Les mouvements associatifs des droits de l’homme de Beni se plaignent de l’insuffisance des éléments des FARDC à OICHA

La société civile ru territoire de Beni constate un nombre insuffisant des éléments des Forces Armées de la Rdc dans leur entité locale. Pour une agglomération de plus de 2000 personnes, le nombres de FARDC se chiffre à moins de 10. C’est à l’issue d’un constat fait dans la localité de Buketedia lors des opérations Sokola, le lundi 22 aout 2016. Pour Lewis Saliboko, membre de la société civile opérant à Beni, il est temps pour les autorités de déployer d’autres éléments FADC dans les zones en insécurité permanent.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire