Sud-Kivu : le HCR et la CNR ont formés 100 vigiles du camp des réfugiés Burundais de Lusenda. (Aimable KAVUNJAPORI/Ongea)

Lire

Les 100 vigiles ‘’sungusungu’’ qui s’occupent de la sécurité interne du camp des réfugiés burundais de Lusenda ont été remis à niveau par le HCR et son partenaire CNR. Leur formation a tourné autour des rôles que doivent jouer les acteurs qui interviennent dans la sécurité d’un camp des réfugiés. Les 5 grands points relatifs aux conflits armés, à la criminalité à l’intérieur et à l’extérieur du camp, le terrorisme, les troubles à l’ordre public et les catastrophes naturelles ont été abordés dans le fond par ces deux organisations.
Aimable KAVUNJAPORI.

Sud-Kivu : Soupçonnée de sorcière, le corps sans vie de Madame Nasungula non loin de sa résidence à Baraka. (André FAUCON/Ongea)

Lire

Enlevée par des inconnus dans la nuit du dimanche 14 avril, le corps sans vie de Madame Nasungula Tabisha a été retrouvé ce mercredi 17 avril à une centaine de mètres de sa résidence. Âgée de plus de 50 ans, elle était soupçonnée par son entourage de pratiquer la sorcellerie contre ses voisins.
André FAUCON

[/audio

Sud-Kivu : Deux éléments de la Police Nationale Congolaise retrouvés morts-étranglés dans un carré minier dans la nuit du samedi à dimanche à Misisi. (Ibrahim BYAOMBE/Ongea)

Lire

Deux éléments de la Police Nationale Congolaise ont été retrouvés morts-étranglés dans un carré minier dans la nuit du samedi à dimanche à Misisi. Les responsables et le mobile de ce crime restent inconnus, mais la Police mène déjà des enquêtes pour en dénicher les coupables.
Ibrahim BYAOMBE.

Sud-Kivu : Le chef du village de Katogota vient de lancer les travaux de construction de mémorial des victimes du massacre de Katogota. (Wendo JOES/Ongea)

Lire

A un mois de la commémoration du 19 ème anniversaire du massacre de Katogota qui avait couté la vie à 350 personnes, le chef du village de Katogota avec le soutien de la paroisse catholique de Luvungi vient de lancer les travaux de construction de mémorial des victimes. Parmi les victimes, des réfugiés burundais de 1993 et les citoyens congolais tués en masse par les rebelles du RCD le 14 mai 2000.
Wendo JOES.

Sud-Kivu : 189 enfants de 5 à 14 ans déjà vaccinés à base des praziquantel et albendazole dans le site de Mulongwe. (Mihali CORDONTCH/Ongea)

Lire

Le Ministère de la Santé publique de la RDC procède depuis la semaine passée à une campagne de vaccination des enfants réfugiés burundais âgés entre 5 ans et 14 ans dans le site des réfugiés burundais de Mulongwe. Le week-end, jour du lancement de la campagne qui durera près d’une semaine, 189 enfants des blocs 1, 2, et 3 avaient déjà répondu favorablement à cet appel à vaccination à base des praziquantel et albendazole contre des maladies abdominales qui attaquent souvent les enfants à cet âge.
Mihali CORDONTCH, nous en dit plus.

Lomami : Les agents et fonctionnaires de l’Etat de Mwene ditu ont adressé un mémorandum au Chef de l’Etat. (Aly BUKASA/RCButook)

Lire

Les agents et fonctionnaires de l’Etat ont marché le vendredi 8 février 2019 jusqu’à l’inspection urbaine de la fonction publique de Mwene ditu, ville ferroviaire de Lomami.
Certains pour réclamer leurs arriérés des salaires, d’autres pour le payement des primes de risque.
Dans leur mémo, ils appellent l’actuel Président de la République à régler leurs desiderata.
Reportage de Aly BUKASA / Radio Communautaire Butook, RCB Fm

RDC-Elections : Internews a organisé une série des formations sur le traitement de l’information électorale à Kinshasa, Bukavu et Lubumbashi

47 journalistes des différents médias ont bénéficié des formations organisées par Internews sur le traitement de l’information électorale à Kinshasa, Bukavu et Lubumbashi.
Avant le début de la formation, chaque participant a présenté un reportage réalisé sur le processus électoral en République Démocratique du Congo. Pendant et après la formation aussi d’autres reportages ont été réalisés pour évaluer des progrès de chacun d’eux en traitement de l’information électorale.
Léa OTSHUDI, Charles NTIRICA et Gilbert KYUNGU sont les Formateurs qui ont assuré l’encadrement de ces journalistes respectivement à Kinshasa, Bukavu et Lubumbashi.

Retrouvez ci-dessous les différents reportages réalisés avant, pendant et après lesdites formations.

1. Haut Katanga

 

2. Sud-Kivu

3. Kinshasa

RDC-Elections : Les avis se disloquent davantage au sein de la classe politique autour de la MAV. ( Jocelyne Bilonda )

Lire

Accepter le vote avec machine à voter, c’est accepter la tricherie. C’est ce qu’estime  l’opinion Lushoise dans le camp de l’opposition. Par contre du côté de la majorité présidentielle dans la même région appui l’usage de cet outil informatique tout en scandant les avantages qu’offrent la machine à voter dans le processus électoral en cours en RDC. Les avis des uns et des autres sont exposés dans ce reportages de Jocelyne Bilonda.

RDC-Elections : Conditions pour le déroulement du scrutin. ( Nice / Don Bosco )

Lire

La CENI se dit toujours déterminée dans ses préparatifs de l’organisation des élections. Actuellement la CENI province du Haut Katanga est entrain de déployer certains matériels électoraux dans les territoires de cette province. Mais aussi la même CENI prépare son personnel,à travers des formations, pour bien accompagner ce processus. La secrétaire exécutive de cette institution, sensibilise la population sur le comportement du jour du scrutin. Reportage signé Nice de la radio Don Bosco de Lubumbashi.

RDC-Elections : Réactions des Lushois face à la machine à voter. ( SHOUDELLEDE / RTC Kolwezi )

Lire

La commission électorale nationale indépendante, CENI en sigle, confirme l’utilisation de la machine à voter a moins de deux semaines avant la tenue des élections en RDC. Pour elle, cette machine est une bonne innovation pour la rapidité des opérations. Cependant, certaines personnes restent sceptiques alors que d’autres apprécient ce choix. Reportage de Shoudellede la radio télévision communautaire libre de Kolwezi.