Colère des communautés de Kabada contre la Sino-Congolaise des Mines au Lualaba

  •     mines lualaba

Les employés de Sicomines. CP:DR Les populations du territoire de Kabada, ont envahi le complexe de l’entreprise Sino-Congolaise des Mines dans la province de Lualaba, pour manifester leur ras-le-bol contre les gestionnaires de cette société minière spécialisée dans l’exploitation du cuivre et cobalt. Selon des témoins, un jeune Congolais aurait été tué par un employé Chinois pour avoir vu le frère de son collègue apprendre à la victime décédée à manier un engin de la Sicomines. La Sicomines a 14 départements et une représentation à Pékin en Chine.

Jusqu’à la fin du mois de mars en 2014, les représentants de la Sicomines avaient affirmé que la société avait 382 employés, dont 156 chinois et 226 congolais. Les manifestants à Kabada ont brulé des pneus devant le complexe de la Sicomines pour protester contre l’homicide volontaire commis par un employé Chinois. Sicomines Sarl a été créée conjointement par le Consortium d’Entreprises Chinoises composé de la Crec et de la Sinohydro et le Groupe Gecamines désigné par la RDC. La Sicomines est une société minière internationale, avec un capital social à 100 millions de dollars américains. La Crec détient 41,72% des actions de la Sicomines, la Sinohydro 25,28%, ZHEJIANG HUAYOU 1% et la partie congolaise 32%.  La mine cupro-cobaltifère de la Sicomines est l’une des mines cupro-cobaltifère les plus riches du monde. Elle se divise en 6 parties, avec une superficie totale de 11,5 kilomètres carrés. On estime et compte 250 millions tonnes pour ses réserves de minerais dont celui de cuivre a une teneur de 3,22% et celui de cobalt, 0,192%. Son rendement de cuivre peut atteindre 8,55 millions tonnes, et pour le rendement de cobalt, 0,51 million tonnes. Les témoignages des manifestants ont été recueilli par la journaliste Emelie.

+ posts