Sud-Kivu : La Synergie des Médias d’Uvira-Fizi a organisé une formation sur ‘’la sécurité du Journaliste en période électorale et dans une zone des conflits armés’’ à l’occasion de la Journée Internationale de la liberté de la Presse (Amani DAUDI/Ongea)

Lire

Banderole formation des journalistes à BarakaLa Synergie des médias Uvira-Fizi, SYMUF en sigle, a organisé  une formation sur ‘’la sécurité du Journaliste en période électorale et dans une zone des conflits armés’’du mardi 1er  au mercredi 2 mai 2018 à Baraka.

C’est en prélude de la journée internationale de la liberté de la Presse célébrée tous les 3 mai.

Propos en swahili, recueilli par Amani DAUDI.

Beni: Plus de 3000 élèves finalistes repartis dans neuf centres passeront leurs épreuves d’examens d’Etat sans perturbation. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Lancement des épreuves d'examen d'Etat à BeniComme partout en  République Démocratique du Congo, les hors-sessions des examens d’État viennent de démarrer  ce mercredi 02 mai. Plus de 3.000 finalistes repartis dans 9 centres passeront ces épreuves à Beni.

Le coup d’envoi a été donné par l’exécutif urbain au centre BENI 5 à l’Institut du même nom. Bwanakawa Masumbuko NYONYI, le Maire de Beni a garanti que ces épreuves vont se dérouler dans l’accalmie. Les forces de l’ordre assureront la sécurité pour son bon déroulement.

Beni: Le mouvement rien sans les femmes a organisé une messe et une marche pour la paix et la sécurité dans la zone, le vendredi 27 avril 2018 au stade municipal de Beni. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le mouvement rien sans les femmes a organisé une messe le vendredi 27 avril 2018 au stade municipal de Beni. Le but de ce culte était d’implorer la grâce divine afin que l’insécurité disparaisse dans cette zone. A la fin de l’activité, des centaines des femmes étaient descendues dans la rue en scandant de chansons qui exigent la paix. Elles ont fait un tour au rond point Nyamwisi avant de chuter à la mairie où elles ont déposé un calicot que Charline Maghulu et espérance Kizungu nous interprète.

Les femmes de BENI projette d’autres manifestations et activités pour pousser les autorités à s’assumer.

Nord-Kivu: Sit-in improvisé de la lucha Kasindi lors de la vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Les membres de la lucha Kasindi ont improvisé un sit-in lors d’un meeting de vulgarisation du budget 2018 du secteur de Ruwenzori le mercredi 25 avril 2018. Ces jeunes étaient porteurs du message disant qu’il est temps de construire la paix et les infrastructures et non payer des taxes et impôts sans contre- partie.

Ecoutez Niko liko membre de lucha Kasindi suivi de la réaction du chef de secteur de Ruwenzori, Bozi Sindiwako Bin Vuhaka qui a demandé à cette jeunesse d’être reconnaissante.

Kasindi est une commune rurale située sur la frontière Ougandaise à plus ou moins 80 km à l’est de la ville de BENI en territoire du même nom.

 

Sud-Kivu : Gadi MUKIZA, chef de poste d’encadrement administratif de Minembwe se félicite de l’installation des panneaux solaires au grand marché de Minembwe. (Ghislain BAFUNYEMBAKA/Ongea)

Lire

Le Marché dit ‘’de vendredi’’ de Minemwe est désormais éclairé. C’est grâce à l’action humanitaire de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo, Monusco qui y a installé des panneaux solaires.

Beni: Déjà deux semaines sans écoles dans certains cités et villages sur l’axe Beni-Butembo après les combats qui avaient opposé les FARDC aux Maï-maï. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Certains écoliers de Kalingate, Pabuka, Mukondi, Soma et environs sont obligés, pour poursuivre leurs études, de déménager à Kalunguta, Kabasha et Maboya. C’est la conséquence des violants combats   qui ont opposé les FARDC aux maï-maï, il y a peu dans ce coin du territoire de Beni à près de vingt-cinq kilomètres sur l’axe Beni-Butembo.

Janvier Paluku Lwingiriande, Président de la société civile locale demandé aux autorités de rétablir la paix afin que chacun vaque librement à ses activités.

Il est au micro de Vikongo Alphonse.

Beni: 7 civils tués, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées vendredi 20 avril 2018 sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  n’ont pas laissé la coordination de la société civile de Beni indifférente. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

La coordination de la société civile de BENI était en réunion extraordinaire le lundi 23 avril 2018 dans la salle de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC)/BENI.  Au menu, la situation socio- sécuritaire au centre ville et ses environs. La dernière goutte qui a débordé la vase, sont les embuscades tendues sur les tronçons routiers BENI-KASINDI et BENI-ERINGETI  vendredi dernier. Œuvre attribuée aux ADF qui a coûté la vie à plus de 7 civils, des disparus, plus de 12 tonnes de marchandises et trois véhicules incendiées.

En réaction, le chef de centre de la Direction Générale des Recettes du Nord-Kivu (DGR-NK/BENI), la société civile devrait revoir ces mesures pour ne pas se confondre aux rebelles.

Écoutez Gilbert KAMBALE, président de la Société Civile de Beni qui revient sur les grandes mesures arrêtées et Tom  AMURI BIN ARAJABU chef de centre de la DGR-NK/BENI réagissant au micro de VIKONGO Alphonse.

 

Sud-Kivu: Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe ont barricadé toutes les entrées et sorties de leur camp le mardi 10 avril 2018. (Marie-Charles NININAHAZWE & Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

Les réfugiés burundais du camp de Mulongwe avaient barricadé  toutes les entrées et sorties de leur camp contre les humanitaires pendant tout l’avant midi du mardi 10 avril 2018. Cela, en signe de protestation contre la distribution des téléphones Mono SIM, en lieu et place des téléphones Android promis par le HCR lors de la visite du Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés dans ce camp.

Sud-Kivu : Visite de Filippo GRANDI dans le camp de Mulongwe: Le HCR, ses partenaires et les autorités Congolaises continueront à travailler la main dans la main pour que les fardeaux de l’exil et de l’hospitalité soient moins lourds. (Marie-Charles NININAHAZWE & Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

Filipo Grandi s adresse aux réfugiés burundaisEn visite dans le camp de Mulongwe le samedi 7 avril 2018, le Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les réfugiés, Filippo GRANDI était  allé entendre les besoins humanitaires et sociaux des réfugiés burundais sur terrain. Le vice-ministre de l’intérieur, Basile OLONGO et le Gouverneur de la Province du Sud-Kivu, Claude NYAMUGABO l’ont accompagné.

Dans son adresse, il a promis de continuer à travailler la main dans la main avec les autorités Congolaises pour que le fardeau de l’exil pour les réfugiés et de celui l’hospitalité pour les congolais soient moins lourds.

Sud-Kivu : Visite de Filippo GRANDI, Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés dans le camp de Mulongwe: Les refugiés l’invitent à prendre en compte leur besoin en protection internationale. (Marie-Charles NININAHAZWE & Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

Filippo GRANDI, Haut-Commissaire des Nations-Unies pour les Réfugiés a visité le Samedi 7 Avril 2018  le camp des réfugiés Burundais de Mulongwe.

A l’arrivée de la délégation sous une douce pluie, les réfugiés Burundais se trouvant dans le camp de Lusenda, ont invité le Haut-commissaire à ne pas oublier de prendre en compte le besoin de leur protection internationale dans les deux camps, selon le mandat du HCR.