Dans la cite de Kalemie, la population vit la peur au ventre à cause du banditisme

Lire

2 personnes d’une même famille ont été abattues par des hommes portant des armes sans autorisations. La scène s’est déroulée  le jeudi 27 septembre 2016. Des cas de vol et de meurtres deviennent récurrents. Selon un habitant sur place, ce meurtre est le deuxième dans l’espace de trois jours. Alors les jeunes ont envahi le vendredi 28 septembre pour protester contre ces actes ignobles. Un reportage en swahili.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier