Dans son propos adressé à la population de Beni, le premier ministre a tenu à apaiser tout le monde sur les engagements du gouvernement pour la protection de la population et de leurs biens

Le premier ministre Augustin Matata Ponyo a annoncé que le gouvernement prend et prendra toutes dispositions pour la protection des personnes et de leurs biens. Cet engagement a été pris samedi 13 aout dernier lors de sa visite de consolation aux victimes de massacre de Beni. Dans sa suite, le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, le chef d’Etat major des FARDC, ainsi que celui de police. Dans son propos, le premier a affirmé que la situation à Beni préoccupe même le président de la République.

Extrait sonore de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire