Sud-Kivu: 300 musulmans et non musulmans ont bénéficié du don en vivres de l’association ASIAD à Kamanyola. (Elie LAMBERT & Pavel KIZA/Ongea)

Lire

L’Association ASIAD avec le financement de l’ONG Allemande Muslimu Iheli Pheni donne des vivres à 300 fidèles musulmans et non musulmans de Makobola à Kamanyola.
Il s’agit de: 10 tonnes de riz, 50 sacs de sucre, et 100 bidons d’huiles d’arachides.

Sud-Kivu : 31 familles des réfugiés burundais ont été relocalisées ce jeudi, du centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe. (Charles NININAHAZWE et Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

31 familles des réfugiés burundais ont été relocalisées ce jeudi, du centre d’accueil de Lusenda vers le nouveau camp de Mulongwe.
Cette relocalisation intervient deux semaines après les dates prévues du 11 et 12 mai dernier à cause des changements climatiques dans la zone.
Les sentiments des bénéficiaires au micro de Marie-Charles NININAHAZWE et Serge BISIMWA.

Sud-Kivu: Les chefs des villages et le comité directeur du camp des réfugiés Burundais de Lusenda réhabilitent chaque samedi les routes secondaires endommagées. (Alexandre BIZIMANA/Ongea)

Lire

Dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda, chaque samedi depuis deux week-ends, les chefs des villages ensemble avec le comité directeur du camp et les réfugiés désireux de porter main forte, s’activent pour la réhabilitation des routes secondaires détruites par les eaux de pluie de ces deux derniers mois.
Alexandre BIZIMANA, nous fait le point.

Sud-Kivu : Un homme a tué sa femme par étrangement dans le village Tchakira, en territoire de Fizi. (Ghislain BAFUNYEMBAKA/Ongea)

Lire

Dans le village Tchakira, en territoire de Fizi, une dispute conjugale qui venait de durer depuis longtemps vire à un meurtre.
Un homme de ce village a tué sa deuxième femme, par étrangement. L’infortunée a laissé 7 orphelins.
Ghislain BAFUNYEMBAKA pour les détails.

Sud-Kivu: Les réfugiés Burundais du camp de Mulongwe s’indignent du manque d’eau potable dans les 4 robinets que comptent ce camp de près de 5 000 personnes. (Aimable KAVUNJAPORI et Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

4 robinets d’eau potables pour près de 5000 âmes. Voilà la
réalité du camp des réfugiés burundais de Mulongwe ; d’ailleurs l’eau
potable est irrégulière dans ces robinets
Ces réfugiés sont approvisionnés en eau potable par le Haut Commissariat des Réfugiés, via les camions citernes.

Sud-Kivu: Le PAM octroie des nouvelles cartes de ration alimentaire aux réfugiés dont les leurs sont devenues inactives ou perdues (Pascal NDAYISHIMIYE/Ongea)

Lire

Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, a procédé à l’octroi des nouvelles cartes pour la ration alimentaire aux réfugiés burundais qui en ont perdu ou dont les cartes étaient devenues inactives ces derniers mois.
Les sentiments des bénéficiaires, c’est dans ce reportage de Pascal NDAYISHIMIYE.

Sud-Kivu : Les Réfugiés Burundais et les membres de la communauté locale louent l’initiative de l’agence adventiste d’aide au développement « Un champ communautaire pour tous à Fizi. (Fely MUTUNGWA/Ongea)

Lire

« Un champ communautaire pour tous ; réfugiés burundais et membres de la communauté. » C’est l’initiative de l’organisation ADRA, l’agence adventiste d’aide au développement, autour du camp de Mulongwe à Malinde afin de se prévenir contre les éventuels conflits et lutter contre la faim dans la zone.
Les Réfugiés et les membres de la communauté louent cette initiative au micro de Fely MUTUNGWA.

Sud-Kivu: Un nouveau report de la distribution des Kits ménagers dans le camp des réfugiés Burundais de Lusenda. (Pascal NDAYISHIMIYE/Ongea)

Lire

Un nouveau report de la distribution  des Kits ménagers dans le camp des réfugiés Burundais de Lusenda. Après deux ans de suspension de cette distribution, les réfugiés n’ont plus reçu le mardi 15 mai 2018 les couvertures, les moustiquaires et les nattes promises.

Uvira : Deux semaines après la catastrophe du ravin de NYARUMANGA qui a couté la vie à 4 personnes, et détruit d’un coup 30 maisons, les sinistrés passent toujours la nuit à la belle étoile (Serge BISIMWA ET Elie LAMBERT/Ongea)

Lire

Les sinistrés de Nyarumanga sont toujours laissés dans les oubliettes.
Dans le territoire d’Uvira, deux semaines après la catastrophe du ravin de
Nyarumanga, qui a coûté la vie à 4 personnes et détruit d’un coup 30 maisons, les habitants de ce milieu continuent à attendre une assistance des
humanitaires et des autorités politiques de la RDC.
Ils sont au micro d’Elie LAMBERT.

Nord-Kivu: Un homme de 40 ans tué par son fils le weekend à Mangina. (Alphonse VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Un jeune garçon de 15 ans a mis fin à la vie de son père biologique la nuit de samedi 12 à dimanche 13 mai 2018 à Mangina à  plus ou moins 30 km à l’ouest de la ville de BENI. Kasereka Tsongo Baraka a poignardé son père Jérémie l’accusant d’irresponsable.
Muhindo Rangi Justin de la société civile locale est au téléphone de Vikongo Alphonse.