Sud-Kivu : Le chef du village de Luvungi sensibilise les étrangers vivant dans cette partie du pays sur les conditions à remplir pour s’installer et travailler en RDC. ( Wendo JOES / Ongea )

Le chef du village de Luvungi, Monsieur MANENO KAHUKULA a profité de la libération des 8 burundais sans papiers arrêtés la semaine passée à Kamanyola pour sensibiliser sur les modalités d’installation et de travail en RDC pour les étrangers.
Wendo JOES nous en dit plus.

Sud-Kivu : 7000 ménages du camp des réfugiés de Lusenda reçoivent des seaux et des Jerrycans de l’organisation AIDES. ( Yvette MUNEZERO / Ongea )

Lire

Une première dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. L’organisation AIDES, avec le soutien du HCR a procédé à la distribution des seaux et des Jerrycans pour 7000 ménages des réfugiés présents dans le camp.

Sud-Kivu : En prélude du lancement de son Programme mVam, le Programme Alimentaire Mondial, PAM s’est lancé dans la collecte des numéros de téléphone des chefs de ménages dans les camps de Lusenda et de Mulongwe. ( Marie-Charles NININAHAZWE / Ongea)

Lire

Mettre à jour la base des données des chefs des ménages ayant déjà bénéficié de l’aide alimentaire du PAM dans les camps de Lusenda et de Mulongwe, identifier dans ces camps les femmes dont l’âge varie entre 15 et 49 ans, et identifier les femmes allaitantes ayant des enfants de 6 à 23 mois, et enfin renforcer les capacités du staff AIDES et ADES dans le rapportage. C’est le nouveau programme que compte lancer le PAM.

Equateur : Les prestataires de la lutte contre ebola ont brulé des pneus devant leur quartier général réclamant la paie de leurs primes ce lundi à Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

Colère et Mécontentement des prestataires de la riposte contre Ebola ce lundi 16 juillet 2018 à Mbandaka dans la province de l’Équateur. Un groupe de manifestants venu de Bikoro a brûlé des pneus devant le quartier général de lutte contre l’épidémie d’Ebola. Tous revendiquent la paie de prime de récompense auprès de la commission de lutte et du projet de développement du système de santé Pdss. Ils annoncent que leurs noms sont omis sur la liste de paie affichée à l’agence Soficom. Pour la majorité des prestataires de la ville de Mbandaka, Le blocage provient de doublons sur la liste après les contrôles administratifs et débordement des effectifs ayant dépassé 2 mille personnes. Le gouverneur de province Bobo Boloko Dieu-donné est descendu sur le lieu et demande que la solution soit trouvée dans 48 heures.

Equateur : 8 présumés malfaiteurs aux arrêts avec armes et munitions ce lundi à Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

La police nationale Congolaise vient de réaliser un coup de filet en arrêtant 8 présumés bandits à mains armées. Ils ont été présentés au gouverneur de province et à la population le lundi 16 juillet 2018 devant le bureau de la police de lutte contre la criminalité à Mbandaka dans la province de l’Equateur.

Sud-Kivu : La CNR enregistre les réfugiés burundais du camp de Lusenda avant de les remettre au HCR pour assurer leur rapatriement volontaire dans leur pays d’origine. ( Yvette MUNEZERO et Pacifique MUNEZERO / Ongea )

Lire

La CNR, Commission Nationale pour les Réfugiés en RDC organise un deuxième tour d’enregistrement des réfugiés burundais candidats à un rapatriement volontaire dans leur pays d’origine, le Burundi.
Une fois enregistrés, les noms de ces réfugiés sont remis au HCR pour faciliter leur retour dans le respect du droit international humanitaire.
Un reportage de Yvette MUNEZERO et de Pacifique NININAHAZWE.

Sud-Kivu : Huit (8) citoyens burundais en situation irrégulière sur le sol congolais au niveau de cité de Kamanyola sont aux arrêts par les militaires FARDC. ( Wendo JOES & Hassan SHABANI / Ongea )

Lire

Les services de sécurité congolais ont mis la main, ce mercredi 11 juillet sur huit (8) citoyens burundais en situation irrégulière sur le sol congolais au niveau de la cité de Kamanyola, près de la rivière de la Ruzizi.
Ils sont menacés d’extradition vers le Burundi par les services de Migration congolais.
Un reportage de Wendo JOES et de Hassan SHABANI.

Equateur : Le Gouverneur de l’Equateur s’implique davantage dans la lutte contre l’insécurité grandissante dans la ville de Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

Insécurité dans la ville de Mbandaka au centre d’un point de presse animé par le gouverneur de la province de l’équateur mardi 10 juillet 2018.
Dieu Donné Bobo Boloko condamne les actes de cambriolages de biens domestiques de sa population par des hommes armés non autrement identifiés.
L’autorité provinciale a annoncé des mesures nécessaires pour combattre cette insécurité. Dont la dotation d’une nouvelle jeep à la police ville de Mbandaka, la récompense d’un million des franc congolais, à chaque personne qui fournie une vraie information sur le réseau des bandits armés et l’appui en carburants.

Sud-Kivu : La saison sèche commence, les réfugiés burundais du camp de Lusenda s’activent dans la construction de leurs maisons en briques adobe. ( Aimable KAVUNJAPORI / Ongea )

Lire

En cette saison sèche, les réfugiés burundais du camp de Lusenda ont pris l’initiative dans l’ensemble, de commencer à construire leurs maisons en brique adobe.
Ils abandonnent ainsi, les constructions des maisons en bâche, qui n’ont pas su supporter les pluies et les vents violents du mois d’avril dernier.
Aimable KAVUNJAPORI pour le point.

Sud-Kivu : Une délégation des natifs du Bijombo, tentent de faire la médiation pour essayer de calmer les tensions interethniques. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

Une forte délégation des natifs de la localité de Bijombo, en provenance des Etats-Unis d’Amérique, de la France et de la ville de Bukavu est arrivée dans la zone pour essayer de calmer les tensions interethniques qui s’y sont réveillées depuis le début de cette année.
Cette délégation était composée entre autres, de Monsieur l’abbé MUTWARE et du Dr BANZOMUTIMA.
Ghislain BAFUNYEMBAKA nous donne le compte rendu des conciliabules.