Ebola : Les décisions du conseil de sécurité de la ville de Beni sur les comportements des charlatans face à l’épidémie d’ebola. (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Certaines personnes promettent des guérisons de la maladie due au virus de la fièvre hémorragique dans certains coins de Beni. Parmi elles, une religieuse passe même sur les médias pour parler d’ebola sans mandat de la coordination de la riposte.
La réunion hebdomadaire de sécurité de la ville de beni a tablé sur cette question ce mercredi 15 août 2018.
Jean Claude Batsieba Mayasi en est le porte-parole.

Sud-Kivu : Au moins 30 vaches emportées par les présumés rebelles FNL à Kamidoki dans les hauts-plateaux d’Uvira. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire
Climat tendu depuis ce week-end à Kamidoki, zone de Rurambo, dans les hauts-plateaux d’Uvira. Des hommes armés, présumés rebelles FNL du Burundi ont investi ce petit village de Kamidoki et emporté 30 vaches des habitants. Les bêtes ont été conduites dans la forêt de Lulenge. Témoignages d’un notable du milieu.

Sud-Kivu : Huit (8) nouveaux ménages fuyant l’insécurité causée par les conflits interethniques à Bijombo en territoire d’Uvira ont été accueillis dans la localité de Babengwa en territoire de Fizi. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

Les conflits Intertechniques sont toujours perceptibles à Bijombo dans le territoire d’Uvira.
Huit (8) nouveaux ménages ont dû abandonner leurs maisons le samedi 11 août 2018 pour aller se réfugier dans la localité de Babengwa, dans le secteur de Lulenge, en territoire de Fizi. ils disent fuir l’insécurité qui règne dans leur milieu malgré la présence de la Monusco pour dissuader les parties en conflit
Babangwa se trouve à deux jours de marche de Bijombo.
Ghislain BAFUNYEMBA pour les détails.

Nord-Kivu : Les pygmées du territoire de Beni exigent aux candidats députés de s’imprégner de leurs situations pendant la période de campagne électorale. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Célébration jeudi 09 Août 2018 de la journée mondiale des peuples autochtones.
A cette occasion, les pygmées vivant en territoire de Beni ont formulé leurs attentes par rapport aux prochaines élections prévues en RDC.
Déplacées de guerre pour la plupart, ces peuples autochtones voudraient voir les candidats députés abordés la question de l’insécurité dans leurs discours de campagne.

Nord-Kivu : Le conseil communal de la jeunesse de Ruwenzori sort de son silence au regard de l’insécurité qui prévaut dans cette entité administrative. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Le conseil communal de la jeunesse de Ruwenzori sort de son silence au regard de l’insécurité qui prévaut dans cette entité administrative. Dans une déclaration rendue publique ce mercredi cette structure demande aux autorités de s’assumer car trop c’est trop.
Janvier Kalyaghe en est le président.

Sud-Kivu : Le soupçon des vols d’enfants et la présence des sans papiers dans la plaine de la Ruzizi motivent la Direction Générale de Migration a exigé la conformité des documents au poste frontalier de Kamanyola. ( Wendo JOES / Ongea )

Lire

La Direction Générale de Migration, poste migratoire de Kamanyola insiste sur la présentation de tous les papiers migratoires aux voyageurs pour traverser la frontière à l’entrée tout comme à la sortie du territoire Congolais.
Cela fait suite, aux cas des vols d’enfants signalés dans la zone et à la présence des citoyens burundais sans papiers à Kamanyola.
Wendo JOES, le point.

Sud-Kivu : Noyade d’une femme dans la rivière ruzizi à Nyango, elle traversait frauduleusement la frontière avec ses deux enfants de moins de cinq (5) dans un bassin de lessive. ( Djafari BYADUNIA / Ongea )

Lire

Une femme de nationalité burundaise s’est noyée seule dimanche dernier dans la rivière ruzizi à Nyango. Elle voulait traversait frauduleusement la frontière avec ses enfants de moins de cinq (5) ans dans un bassin de lessive.
Djafari BYADUNIA.

Beni : 2 personnes tuées par balles et des biens emportés, tel est le bilan de l’incursion des bandits armés la nuit du jeudi à vendredi à Masau. ( Alphonse VIKONGO /Radio Muungano )

Lire

Incursion des bandits armés la nuit de jeudi à ce vendredi à Masau en groupement Baswagha-Madiwe secteur de Beni-Mbau. Deux personnes ont été tuées par balles, de l’argent et d’autres biens ont été emporté lors de cette circonstance malheureuse. AUx dernières nouvelles, deux de ces bandits sont déjà aux arrêts.
Jackson Paluku président de la société civile de Madiwe en territoire de BENI nous en parle plus au téléphone de Vikongo Alphonse.

Equateur : 8 présumés malfaiteurs aux arrêts avec armes et munitions ce lundi à Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

La police nationale Congolaise vient de réaliser un coup de filet en arrêtant 8 présumés bandits à mains armées. Ils ont été présentés au gouverneur de province et à la population le lundi 16 juillet 2018 devant le bureau de la police de lutte contre la criminalité à Mbandaka dans la province de l’Equateur.

Tanganyika : L’insécurité à Kongolo inquiète les services de sécurité après l’attaque d’une femme dans la maison au quartier Kangoy. ( SHABANI BIN IBRAHIMU / RTU )

Lire

Des hommes avec armées blanches ont pénétré dans une maison la nuit du mercredi 11 juillet 2018 au Quartier Kangoy. Après lui avoir donné des coups de machettes, ils obligèrent à cette femme de leur donner de l’argent. La femme se trouve dans un poste de santé pour les soins appropriés. On écoute le major Guylain Kisimba, commandant adjoint de la Police Nationale Congolaise/Kongolo qui répond au micro de shabani bin Ibrahimu.