lun. Déc 16th, 2019

Sociale

Sud-Kivu : 505 réfugiés burundais fraîchement venus du Centre de transit de Mongemonge ont bénéficié de la ration sèche de la part du PAM. (Edouard NZAMBIMANA / Ongea )

Play

Le Programme Alimentaire Mondial, PAM, a procédé à la distribution de la ration alimentaire, dite sèche, à 505 réfugiés burundais qui vivent dans les hangars du site de Mulongwe.
Il s’agit des réfugiés qui viennent fraichement du Centre de transit de Mongemonge et qui n’ont pas encore reçu les matériels pour la construction de leurs propres maisons
Edouard NZAMBIMANA.

Sud-Kivu : 900 enfants réfugiés burundais du camp de Lusenda seront inscrits dans les écoles de la communauté d’accueil par l’organisation humanitaire ADRA. ( Alexandre BIZIMANA et Serge BISIMWA / Ongea )

Play

L’organisation humanitaire ADRA, en charge de l’Education dans les camps des réfugiés burundais du territoire de Fizi a procédé à l’identification et à l’enregistrement des enfants réfugiés burundais en âge de scolarisation pour cette année scolaire 2018-2019.
Au total, 900 enfants, filles et garçons ont été enregistrés. Ils étudieront, en première année primaire dans les écoles de la communauté d’accueil.
Alexandre BIZIMANA pour les détails.

NORD-KIVU : 10 tonnes des matériels médico-chirurgicaux, un don de l’UNFPA à l’hopital général de Beni.(Alkavis VIKONGO / Radio Muungano )

Play

Selon le responsable de cette agence des nations unies, Mr SELEM OUTON, cette dotation entre dans le cadre d’accompagner le gouvernement congolais dans la riposte contre la maladie à virus EBOLA qui frappe la région de Beni. Au total, dix (10) tonnes des matériels médico-chirurgicaux d’une valeur de deux- cent –quinze milles dollars américain (215.000 $) ont étés officiellement remises à l’Etat congolais. C’est le directeur général de la direction de la riposte contre maladie à virus ebola, docteur NDJOLOKO TAMBWE BATHE qui a réceptionné le don au nom du ministre national de la santé. Après la réception, le docteur NDJOLOKO a remis à son tour ces cartons au maire a.i de Beni MUHINDO BAKWANAMAHA Modeste. D’après toujours le représentant du fond des nations unies pour la population, cette dotation a pour but de permettre aux mamans d’accoucher dans les maternités et hôpitaux des zones de santé de : BENI, OICHA et MABALAKO sans risque d’EBOLA, mais aussi permettre aux femmes et aux adolescents d’avoir accès à la santé de reproduction et planification familiale et enfin permettre que les femmes qui seront victimes de violences sexuelles puissent être prises en charge même pendant la période d’EBOLA.
Prenant la parole au nom de la population, le maire adjoint Modeste MUHINDO et faisant intérim de son titulaire a remercié cette agence onusienne et a promis gérer ce don en bon père de famille pour l’intérêt de sa population.
Rappelons ici que depuis l’apparition de cette maladie à Mangina environ 75 personnes ont déjà trouvé la mort de suite de cette maladie dans la région selon les données du ministère de la santé avec l’OMS publiées lundi soir.
Le représentant de l’UNFPA, SELEM OUTON revient sur le fait en ces termes.

Sud-Kivu : Distribution effective de l’eau potable après la fin des travaux de construction d’un réservoir de 350 m3 d’eau pour alimenter la cité de Baraka et ses environs. ( Amani DAUDI / Ongea )

Play

La REGIDESO en partenariat avec le comité d’eau potable de Baraka ont finalisé les travaux de construction d’un réservoir d’eau potable pouvant alimenter tous les quartiers de la cité de Baraka et ses environs tel que le site de transit des réfugiés burundais de Mungemonge.
Ce réservoir est de 350 mètre cube ; ce lundi 27 août, l’eau a commencé à y couler.

Tanganyika : L’épidémie de choléra déclarée à Kongolo. (Shabani Bin Ibrahimu / RTU)

Play

Le Médecin chef de zone de santé ad intérim de Kongolo, Docteur Jean-Pierre KISUBI a annoncé officiellement la présence des cas des personnes atteintes de choléra le samedi 25 août 2018 dans cette partie de la province du Tanganyika.
Six (6) cas sont actuellement enregistrés a t-il annoncé en ajoutant que la prise en charge est gratuite.
Rappelons qu’en 2017, 417 cas avait été enregistré.
Le Docteur Jean-Pierre KISUBI au micro de Shabani Bin Ibrahimu.

Sud-Kivu : Fin de l’opération d’identification des pygmées vivant dans le camp de KABOKE II, dans le groupement de BASIMUKUMA Nord, secteur Tanganyika. ( Gratiant ALENGA / Ongea )

Play

La Caritas RDC a clôturé ce vendredi 24 août, l’opération d’identification des pygmées qui vivent dans le camp de Kaboke II, groupement Basimukuma, secteur Tanganyika.
La Caritas RDC entend par la fin de cette opération d’identification, procéder dans les prochains jours à la distribution des vivres et de non-vivres.
Gratiant ALENGA pour les détails.

Sud-Kivu : Les habitants de deux villages voisins, de deux pays voisins_ le Rwanda et la RDC ont joué un match de football pour la cohésion sociale à Kamanyola . ( Wendo JOES / Ongea )

Play

4 buts à zéro, c’est le score qui a sanctionné le match de football entre les habitants de Bugarama au Rwanda et ceux de Kamanyola en RDC ce mercredi 15 août 2018. Une initiative de l’organisation LaBenevolencija Grands-Lacs.
Wendo JOES pour les détails.

Sud-Kivu : Au moins 30 vaches emportées par les présumés rebelles FNL à Kamidoki dans les hauts-plateaux d’Uvira. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Play
Climat tendu depuis ce week-end à Kamidoki, zone de Rurambo, dans les hauts-plateaux d’Uvira. Des hommes armés, présumés rebelles FNL du Burundi ont investi ce petit village de Kamidoki et emporté 30 vaches des habitants. Les bêtes ont été conduites dans la forêt de Lulenge. Témoignages d’un notable du milieu.

Sud-Kivu : Deux semaines sans eau à Lusenda. Les membres de la communauté locale sont obligés de s’approvisionner en eau potable dans le camp des réfugiés burundais. ( Jonathan ISSAYA / Ongea )

Deux semaines sans eau potable dans la communauté de Lusenda. Les tuyaux qui alimentent la communauté en eau ont été coupés par les malfrats non-autrement identifiés.
Les membres de la communauté sont obligés d’aller puiser l’eau dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda.

Sud-Kivu : Huit (8) nouveaux ménages fuyant l’insécurité causée par les conflits interethniques à Bijombo en territoire d’Uvira ont été accueillis dans la localité de Babengwa en territoire de Fizi. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Play

Les conflits Intertechniques sont toujours perceptibles à Bijombo dans le territoire d’Uvira.
Huit (8) nouveaux ménages ont dû abandonner leurs maisons le samedi 11 août 2018 pour aller se réfugier dans la localité de Babengwa, dans le secteur de Lulenge, en territoire de Fizi. ils disent fuir l’insécurité qui règne dans leur milieu malgré la présence de la Monusco pour dissuader les parties en conflit
Babangwa se trouve à deux jours de marche de Bijombo.
Ghislain BAFUNYEMBA pour les détails.


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/34/d614853752/htdocs/clickandbuilds/radiocongoshare/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252