Rentrée scolaire, un frein au recrutement d’enfants dans les groupes armés à Walikale

  •     Rentrée scolaire Walikale

Des enfants en formation dans un camp des rebelles au Nord-Kivu CP: Radio OkapiL’absence des activités scolaires a entrainé des effets moins bénéfiques pour nombreux enfants de Walikalé, territoire du Nord-Kivu. Selon les témoignages de certains parents, à la fermeture des écoles suite à la pandémie de la Covid19, plusieurs enfants se sont adonnés au travail dans les mines à ciel ouvert des coltans, d’autres ont été enrôler de force par les représentants de quelques groupes armés. De nombreux parents saluent l’annonce de la repise des cours pour l’année scolaire 2020-2021 et estiment que la rentrée scolaire 2020-2021 constituera et servira d’opération de récupération des enfants des mines et de groupes armés.