Covid-19 : La Décentralisation des tests de dépistage contre la Covid-19 : une nouvelle stratégie de l’équipe de la riposte pour limiter le taux de contamination

Covid-19 : La Décentralisation des tests de dépistage contre la Covid-19

En ce début du mois de juin 2020, à Kinshasa, à Lubumbashi dans la province du Haut Katanga et un plus tard dans d’autres provinces, les laboratoires de l’Institut Nationale des Recherches Biomédicales (INRB) sont installés dans des places publiques pour le dépistage populaire.

En effet, depuis le début de l’épidémie à coronavirus déclaré le 10 mars dernier, en République Démocratique du Congo, plusieurs voix s’étaient levées pour plaider pour une décentralisation des tests de dépistage contre la covid-19. Les rapports journaliers de l’équipe de la riposte révèlent depuis le mois de mai, une montée exponentielle des cas testés positifs dans la capitale congolaise et la recrudescence des cas de contamination dans les provinces où l’épidémie avait été, pourtant déclarée maîtrisée. La décentralisation des centres de prélèvement pour le test de dépistage au niveau des communautés devrait permettre la détection et prélèvements rapides ainsi que la prise en charge médicale des personnes infectées et la protection des celles qui sont exposées.

Dans les 15 min de ce magazine Instants covid-19, nous vous embarquons pour un petit voyage à travers quelques grandes villes du pays où les populations affluent dans les différents laboratoires de l’INRB en plein air, points des tests gratuits, pour la découverte du déroulement de ces opérations.

Ecoutez et téléchargez l’émissions Instants COVID-19 en Français et en langues nationales :

+ posts