Sud-Kivu : Le HCR a animé un débat sur l’hypothèse de son retrait dans les interventions en faveur des réfugiés Burundais au camp de Lusenda. ( Emmanuel BIMENYIMANA / Ongea )

Lire

Comment les réfugiés burundais peuvent-ils se prendre en charge au cas où le HCR suspendait son assistance humanitaire ? Cette question a fait l’objet des discussions dans la réunion que le HCR a animée le mardi 06 novembre dans le camp de Lusenda. Nombreux réfugiés burundais voudraient un renforcement en agriculture et d’autres se faire inscrire dans les écoles de métier.
Emmanuel BIMENYIMANA, nous en dit plus.

Sud-Kivu : Action Aid a lancé l’opération séduction et encouragement des enfants réfugiés burundais de 3 à 5 ans qui fréquentent la crèche dans le camp de Lusenda. ( Odette NIBIZI et Serge BISIMWA / Ongea )

Lire

Action Aid, l’organisation humanitaire en charge de l’éducation dans les camps et les sites des réfugiés burundais à l’Est de la RDC lance une opération séduction dans les crèches des enfants réfugiés burundais âgés de moins de 5 ans à Lusenda.
Ces enfants, estimés à plus de 371 qui fréquentent les crèches ont reçu chacun au moins une paire de chaussure pour les encourager ; et inviter les autres parents à envoyer leurs enfants dans des crèches.
Odette NIBIZI pour les détails.

Nord-Kivu : Les pygmées vivants à Oicha souhaitent aussi le départ de la Monusco de la RDC. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Les propos du chef de l’État congolais Joseph Kabila au sujet du retrait des forces onusiennes en RDC, rencontrent l’assentiment des pygmées vivant à Oicha. Ceux ci pensent que la Monusco n’est pas dans le territoire de Beni pour le maintien de la paix car selon eux l’insécurité persiste malgré sa présence .

Nord-Kivu : Le phénomène ADF sera éradiqué avant le 23 décembre 2018. ( Florence MAKALIKALI / Radio Moto Oicha )

Lire

Le chef d’état-major général des FARDC en séjour à Beni se fixe l’objectif de mettre fin au phénomène ADf avant le 23 Décembre 2018, date prévue pour les élections en RDC.
Cette nouvelle a été communiquée lors de la réunion entre le Gouverneur du Nord-Kivu et toute la notabilité locale au bureau du territoire de Beni.

Sud-Kivu : Le Programme Alimentaire Mondial, PAM innove dans la distribution des vivres aux réfugiés burundais installés dans le site de Mulongwe. ( Mihali CORDONTCH / Ongea )

Lire

Le Programme Alimentaire Mondial, PAM vient d’innover son système de distribution des vivres dans le site de Mulongwe.
Désormais, depuis ce mois de septembre 2018, la distribution de la ration alimentaire se fait directement en nature sans passer par le système des Jetons via M-PESA.
Au micro de Mihali CORDONTCH, les réfugiés burundais du site de Mulongwe commentent ce nouveau système de distribution.

Equateur : 5000 enfants de 3 à 17 ans bénéficieront d’un encadrement psycho-social après l’éradication de l’épidémie d’ebola à Bikoro, Itipo et Iboko. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

L’ONG APEE vient d’initier un projet d’appui psycho-social aux enfants financé par l’UNICEF pour éduquer, former et divertir les enfants affectés psychologiquement par la maladie à virus ebola.
Pendant 6 mois les animateurs des espaces amis des enfants conduiront des activités récréatives positives et d’apprentissage à l’intention des enfants.
Peter GBIAKO pour les details.

Ebola : Perturbation des cours dans plusieurs écoles causée par une folle rumeur à Beni. ( Alphonse VIKONGO / Radio Muulungane )

Lire

Une folle rumeur annonçant une vaccination des élèves et écoliers contre la maladie à virus Ebola a été à la base des perturbations des cours dans plusieurs écoles de la ville de Beni ce lundi 17-09-2028.
D’après certains chefs d’établissements scolaires rencontrés, il n’a pas été facile pour eux de contenir les parents qui réclamaient partir avec leurs enfants. Madame Kahindo Florence gestionnaire du complexe scolaire la politesse de Malepe est parmi ceux qui ont été menacés par les parents et cesser avec les cours.
Contacté le directeur général de la lutte contre la maladie à virus Ebola, Docteur Njoloko Tambwe a indiqué qu’il n’y pas de vaccin prévu pour les apprenants dans leurs institutions scolaires.
Ainsi le président de l’ANAPCO, Jean Pierre Mufunza Lusenge demande aux parents de se tranquilliser et ne pas contribuer à la perturbation du calendrier scolaire à cause des futilités.
Notons que cette perturbation intervient deux jours après que la même situation soit vécue dans les écoles de Mabolio et de Mambango en commune de BUNGULU.
Les 3 personnalités se sont exprimées au micro de VIKONGO Alphonse.

Sud-Kivu : 509 élèves réfugiés burundais refusés d’accès dans les salles de classe depuis le début de l’année scolaire 2018-2019. ( Mihali CORDONTCH / Ongea )

Lire

509 élèves réfugiés burundais du camp de Mulongwe ont été refusés d’accéder dans les salles de classe depuis le début de l’année scolaire 2018-2019.
Les directions des écoles qui chassent ces élèves indiquent que ces derniers ont fini l’année scolaire 2017-2018 avec des dérogations qui n’ont pas été honorées par leurs parents.
Un reportage de Mihali CORDONTCH AVERTI.

Sud-Kivu : Le HCR a organisé pendant une semaine la relocalisation de 853 réfugiés burundais se trouvant dans le site de transit de Kavinvira en territoire d’Uvira, vers le site de Mulongwe en territoire de Fizi. ( Gratiant ALENGA et Serge BISIMWA / Ongea )

Lire

Le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés a organisé pendant une semaine la relocalisation de 853 réfugiés burundais se trouvant dans le site de transit de Kavinvira en territoire d’Uvira, vers le site de Mulongwe en territoire de Fizi.
Cette relocalisation s’est faite du mardi à vendredi de la semaine passée.
Gratiant ALENGA pour les détails.

Sud-Kivu : 130 enfants déplacés internes du territoire de Fizi ont reçu des fournitures scolaires de l’organisation Oasis de la Culture. ( Ibrahim BYAOMBE et Serge BISIMWA / Ongea )

Lire

130 enfants déplacés internes du territoire de Fizi ont reçu le jeudi 06 septembre 2018 des kits scolaires pour la rentrée scolaire 2018-2019.
Il s’agit d’un don de l’organisation Oasis de la culture qui intervient en faveur des plus démunis dans le territoire de Fizi.
Depuis les récents affrontements entre les FARDC et les rebelles de William YAKOTUMBA, cette organisation intervient en faveur de ces familles déplacées.
Un reportage d’Ibrahim BYAOMBE.