Dans la cité de Kalemie, l’église catholique de Maendeleo a consacré plus 8 séminaristes au sacerdoce

L’église catholique de Maendeleo a consacré dimanche  25 aout 2016 quinze séminaristes au sacerdoce. L’évêque Jean Christopher les appelle à la persévérance, à l’humilité et à la responsabilité pour le travail du seigneur sans s’attacher aux choses du monde. Venant de Lubumbashi depuis plus d’une année, les heureux récipiendaires ont exprimé leur joie pour le défit dans leur vocation sacerdotale.

reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Suite aux pluies de jeudi et vendredi 25 et 26 aout dernier, la route Bandundu-ville et Kinshasa est dans un état d’impraticabilité très avancé surtout entre la traversée Kwilu et Kwango

La pluie qui s’est abattue la nuit ces jeudi 25 au vendredi 26 aout 2016 a rendu impraticable la route Bandundu-ville et Kinshasa sur son tronçon non goudronné. A la fin des grandes vacances où les élèves, commerçants, passagers se précipitent pour regagner leur lieu d’activités, plusieurs véhicules sont bloqués suite au délabrement de la chaussée.  les uns et les autres en appellent aux autorités pour la réhabilitation urgente et rapide de la route.

Reportage de la radio Bandundu FM

télécharger ce fichier

Lire

Dans les écoles de la ville de Kalemie, faible affluence des parents pour l’inscription de leurs enfants au niveau de l’EPSP pour l’année scolaire 2016-2017

Les écoles de la ville de Kalemie, chef lieu de la province de Tanganyika constatent un faible taux d’inscription des enfants pour l’année scolaire 2016-2017 à cinq jour de la rentrée scolaire. Pour les promoteurs des écoles, bien que les inscriptions aient commencé le 05 aout 2016, très peu de parents viennent inscrire leurs enfants contrairement aux années antérieures. Dans un entretien accordé à la radio Kaoze le mardi 30 aout 2016, Kalume Malengela, l’un des promoteurs des écoles à Kalemie a dit que rien ne justifie ce manque d’affluence pour les inscriptions scolaires.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Tanganyika, les musulmans de la ville de la ville de Kalemie ont marché pacifiquement pour protester contre le terrorisme dont la religion islamique est pointée du doigt à Beni

Les musulmans de la ville de Kalemie ont marché pacifiquement vendredi 26 aout 2016 pour protester contre le terrorisme dont la religion islamique est accusée à tort et à travers. En effet, suite aux actes de banditisme à répétition à Beni et face à l’arrestation des djihadistes musulmans impliqués dans le massacre, les fervents musulmans de la RDC et particulièrement de Kalemie ont tenu à se désolidariser de ce qu’ils qualifient de bandits qui n’ont rien avoir avec la religion musulmane. Pour eux, l’islam est une religion pacifique qui prône la paix et la cohabitation pacifique entre communautés, religions et races.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de Tanganyika, l’assemblée provinciale rejette le budget proposé ,par l’exécutif local.

L’assemblée provinciale de Tanganyika vient de rejette ce samedi 27 aout 2016 le budget proposé par le gouvernement provincial. Ce budget était additif pour couvrir les 6 mois précédant l’installation du nouvel exécutif. Il se chiffre à plus de 22 millions de francs congolais. Pour le rapporteur de l’assemblée local, Makalayi Banza, l’élaboration de ce budget n’a pas respecté les normes. Parmi les orientations proposées les élus locaux, le recours aux micro-crédits avant la session budgétaire de septembre.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Les mouvements associatifs des droits de l’homme de Beni se plaignent de l’insuffisance des éléments des FARDC à OICHA

La société civile ru territoire de Beni constate un nombre insuffisant des éléments des Forces Armées de la Rdc dans leur entité locale. Pour une agglomération de plus de 2000 personnes, le nombres de FARDC se chiffre à moins de 10. C’est à l’issue d’un constat fait dans la localité de Buketedia lors des opérations Sokola, le lundi 22 aout 2016. Pour Lewis Saliboko, membre de la société civile opérant à Beni, il est temps pour les autorités de déployer d’autres éléments FADC dans les zones en insécurité permanent.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Dans le grand-nord de la province du Nord-Kivu, la société civile et l’autorité de Beni en désaccord sur la nécessité de mesure de couvre-feu

La mesure de couvre-feu imposé par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur dans la cité de Beni semble n’est pas être de gout de la société civile.  Une semaine seulement après avoir été décrétée, la mesure de couvre-feu accuse certains dérapages. Pour les membres de CRDH accusent certains éléments des FRADC à commettre des actes portant atteinte aux droits de l’homme. Ils en appellent  aux instances judiciaires de se saisir du dossier. Pour le maire de Beni, Les membres de CRDH doivent voir l’autorité au lieu de s’adresser à la population.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Au 3e jour d’audience publique , la cour vérifie les infractions dans l’affaire massacre à répétition de Beni

Les audiences publiques sur le massacre perpétré à Beni sont à leur 3e jour ce mercredi 24 aout 2016.  Pour la cour, il est question de vérifier les infractions pour lesquelles les présumés ADF ont été mis au arrêts. Commencé depuis lundi 22 aout, ces audiences visent à rétablir les responsabilités des uns et des autres pour que le justice soit établie. Plusieurs personnes ont été arrêtées dont certaines en provenance des pays voisins dont l’Ouganda et le Rwanda.  Parmi les congolais impliques, il n’a aucun militaire, nous apprend-on.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Initiée par l’opposition, la journée ville morte du mardi 23 aout n’a pas été respectée dans la province Tanganyika

La journée du mardi 23 aout 2016 a été vécue comme d’habitude dans la province de Tanganyika. Pourtant annoncée comme une journée ville morte sur l’ensemble du territoire par une partie de l’opposition, les boutiques, magasins et activités diverses ont fonctionné normalement. Tous les services étatiques et non ont été à l’ouvrage. Si pour l’opposition locale, le mot d’ordre a été étouffé, pour le gouverneur de la province, rien ne justifie l’appel de l’opposition.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Compromission de l’année scolaire 2016-2017 à Beni, les parents retirent les dossiers de leurs enfants pour aller les inscrire ailleurs suite à l’insécurité

Les écoles primaires, secondaires et professionnelles de Beni ont des difficultés pour procéder à l’inscription des enfants au niveau des écoles. La plupart des parents viennent retirer les dossiers le leurs enfants pour les inscrire ailleurs. A l’origine, l’insécurité grandissante dans la zone Oitcha-Kainama. Dans un entretien accordé à la radio Oicha, le mardi 25 aout 2016, le préfet Tasakana se plaint de la persistance de l’insécurité.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire