Province de Lomami : Les écoles primaires et secondaires ont démarré le mardi 15 aout 2017 la campagne d’inscription des élèves au niveau de l’EPSP (JC Kabulue/Radio Veritas)

Les rues de la ville de Kadinda ont été envahies par des le mardi 15 aout 2017 par les enfants accompagnés de leur parents. Et pour cause, le lancement de la campagne d’inscription des enfants au niveau des écoles tant publiques que privées au niveau de l’EPSP. Selon un enseignant rencontré dans une école, la rentrée est encore timide comme c’est le premier jour. D’après lui, plusieurs écoles pourront commencer les inscriptions le jeudi et d’autres le lundi prochain.

Reportage de la radio Veritas

Télécharger ce fichier

Lire

La province du Tanganyika : Le gouverneur de la province se félicite de l’accalmie progressive et de la stabilité sécuritaire sur toute l’étendue de la province (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Dans un point de presse tenu le mercredi 10 aout 2017, le gouverneur de la province du Tanganyika Richard Ngoy Kitangala a procédé à l’évaluation de la vie dans sa juridiction. De la situation sociale à la situation sécuritaire, le chef de l’exécutif se félicite de la stabilité sécuritaire dans plusieurs territoires dont Kongolo, Manono, Moba et Nyunzu. Malgré cette accalmie, Richard Ngoyi Kingala estime que des efforts doivent etre fournis pour que la paix soit totale et partout à travers la province.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : Le gouverneur de la province en visite aux victimes attaquées au sein de l’église suite au conflit inter communautaire au village Lambokilila (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Le gouverneur de la province de Tanganyika Richard Ngoyi Kitangala a visité le lundi 07 aout 2017 les victimes d’un conflit intercommunautaire au village Lambokilela, village situé à 40 km de la ville de Kalemie. Selon le gouverneur, les paisibles citoyens sortaient de la messe dimanche quand ils se sont trouvés en face de flèches et armes blanches.  Le bilan fait état de plus de 30 morts et des plusieurs blessés graves. Le chef de l’exécutif promet des sanctions sévères contre les auteurs de ces actes.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Les déplacés du conflit entre les éléments de Yakotumba et les FARDC du mois de juin 2017 dans le territoire de Fizi commencent à regagner leurs villages (Bernard Akili/RC Muungano)

Jetés dans la rue suite au conflits entre les éléments Yakotumba et les Forces Armées de République Démocratique du Congo (FARDC), les déplacés habitants certains villages du territoire de Fizi commencent à regagner leurs domiciles. Dans une mission d’itinérance effectuée le mercredi 03 aout 2017 dans son entité, le chef de secteur de Nganja sensibilise la population sur les mesures prises pour leur sécurité. Selon Mapangwa Kabiona, les FARDC et les éléments de la Monusco ont déjà occupé Lulimba, Lubishako et Nganja pour parer à toute menace.

Reportage de la radio communautaire Muungano

Télécharger ce fichier

 

Lire

Beni : L’administrateur du territoire donne un ultimatum aux déplacés de guerre de libérer les écoles avant la rentrée scolaire sinon il sera procédé au déguerpissement forcé (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Les membres du conseil territorial de sécurité ont enfin décidé de déloger les déplacés de guerre vivant dans des écoles à oicha. Cette décision a ete prise lundi 31juillet 2017 au cours de leur réunion de sécurité. Selon Musango, membre du comité des parents, l’occupation des écoles par les déplacés a un impact négatif sur les résultats des élèves à la fin de l’année scolaire. Ainsi  pour l’administrateur du territoire de Beni Amisi Kalonda, les déplacés ont jusqu’à la fin de vacances pour libérer sinon l’usage de la force sera appliqué. Toujours d’après l’administrateur du territoire, les déplacés doivent regagner leur village car une paix est observer depuis fin 2016.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : Plusieurs cas de banditisme nocturne signalés dans la commune de Lukuga. (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Plusieurs familles se plaignent des bandits armés qui sévissent  chaque nuit dans la commune de Lukuga. La dernière victime, c’est monsieur Kitanga bin Djuma du quartier Kituku. Des hommes armés ont défoncés la porte et une fenêtre de sa maison dans la nuit de vendredi 15 au samedi 16 juillet 2017. Ils se sont introduits dans la maison, l’ont brutalisé et ont emporté plusieurs de ses biens.  Selon plusieurs sources, ce cas est le 3é dans l’espace d’une semaine.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Beni : Le commandement FARDC des opérations Sokola I nord visite ses troupes à Kainama. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Le commandant des opérations Sokola I Nord a rendu visite à ses troupes basées à Kainama, non loin de la cité de Beni, ce jeudi 13 juillet 2017. Selon Mak AZUKAY, porte-parole des opérations Sokola I Nord, le général Marcel Mbangu Mashita, tenait entre autre à remonter le moral de ses unités déployées dans la zone. Toujours selon Mak AZUKAY, c’était aussi l’occasion pour le commandant  des opérations Sokola I nord, d’évaluer la situation  et de mettre en place des stratégies pour sécuriser la population contre les groupes armés qui sévissent dans la zone. Cette visite intervient après des affrontements il y a quelques semaines à Kainama entre les FARDC et les rebelles ougandais du groupe « ADF ».

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Beni : Plus de 100 candidats passent le test pour intégrer la Police Nationale Congolaise (PNC) à Oicha (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Plus de cent candidats ont passé le lundi 10 juillet 2017 un concours d’admission à la Police Nationale Congolaise (PNC). Le but de ce recrutement est de renforcer les rangs de la (PNC). L’appel à candidature  a été lancé depuis plus d’un mois. Seuls les détenteurs d’un diplôme d’Etat du cycle secondaire ont été retenu pour passer le test.  A cette occasion, le commissaire  supérieur principal de la PNC district d’Oicha, le colonel Jean Pierre Wumbi a signifié aux candidats que ce service est à la fois un sacrifice et une vocation.

Reportage de la radio moto oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : Les conducteurs de taxis motos désaprouvent la décision du maire d’interdire toute circulation après 20 heures.(Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

L’annonce de limiter toute circulation dans la ville de Kalemie après 20 heures est diffusée sur les médias locaux depuis le lundi 10 juillet 2017. Par cette décision,  le maire de Kalemie cible les conducteurs de motos taxis ainsi que la population. D’après le maire, cette restriction vise à permettre aux services de l’ordre à mieux faire la patrouille dans la ville. Ceci pour réduire et éradique les cas d’insécurité enregistrés ces derniers temps sur l’ensemble de la ville. Les conducteurs de taxis motos sont les premiers à s’en plaindre.

Reportage la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Beni : Les FARDC ont mis en déroute le jeudi 06 juin 2017 un groupe armé non autrement identifié à Kainama. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

L’agglomération de Kainama située au Nord-Est du territoire de Beni est  passée sous le contrôle de l’armée loyaliste. Les FARDC ont repris cette localité le matin de ce jeudi 6 juillet après des violents affrontements qui les ont opposés à un groupe d’hommes armés non autrement identifiés. Selon le porte parole de l’opération sokola I, le capitaine Mak Azukay, cela fait plusieurs mois que des groupes armés tentent sans succès d’occuper certains villages du grand nord.  Pour le porte parole de l’opération Sokola I, la situation est sous contrôle et les habitants peuvent vaquer librement à leurs occupations.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire