Écouter

Sud-Kivu : Huit (8) citoyens burundais en situation irrégulière sur le sol congolais au niveau de cité de Kamanyola sont aux arrêts par les militaires FARDC. ( Wendo JOES & Hassan SHABANI / Ongea )

Lire

Les services de sécurité congolais ont mis la main, ce mercredi 11 juillet sur huit (8) citoyens burundais en situation irrégulière sur le sol congolais au niveau de la cité de Kamanyola, près de la rivière de la Ruzizi.
Ils sont menacés d’extradition vers le Burundi par les services de Migration congolais.
Un reportage de Wendo JOES et de Hassan SHABANI.

Equateur : Le Gouverneur de l’Equateur s’implique davantage dans la lutte contre l’insécurité grandissante dans la ville de Mbandaka. ( Peter GBIAKO / Radio Mwana )

Lire

Insécurité dans la ville de Mbandaka au centre d’un point de presse animé par le gouverneur de la province de l’équateur mardi 10 juillet 2018.
Dieu Donné Bobo Boloko condamne les actes de cambriolages de biens domestiques de sa population par des hommes armés non autrement identifiés.
L’autorité provinciale a annoncé des mesures nécessaires pour combattre cette insécurité. Dont la dotation d’une nouvelle jeep à la police ville de Mbandaka, la récompense d’un million des franc congolais, à chaque personne qui fournie une vraie information sur le réseau des bandits armés et l’appui en carburants.

Sud-Kivu : La saison sèche commence, les réfugiés burundais du camp de Lusenda s’activent dans la construction de leurs maisons en briques adobe. ( Aimable KAVUNJAPORI / Ongea )

Lire

En cette saison sèche, les réfugiés burundais du camp de Lusenda ont pris l’initiative dans l’ensemble, de commencer à construire leurs maisons en brique adobe.
Ils abandonnent ainsi, les constructions des maisons en bâche, qui n’ont pas su supporter les pluies et les vents violents du mois d’avril dernier.
Aimable KAVUNJAPORI pour le point.

Sud-Kivu : Une délégation des natifs du Bijombo, tentent de faire la médiation pour essayer de calmer les tensions interethniques. ( Ghislain BAFUNYEMBAKA / Ongea )

Lire

Une forte délégation des natifs de la localité de Bijombo, en provenance des Etats-Unis d’Amérique, de la France et de la ville de Bukavu est arrivée dans la zone pour essayer de calmer les tensions interethniques qui s’y sont réveillées depuis le début de cette année.
Cette délégation était composée entre autres, de Monsieur l’abbé MUTWARE et du Dr BANZOMUTIMA.
Ghislain BAFUNYEMBAKA nous donne le compte rendu des conciliabules.

Sud-Kivu : Dix (10) dossiers de candidature déjà déposés à la commission nationale pour les réfugiés pour le poste de Président du camp des réfugiés de Mulongwe et Lusenda. ( Yvette MUNEZERO et Hassan SHABANI / Ongea )

Lire

C’est ce mardi 10 juillet à 15 h, qu’a expiré la date limite pour le dépôt des candidatures à différents postes de gestion des camps de Mulongwe et de Lusenda.
La CNR annonce avoir déjà réceptionné dix (10) candidatures pour le poste de Président du camp, sans compter les autres postes.
Yvette MUNEZERO et Hassan SHABANI.

Sud-Kivu : L’honorable Luc MULIMBA LIMBA éclaire Uvira et autres agglomérations en lampadaires alimentés par des panneaux solaires. ( Jaques FURAHISHA / Radio le Messager du peuple )

Lire

Initié depuis 2017 par l’honorable Luc MULIMBA LIMBA, le projet d’éclairer Uvira en lampadaires est à la date actuelle élargie par d’autres leaders de la place. De Katogota à Makobola, chaque agglomération a bénéficié de l’éclairage public alimenté par des panneaux solaires. Dans la ville d’Uvira, on peut apercevoir des lampadaires de tous les deux cotés.

Sud-Kivu : Le Chef des services généraux et Proved à l’intérim tente de rassurer les parents et élèves sur le manque des bulletins dans certaines écoles de la zone éducationnelle Sud-Kivu II. ( Amani DAUDI / Ongea )

Lire

Un lot important, des Bulletins de fin d’année pour les écoles primaires et secondaires de la Province Educationnelle Sud-Kivu II, en territoire de Fizi est déjà arrivé dans la ville de Bukavu.
L’assurance a été donnée, tôt le matin de ce lundi 09 juillet 2018, par le chef des services généraux et Proved à l’intérim de cette zone éducationnelle.
Amani DAUDI pour les détails.

Tanganyika : Un aéronef a percuté deux chèvres pendant son atterrissage le dimanche dernier sur la piste de l’aérodrome de Kongolo. ( Shabani Bin Ibrahim / RTU kongolo )

Lire

Un accident non mortel s’est produit le dimanche 8 juillet 2018 dans les après midi à l’aérodrome de Kongolo dans la province du Taganyika. Un avion a percuté deux grosses chèvres lors de son atterrissage. En provenance de Kalemie, l’avion avait à son bord 16 personnes dont les ministres et les députés provinciaux qui se rendaient déposer les candidatures. Pour Madame Nkulu Virginie, Ministre provinciale de genre et candidate dans le territoire de kabalo, regrette et demande à la Régie des voies aériennes (RVA) de clôturer l’aérodrome pour limiter les dégâts. Elle est au micro de Shabani Bin Ibrahim de la RTU kongolo

Sud-Kivu : Des malfrats avaient coupé les tuyaux d’eau qui alimentent le camp des réfugiés burundais de Lusenda depuis une semaine à partir des montagnes.( Shadrack MAJALIWA / Ongea )

Lire

Une semaine déjà sans eau coulante dans le camp des réfugiés burundais de Lusenda. Monsieur ANZULUNI MKambi explique cela par les actes de sabotage de la part de certains malfrats qui ont coupés les tuyaux qui alimentent le camp à partir des montagnes.
Shadrack MAJALIWA nous fait le point.

Sud-Kivu :La NSCC/Uvira envisage d’autres actions après l’interdiction de la marche par l’Administrateur du territoire d’Uvira. ( Gaius SHABILEPA / Radio le Messager du peuple )

Lire

La marche prévue par la nouvelle société civile Congolaise ce jeudi 05 juillet 2018 pour interpeller le gouvernement Congolais à s’impliquer pour trouver la solution à la crise sécuritaire de Bijombo n’a plus eu lieu à Uvira. Pour cause ; son interdiction par l’administrateur du Territoire d’Uvira.
Dans une correspondance adressée à la nouvelle société civile Congolaise ; Rachid KASANGALA évoque des raisons sécuritaires dans sa juridiction en général et dans la cité d’Uvira en particulier. En réaction, le Coordinateur de la nouvelle Société civile Congolaise d’Uvira déplore cette façon d’agir de l’autorité territoriale. Toutefois,
selon Claude MISARE, le Coordinateur de la NSCC ; ils ne baisseront pas les bras.
Il en parle ici au micro de Gaius SHABILEPA.