Tanganyika : L’école primaire EPAF de Kalemie occupée par des familles de déplacés en provenance des villages environnants la ville. (Jacques Furahisha)

Ces déplacés  sont installés dans les salles de classe de l’EP. EPAF depuis le  lundi 01 mai 2017. Ils ont fuit des nouveaux combats qui ont éclaté entre Pygmées et bantous à  Tabac Congo, Kimbondo, kahengele, Musoshi et Kasambondo, des villages situés en péripherie de Kalémie.   Le gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Kitangala a ordonné que ces nouveaux déplacés quittent les installations de l’EP. EPAF et soient conduits dans les différents camps prévus pour leur accueille. Cette nouvelle vague de déplacés arrive au moment où  l’hôtel de ville de Kalemie enregistre des anciens déplacés pour les rapatrier dans leurs villages respectifs.

Reportage de la radio Kaoze
Télécharger ce fichier

Lire