Écouter

Face à la recrudescence du banditisme à Kalemie, la Monusco s’engage à appuyer les actions de la PNC pour la sécurisation de la ville

Dans un atelier organisé le jeudi 17 novembre 2016 à l’hôtel Mosalala dans la ville de Kalemie, la Monusco s’engage à soutenir les actions de la Police Nationale Congolaise pour mettre hors d’état de nuire tous les bandit de Kalemie. En effet, le jour comme la nuit, le banditisme urbain ne se cache plus. Ainsi, la Monusco appelle la population à dénoncer tous les fauteurs de trouble et actes de violence qui se passent sur toute l’étendue du chef lieu de la province de Tanganyika.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

A Mwene ditu, Les personnes vivant avec handicap ont été sensibilisées sur les élections et le processus d’enrôlement

Le Réseau des Associations des Jeunes du Congo, RACOJ a animé samedi 19 novembre 2016 à Mwene ditu une campagne de sensibilisation à l’intention de personnes vivants avec handicap. Cette campagne consiste à faire la promotion et Défense des droits de la Personne Vivant avec Handicap. Il a été aussi l’occasion pour partager les questions liées aux élections et au civisme électoral. D’après les participants, c’est la première fois que les Handicapés de la ville ferroviaire de Mwene Ditu sont encadrés par une quelconque structure.

 

Reportage de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

La population de Kalemie sensibilisée sur les mesures de prévention contre l’infection et de lutte contre le Sida

Dans la province de Tanganyika, le PNMLS a lance le mardi 08 novembre dernier une campagne se sensibilisation sur la riposte contre la maladie du VIH. Ainsi une commission a été mise en place pour inciter la population au dépistage volontaire. Conduite par le secrétaire ad intérim du PNMLS, cette campagne prendra tout le mois de décembre et concerne tous les différents territoires que compte la province.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kabinda, les pluies diluviennes repetitives du mercredi 16 et jeudi 17 novembre 2016 provoquent des érosions et rendent la vie invivable

La ville de Mwene ditu risque d’être privée de certaines de ces avenues. A la base, les tète d’érosion causée par une succession des pluies tout le long du mois d’octobre et novembre. C’est le cas ce mercredi et jeudi 16-17 novembre 2016 où même les écoliers ne savent pas regagner le toit paternel. Elle a perturbé la journée comme les activités économiques du jour. Seulement, autre chose c’est que la sécurité des enfants préoccupe à chaque pluie.

 

 

Reportage de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire

Les déplacés de conflit entre Pygmées et Bantous à Nyunzu envahissent la cité de Kalemie et en appellent à l’assistance

Fuyant le conflit entre pygmées et bantu à Nyunzu, les déplacés occupent désormais les places publiques de Kalemie. Selon le constat fait le lundi 07 novembre 2016, on compte des hommes, des femmes et des enfants parmi ces déplacés. Ils en appellent non seulement à au gouvernement mais aussi aux organisations internationales pour leur venir en aide.

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Kalemie: Le prix du maïs s’envole à cause du conflit qui oppose Pygmées et Bantous à Nyunzu, dans le reste de la province du Tanganyika.

Les prix des produits de première nécessité connaissent une très forte augmentation dans la ville de Kalemie. C’est le cas notamment du maïs. Le ministre provincial des Affaires sociales estime que la rareté des maïs se justifie de fait la saison sèche a été longue, « elle n’a pas permis aux cultivateurs de faire de faire une bonne saison agricole », a-t-il constaté dans un entretien le vendredi 18 novembre 2016. Pour la société civile, c’est le conflit entre Pygmées et Bantous à Nyunzu qui en serait la cause. Jacques Furahisha, Radio Kaoze, Kalemie,

 

Reportage de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

A Mbandaka, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de diabète, le ministère provincial de la santé sensibilise sur les moyens de lutter contre cette maladie

L’université de Mbandaka en collaboration avec le Ministère Provincial de la Santé ont organise le lundi 14 novembre 2016 une matinée scientifique sur le diabète sucré et ses conséquences. C’était à l’occasion de la journée internationale de diabète célébré le 14 novembre de chaque année. On a noté la présence de plusieurs autorités politico-administratives, acteurs de la société, les corps soignants et la presse locale rehaussé de leur présence la manifestation. Signalons que l’activité s’est tenue grâce à l’appui technique de DAFRA et Shalina.

 

 

Reportage de la Radio Mwana

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Kaseke au nord de Kalemie, les déplacés ayant fui le conflit entre pygmées et Bantous appellent à une assistance des autorités

Les déplacés des conflits entre pygmées et bantous dans la cité de Nyunzu appellent à une assistance de la part de l’autorité. Dans une émissions produite le lundi 14 novembre 2016 sur place dans le camp de Kaseke, ces déplacés racontent leur calvaire surtout pendant cette période pluvieuse. Dépourvus de tout, ces déplacés se sentent menacés notamment par les maladies hydriques.

 

 

Émission de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Nommé recteur en mars 2016, le professeur et Abbé Adalbert Sango décrit son parcours professionnel dans les différentes institutions universitaires où il a eu à partager ses connaissances

Le professeur Adalbert Sango a été nommé recteur de l’Université de Kalemie (Unikal) en mars 2016. Dans une émission du lundi 14 novembre 2016, produite  à la radio Kaoze, l’actuel recteur de l’Unikal estime que la réussite d’une carrière professionnelle est le fruit à la fois du sacrifice, de privation et de l’abnégation. Abbé du diocèse de Kalemie et doyen de la faculté de communication, Adalbert Sango a commencé comme professeur r à  l’Université de Lubumbashi. Après plusieurs années, il a partagé ses connaissances dans plusieurs institutions universitaires dans l’ex-province du Katanga dont Unikal. D’une cinquantaine révolue, le professeur appelle les étudiants au travail.

 

Emission de la radio Kaoze

Télécharger ce fichier

Lire

Dans la cité de Walungu, les enfants de la rue deviennent de plus en plus nombreux et très souvent agressifs

Dans la cité de Walungu, les enfants de la rue se comptent par milliers depuis environ 5 ans. Selon le constat fait par l’Ong local  »Droit de l’enfant », la situation devient de plus en plus inquiétante. Dans l’émission  »Droit et devoir de l’enfant » du samedi 12 novembre 2016, la présidente de l’ONG  »Droit de l’enfant » estime que la cause de l’agressivité des enfants de la rue, c’est notamment, le manque d’occupation. Madame Floride Tshishugi appelle l’Etat à rendre effectivement et totalement gratuit l’enseignement primaire dans le secteur tant public que privé.

 

Emission de la radio Mulangane

Télécharger ce fichier

Lire