appartenance politique du nouveau premier ministre.

 

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire

Presse café : « Quel est le rôle de la femme politique dans la recherche de solutions à la crise actuelle en RDC? »

Face à la crise politique que traverse la classe politique congolaise, l’apport de chacun s’avère indispensable dans la recherche de solutions. C’est ainsi qu’à l’occasion du mois dédié à la femme, un presse café a été organisé le lundi 20 mars 2017 au Centre des Ressources de Media (CRM)avec pour thème « quel est le rôle de la femme politique dans la recherche de solutions à la crise actuelle en RDC?« . Venues de tous les camps politiques, les femmes panelistes ont abordé cette thématique sans état d’âme. Et chacune, au delà de son appartenance politique a proposé des pistes qui méritent d’être scrutées en vue de juguler la crise qui mine la classe politique de la RDC.

 

Panelistes :

  1. Lisette Mavungu, Vice-Présidente de WILPF/RDC,
  2. Egée Mapathi, coordonnatrice de l’ONG One Girl, One Leader,
  3. Fifi Solange, Avocate au barreau de Kinshasa/matete
  4. Odette Babandowa, Parti politique de l’opposition

Télécharger ce fichier

Lire

Gentini Ngobila, gouverneur de la province de Maindombe veut une economie verte pour sa province. C’est du moins sa déclaration lors de son passage à Kwilu

De passage dans la province du Kwilu, le gouverneur de la province de Maindombe a fait le mercredi 15 mars 2017 un bilan de sa gestion à tété de la province. Selon Gentini Ngobila, plusieurs bases sont déjà posées et commencent à produire leur fruit. C’est notamment la gestion de la trésorerie et des finances, des infrastructures et autres projets agricoles. La province, ajoute-t-il a signé plusieurs contrats avec divers partenaires tant nationaux qu’étrangers pour appuyer les efforts de la province. S’agissant du processus électoral, le gouverneur de la province de Maindombe affirme que la mobilisation est au maximum pour accueillir et accompagner la Ceni pour que la réussite des opérations d’enrôlement.

Reportage de la radio Bandundu FM

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kalemie, le chef de l’exécutif provincial lance les travaux de construction d’une route à 4 bandes, longue de plus de 4600 mètres

Lancés le 24 juin 2016 par le président de la République, les travaux de la voirie urbaine du chef lieu de la province de Tanganyika ont démarré le vendredi 10 mars 2017. Selon le gouverneur de la province, Richard Ngoy Kitangala, les études de faisabilité ont été la cause du retard. initialement prévu pour deux bandes, finalement, cette route aura quatre bandes, affirme le gouverneur. Longue de plus de 4600 mètres, le travail de construction de cette voirie a été confié à l’entreprise chinoise GREC 9.

 

Lire

Une rencontre de football à Manono pour sceller l’accord de paix trouvé à Kalemie entre les peuples Pygmées et Bantous

Dans le but de faciliter la réconciliation entre les différentes communautés à Manono, les autorités locales ont organisé dimanche 05 mars 2017 une rencontre de football entre les différentes communautés locales du territoire de Manono. Ainsi, les peuples pygmées ont joués contre les peuple bantous. Pour les autorités locale, le score importe peu  mais le plus important, c’est de sceller cet accord de paix issu du forum de Kalemie, le 24 février 2017 entre les différentes communautés en conflit. Selon l’administrateur adjoint en charge de la politique et de l’administration monsieur François Ilunga, toutes les communautés vivant sur l’ensemble du territoire de Manono doivent vivre en paix et en harmonie.

 

Reportage de la radio Manono

Télécharger ce fichier

Lire

La société civile de Bwito appelle les autorités du territoire de Rutshuru à s’engager pour la restauration de l’autorités de l’Etat

Face aux incursions à répétition dans les cités de Kibirizi, Bwito dans le territoire de Rutshuru, la société civile exige de l’Etat le renforcement de nombre des forces de l’ordre dans cette partie de la province. Dans un message adressé aux autorités le lundi 20 févier 2017, Innocent Haki Kirizi dénonce de cas d’incursion à répétition des groupes armés dénommés Mai Mai Mazembe sous l’œil indifférent des ceux qui sont censés sécuriser la population. Saisi des faits, l’autorités locale confirme la nouvelle, le fonctionnaire délégué du gouverneur  appelle la population à se désolidariser des groupes armés.

 

reportage de la radio Alliance

Télécharger ce fichier ans

Lire

Les pygmées et les bantous s’engagent à vivre ensemble et en paix sur l’ensemble des territoires en conflits

Devant le vice premier ministre et ministre de l’intérieur, représentant personnel du président de la République, les peuples pygmées et Bantous se sont engagés à vivre dans la paix et en harmonie. C’est la grande décision du forum tenu du 22 au 24 février 2017 à Kalemie. Dans le compromis trouvé, les uns et les autres se sont interdits certaines appellations et actes à la base de conflit entre communautés. c’est le cas de termes comme ba mbote, peuples autochtones. Les pygmées ont exigés leur intégration dans l’administration et les autorités locales ont demandé aux pygmées de ne plus se servir des flèches comme moyen de se faire justice. Les pygmées et bantous ont incinéré de flèche et à la plantation de l’arbre de paix symbole de la volonté et l’engagement de vivre ensemble.

 

reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Un nouvel affrontement dans les collines de Songa et de Rutezo entre les FARDC et les M23 : Bilan les M23 en fuite vers le pays voisin

16 morts et 5 capturés, tel est le bilan des affrontements du mercredi 22 février entre les FARDC et les M23. Selon le commandant de l’opération Sokola 2 et porte parole des FARDC, le major Guillaume Djike, les assaillants ont occupé les collines de Songa et Rutezo dans le groupement de Busanza depuis mardi 21 février 2017. Saisies des faits, les FARDC ont délogé les éléments de ces deux collines. Ils se trouvent loin des frontières les la RDC. Dans un point de presse tenu le même mercredi, L’administrateur du territoire de Rutshuru confirme l’information. Madame Libera ta Buhata appelle la population à regagner leur village respectifs car la situation est sous contrôle.

 

Reportage de la radio alliance

Télécharger ce fichier

Lire

10 ministres et un secrétaire du gouvernement au lieu de 15 comme lors de la formation du premier exécutif dans la province du Tanganyika

Le gouverneur de la province du Tanganyika Richard Kitambala , dans un arrêté provincial du vendredi 27 janvier 2017 a rendu publique la nomination des nouveaux membres de l’exécutif provincial. Selon cet arrêté, l’équipe des nouveaux ministres compte 10 membres et un secrétaire du gouvernement au lieu de 15 comme lors de la formation du 1er gouvernement. Composé essentiellement des membres de la majorité présidentielle, le Parti du Peuple pour la Révolution et la Démocratie (PPRD) se taille la part de lion avec 4 membres. On compte également 3 femmes et aussi des permutations comme des départs et des arrivées.

 

reportage de la radio Kaoze

télécharger ce fichierPPRD

Lire