Sud-Kivu : Les réfugiés burundais, rwandais et les membres de la communauté d’accueil récoltent dans le champ communautaire de 36 hectares initié par l’organisation ADRA depuis février 2018 dans la vallée de Kakomba. ( Mihali CORDONCTH / Ongea )

Lire

Afin de lutter contre la faim et faciliter une cohésion sociale entre les réfugiés burundais, ainsi que les réfugiés rwandais se trouvant à Malinde et les communautés d’accueil, l’organisation ADRA avait initié un programme de champ communautaire de 36 hectares dans la vallée de Kakomba.
Actuellement, l’heure est à la récolte, la redistribution et la prochaine saison culturale qui comprendra aussi les boutures de manioc.
Mihali CORDONTCH nous en dit plus.