Sud-Kivu : semaines après la rentrée scolaire, des élèves ne savent pas aller à l’école suite à l’insécurité dans les villages de Ngandja, Kikonde et Namisha dans le territoire de Fizi (Bijou Machozi/RC Muungano)

Ouverte depuis le lundi 04 septembre 2017, la rentrée scolaire est loin d’être lancée dans certains villages du territoire de Fizi. En effet, dans les villages de Ngandja, Kikonde et Namisha, les élèves n’ont encore repris le chemin de l’école.  Selon les témoins qui se sont livrés le jeudi 14 septembre 2017 à la radio communautaire Muungano de Fizi, les combats opposent les FARDC et les milices du général Yakotumba. Les parents des ces élèves se plaignent déjà de la perturbation du calendrier scolaire.

Reportage de la radio communautaire Muungano

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Les hommes en armes ont emportés biens, argents et marchandises à Kazimiya dans le territoire de Fizi (Bijou Machozi/RC Muungano)

Des bandits à mains armées font la loi dans le village Kazimaya, Village situé à plus de 80 km du territoire de Fizi. Selon le témoin sur place, il ne se passe pas 2 semaines sans que ces hommes armés dévalisent le village. Le dernier cas en date, ces sont les commerçants et paisibles citoyens qui ont été victimes  de vol dans la nuit du mercredi 13 à jeudi 14 septembre 2017. Des maisons et boutiques ont été pillées et biens comme  marchandises emportés par les inciviques. La société civile en appelle aux autorités pour sécuriser le village.

Reportage de la radio communautaire Muungano

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Vol des filets de pèche et moteurs hors bord par les hommes armés dans le lac Tanganyika à Muhemezi (Amani Daudi/Radio Umoja)

Les pécheurs du village de Muhemezi dans le territoire de Fizi se plaignent de la persistance de l’insécurité pendant la pèche.  En effet, dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 septembre 2017 plus de 5 filets de pèche et un moteur hors bord ont été empotés par des hommes armés. Selon un rescapé, ils ont été pris en otage et jetés dans le lac. Selon lui, sur les 5 pécheurs qu’ils étaient, un de leurs n’est toujours pas retrouvé. Les autorités affirment que les enquêtes sont en cours pour rechercher ces inciviques.

Reportage de la radio Umoja
Télécharger ce fichier

Lire

Province de la Tshopo : L’inspection territoriale de l’élevage annonce l’opération de capture des animaux domestiques en divagation (d’Elie trésor LOBANGA/Radio Bondeko)

L’inspecteur territorial de ce service l’a dit dans un communiqué diffusé aujourd’hui sur les radios locales. Fiston Basosila accorde 72 heures aux éleveurs de mettre leurs bêtes dans les enclos. Selon lui, les inspecteurs et d’autres agents passerons dans les différents quartiers et villages pour capturer ces bêtes en divagation d’ici la semaine prochaine. Il prévient les propriétaires de payement des amendes conformément à la loi. Fiston Basosila, inspecteur territorial de l’élevage parle de l’importance de cette opération au micro d’Elie trésor LOBANGA

Extrait sonore de la radio Bondeko

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Plusieurs commerçants et voyageurs se sont retrouvés dans une embuscade des hommes armés à Kafulo, village situé à 15 km de la cité de Baraka (Amani Daudi/Radio Umoja)

Des commerçants et voyageurs ont été pris dans une embuscade le vendredi 08 septembre 2017 au village de Kafula se trouvant dans le territoire de Baraka. Selon les témoins sur place, ces hommes hommes armés ont pillé les commerçants et passagers en emportant biens et argents. Après ces actes, les coupeurs de route se sont volatisisés dans la nature.

Reportage de la radio Umoja

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : Les cultivateurs de Kagando dans la plaine de la Ruzizi fuient leurs champs à cause de la présence des groupes armés (Elie Lambert Kalembire/RM du Peuple)

Depuis plus de 2 mois, les cultivateurs de Kiliba ne savent plus accéder dans leurs champs. Et pour cause, le présence des groupes armés sur tout l’ensemble des champs de la plaine de Ruzizi. Selon le chef de secteur adjoint Anastasie Matumaini lors de son passage le lundi 11 septembre 2017 à la radio le messager du peuple, Les cultivateurs ont peur de cette présence très remarquable des hommes armés. A titre illustratif, ajoute-t-elle, le secteur 7 situé à plus de 10 kilomètre au nord d’Uvira centre, les cultivateurs regrettent la destruction méchante de leur tubercule.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier

 

Lire

Sud-Kivu : Les ravisseurs exigent 3000$ de rançon pour libérer du chef de village NYAMUTIRI situé dans le territoire d’Uvira (Elie Lambert Kalimbire/Radio Le Messager du Peuple)

Enlevé depuis mercredi 06 septembre 2017, le chef du village NYAMUTIRIU a été libéré le lundi 11 septembre 2017. Dans un entretien accordé à la radio le messager du peuple d’Uvira, le mwami Albert Mukugabwene affirme qu’une rançon de 3000 dollars américains avaient été exigé par un groupe d’hommes armée pour sa libération. Signalons que cet enlèvement s’est déroulé dans la plaine de la Ruzizi, situé à plus de 40Km au nord d’Uvira centre.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie : Le maire de la ville et les chefs de quartiers s’engagent à monter des cellules de sécurité pour mettre hors d’état de nuire les inciviques (Jacques Furahisha/Radio Kaoze)

Pour combattre l’insécurité dans la ville de Kalemie, le maire de la ville, Alvar Lubuli a invité le samedi 09 septembre 2017 tous les chefs de quartier pour mettre en place des blocs de sécurité dans chaque avenue pour dénoncer tous les cas d’insécurité dans la ville. A la sortie de la rencontre avec le maire de Kalemie, un des chefs du quartier s’est exprimé favorablement à la proposition de l’autorité de Kalemie.

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Sud-Kivu : La Nouvelle Société Civile congolaise plaide pour une suppression des barrières érigées par les FARDC à Kagando/Kala et à Lwanga sur la Nationale N°5 (Elie Lambert Kalimbire/RL du Peuple)

Trop c’est trop, disent les usagers de la Nationale N°5 qui relie le territoire d’Uvira à celui de Fizi. Voilà pourquoi la Nouvelle Société Civile (NSC) congolaise plaide pour la suppression des barrières érigées par les FARDC sur ce tronçon long de plus de 120 km. Ces barrières sont installées au village Kala dans la cité de Kagando et à celui  de Lwanga au sud d’Uvira en direction du territoire de Fizi. Pour la NSC, ces barrières constituent plus une source de rançonnement au lieu de facilité le déplacement de la population et ses biens.

Reportage de la radio le messager du peuple

Télécharger ce fichier

Lire

Province de Lomami : Le ministre de l’intérieur appelle la PNC à arrêter les évadés de la prison centrale de Lubimbi (Jean Claude Kabulue/Radio veritas)

Dans un point de presse organisé le lundi 04 septembre 2017 à son cabinet, le ministre provincial en charge de l’intérieur appelle la Police nationale Congolaise à la la recherche de plus de 100 prisonniers qui ont fui leur lieu carcéral. Selon le patron de l’intérieur, ce message s’adresse également à toute la population pour dénoncer toute personne suspecte. Selon l’orateur du jour, au moins 7 prisonniers ont déjà été récupérés depuis une semaine.

Reportages de la radio Veritas

Télécharger ce fichier

 

Lire