Kananga : Baptème de plus de 160 kimbanguistes dans un culte spécial. (Elysée Lusamba/RDDFM)

Lire

Plus de 160 kimbanguistes ont reçu leur baptême le dimanche 9 juillet 2017 à Kananga. Initialement prévu au mois d’avril 2017, ce culte spécial  avait été différé et organisé au mois de juillet suite à l’insécurité causée par le groupe armé Kamwina Nsapu. Pour le Pasteur Florent Mwambay, ce baptême concerne tout chrétien kimbanguiste qui a accepté dans sa vie Jésus-Christ et reconnu Kimbangu comme le Saint esprit.

Reportage de la radio Diku Dietu

Télécharger ce fichier

« Impossible d’organiser les élections en RDC en 2017 »: les propos du président de la CENI sur TV5 Afrique divise la classe politique à Kalemie. (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa a evoqué, il y a quelques semaines sur TV5 Afrique que certaines contraintes techniques laissent entrevoir l’impossibilité de l’organisation des élections en RDC fin 2017. Les acteurs politique tant de l’opposition que de la majorité à Kalemie ne sont pas rester indifférents face à cette déclaration. Certains politiciens donnent raison à Corneille Nangaa. D’autres par contre, estiment qu’il n’a pas le prérogative de reporter la date des élections.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Beni : Plus de 100 candidats passent le test pour intégrer la Police Nationale Congolaise (PNC) à Oicha (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

Plus de cent candidats ont passé le lundi 10 juillet 2017 un concours d’admission à la Police Nationale Congolaise (PNC). Le but de ce recrutement est de renforcer les rangs de la (PNC). L’appel à candidature  a été lancé depuis plus d’un mois. Seuls les détenteurs d’un diplôme d’Etat du cycle secondaire ont été retenu pour passer le test.  A cette occasion, le commissaire  supérieur principal de la PNC district d’Oicha, le colonel Jean Pierre Wumbi a signifié aux candidats que ce service est à la fois un sacrifice et une vocation.

Reportage de la radio moto oicha

Télécharger ce fichier

Kalemie : Des cris de joies dans les rues, églises et débits de boisson pour le début de publication des résultats des épreuves de l’examen d’état édition 2016-2017 (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

Commencée par la ville de Kinshasa le samedi 08 juillet 2017, le début de la publication des épreuves de l’examen d’état édition 2016-2017 a mis sur les artères locales, les débits de boisson et les églises les parents, les élèves et autres membres de famille. La nuit de lundi 10 au mardi 11 juillet 2017, ces sont des cris de joies de finalistes qui ont alimenté les kermesses de la cité. Pour les nouveaux diplômés, malgré les stresses et une longue attente le temps d’embrasser les études supérieure vient de sonner.

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Kalemie : Les conducteurs de taxis motos désaprouvent la décision du maire d’interdire toute circulation après 20 heures.(Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

L’annonce de limiter toute circulation dans la ville de Kalemie après 20 heures est diffusée sur les médias locaux depuis le lundi 10 juillet 2017. Par cette décision,  le maire de Kalemie cible les conducteurs de motos taxis ainsi que la population. D’après le maire, cette restriction vise à permettre aux services de l’ordre à mieux faire la patrouille dans la ville. Ceci pour réduire et éradique les cas d’insécurité enregistrés ces derniers temps sur l’ensemble de la ville. Les conducteurs de taxis motos sont les premiers à s’en plaindre.

Reportage la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Dépréciation du franc congolais face au dollar américain : les prix des denrées alimentaires ont doublé sur l’ensemble des marchés et commerces de Kalemie. (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

A kalemie, les ménagères sont les premières à se plaindre des conséquences de la  hausse du taux du dollar sur le marché. Cela fait plus d’une semaine qu’un dollar s’échange à plus de 1500 franc congolais (FC). Du coup, les prix des produits de première nécessité ont été revus à la hausse. Un sac de mais de 25 kg qui coutait il y a peu 25.000 FC, se vend à date à  35 000 FC.  1 kg de viande est passé de 5.000 FC à  8000 fc. Ce n’est pas tout,  cette augmentation de prix s’observe même pour les produits cultivés sur place, comme les épices. Reportage de Jacques Furahisha de la radio Kaoze.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Beni : Les FARDC ont mis en déroute le jeudi 06 juin 2017 un groupe armé non autrement identifié à Kainama. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

L’agglomération de Kainama située au Nord-Est du territoire de Beni est  passée sous le contrôle de l’armée loyaliste. Les FARDC ont repris cette localité le matin de ce jeudi 6 juillet après des violents affrontements qui les ont opposés à un groupe d’hommes armés non autrement identifiés. Selon le porte parole de l’opération sokola I, le capitaine Mak Azukay, cela fait plusieurs mois que des groupes armés tentent sans succès d’occuper certains villages du grand nord.  Pour le porte parole de l’opération Sokola I, la situation est sous contrôle et les habitants peuvent vaquer librement à leurs occupations.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Hausse du taux de change du dollars à Beni : La quantité des aliments diminue dans le panier de la ménagère. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

C’est depuis quelques mois que s’observe sur toute l’étendue du territoire de Béni une instabilité du taux  des dollars. Cette situation se répercute sur le panier de la ménagère. Tous les produits manufacturés de première nécessité ont pris de l’ascenseur. Les cultivateurs et éleveurs emboitent également les pas. Pour eux, difficile de faire de bénéfice s’ils n’augmentent pas non plus les prix des produits agricoles. Florence Makalikali/Radio Moto Oicha:

 

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Bandundu-ville : L’ONG « Femmes leaders de Bandundu » renforce les capacités de femmes dans la résolution des conflits et les droits de femmes (Rolly Mukiaka/Bandundu-Ville)

Lire

L’organisation non-gouvernementale « Femmes leaders de Bandundu » a organisé le jeudi 06 juin 2017 une séance de renfoncement de capacité des femmes de la province du Kwilu. Objectif, outiller les femmes de techniques de résolution des conflits et les droits de femmes. Selon les organisateurs, savoir resourdre un conflit dans la société est un facteur qui contribue au développent. De son coté maitre Joëlle Lubombo s’est penché sur des questions relatives aux droits de la femme. Selon maitre Joëlle, la femme doit s’appuyer sur la connaissance de ses droits et s’appuyer sur les mêmes droits pour résoudre tous les conflits. Signalons que cet atelier s’est tenu grace à l’appui financier du bureau des affaires politique de la Monusco.

Télécharger ce fichier

Conflit bantous et pygmées à Kalemie : plus de 8 morts et des maisons en feu dans plusieurs villages sur l’axe Mulengi. (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Lire

Un nouveau conflit a éclaté mardi 04 juillet 2017 dans les villages de Mulengi, Lukwangulo, Moni et Mukuku dans la province du Tanganyika. Ce conflit oppose les peuples bantous et pygmées vivants dans ces villages depuis plusieurs décennies. Selon le représentant de peuple bantous, certains pygmées avaient tenté de bruler les habitations du village de Lukwangulo. Pour le représentant de peuple pygmée, le chef Kanyama   ce sont plutot des jeunes garcons bantous qui avaient bloqué le passage à 3 filles pygmées qui se rendaient au marché.  Saisi de la situation, l’honorable député de Kalemie Damien Tambi en congé parlementaire à Mulengi, appelle les uns et les autres à l’apaisement.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier