Sud-Kivu : le HCR et la CNR ont formés 100 vigiles du camp des réfugiés Burundais de Lusenda. (Aimable KAVUNJAPORI/Ongea)

Lire

Les 100 vigiles ‘’sungusungu’’ qui s’occupent de la sécurité interne du camp des réfugiés burundais de Lusenda ont été remis à niveau par le HCR et son partenaire CNR. Leur formation a tourné autour des rôles que doivent jouer les acteurs qui interviennent dans la sécurité d’un camp des réfugiés. Les 5 grands points relatifs aux conflits armés, à la criminalité à l’intérieur et à l’extérieur du camp, le terrorisme, les troubles à l’ordre public et les catastrophes naturelles ont été abordés dans le fond par ces deux organisations.
Aimable KAVUNJAPORI.

Sud-Kivu: Les réfugiés Burundais du camp de Mulongwe s’indignent du manque d’eau potable dans les 4 robinets que comptent ce camp de près de 5 000 personnes. (Aimable KAVUNJAPORI et Serge BISIMWA/Ongea)

Lire

4 robinets d’eau potables pour près de 5000 âmes. Voilà la
réalité du camp des réfugiés burundais de Mulongwe ; d’ailleurs l’eau
potable est irrégulière dans ces robinets
Ces réfugiés sont approvisionnés en eau potable par le Haut Commissariat des Réfugiés, via les camions citernes.