NORD-KIVU : 10 tonnes des matériels médico-chirurgicaux, un don de l’UNFPA à l’hopital général de Beni.(Alkavis VIKONGO / Radio Muungano )

Lire

Selon le responsable de cette agence des nations unies, Mr SELEM OUTON, cette dotation entre dans le cadre d’accompagner le gouvernement congolais dans la riposte contre la maladie à virus EBOLA qui frappe la région de Beni. Au total, dix (10) tonnes des matériels médico-chirurgicaux d’une valeur de deux- cent –quinze milles dollars américain (215.000 $) ont étés officiellement remises à l’Etat congolais. C’est le directeur général de la direction de la riposte contre maladie à virus ebola, docteur NDJOLOKO TAMBWE BATHE qui a réceptionné le don au nom du ministre national de la santé. Après la réception, le docteur NDJOLOKO a remis à son tour ces cartons au maire a.i de Beni MUHINDO BAKWANAMAHA Modeste. D’après toujours le représentant du fond des nations unies pour la population, cette dotation a pour but de permettre aux mamans d’accoucher dans les maternités et hôpitaux des zones de santé de : BENI, OICHA et MABALAKO sans risque d’EBOLA, mais aussi permettre aux femmes et aux adolescents d’avoir accès à la santé de reproduction et planification familiale et enfin permettre que les femmes qui seront victimes de violences sexuelles puissent être prises en charge même pendant la période d’EBOLA.
Prenant la parole au nom de la population, le maire adjoint Modeste MUHINDO et faisant intérim de son titulaire a remercié cette agence onusienne et a promis gérer ce don en bon père de famille pour l’intérêt de sa population.
Rappelons ici que depuis l’apparition de cette maladie à Mangina environ 75 personnes ont déjà trouvé la mort de suite de cette maladie dans la région selon les données du ministère de la santé avec l’OMS publiées lundi soir.
Le représentant de l’UNFPA, SELEM OUTON revient sur le fait en ces termes.

Nord-Kivu: Les récentes ordonnances présidentielles  révoquant 200 magistrats ont renforcé le problème de sous-effectif dans les tribunaux de Butembo et Lubero. (Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

174 magistrats ont été révoqués, 70 démis d’office, 12 relevés de manière anticipée, deux autres magistrats ont démissionné volontairement et un a été mis à la retraite. Tel est le nombre ayant trait aux récentes ordonnances présidentielles signées le 14 avril 2018 qui ont aussi concernés deux magistrats de Butembo-Lubero.

Il s’agit de: Kwete Jérémie du Tribunal de grande instance de Butembo et  Emimbu Muyanzi Cyprien  du Tribunal de paix de Lubero. Le procureur de la République près  le Tribunal de grande instance de Butembo, le magistrat Vallery Muali Lumadia indique que ces renvois  vont amplifier le sous-effectif des magistrats dans plusieurs juridictions tout comme à Butembo.  Il est au micro d’Alkavis VIKONGO.

Nord-Kivu: Deux morts, sept  blessés ainsi que plusieurs habitations pillées et brûlées après l’incursion des ADF à Ngite sur l’axe Beni-Oicha. (Alphonse Vikongo/Radio Muungano)

deplacés de Mavivi-NgiteDeux morts, sept  blessés ainsi que plusieurs habitations pillées et brûlées tel est le bilan de l’incursion des ADF à Ngite sur l’axe Beni-Oicha.  Selon le vice-président de la société civile du groupement Batangi-Mbau, certains habitants se sont réfugiés dans des agglomérations environnantes pour ceux qui ont des familles et d’autres passent nuits à la belle étoile aux alentours du quartier général de la MONUSCO de MAVIVI. Les autorités politico-administratives se limitent à demander aux habitants de rentrer chez eux alors que cette population ne bénéficie d’aucune assistance. Ainsi Djamali Bin MUSSA vice-président de cette structure qui s’est confié à la presse ce jeudi,  exhorte les autorités et organisations humanitaires de  songer urgemment à cette population.

Rappelons que la localité de Ngite avait été investie par des ADF pour la troisième fois le 17 avril 2018.

Nord-Kivu: Le Bureau d’Etude et d’Accompagnement des Relations Internationales en R.D.C félicite l’autorité congolaise d’avoir obtenu l’extradition du colonel John KIBANGU dans sa cachette (Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le Bureau d’Etude et d’Accompagnement des Relations Internationales en République Démocratique du Congo, B.E.A.R.I.C en sigle salue l’extradition du colonel JOHN KIBANGU dans sa cachette à TANZANIE par le gouvernement congolais. Dans un communiqué de presse publié le mardi 06 Février 2018, cette structure encourage également les autorités de la République Démocratique du Congo à faire autant pour d’autres criminels qui circulent librement dans des pays voisins.

Nord-Kivu: Les étudiants de l’Université Officiel de Semuliki en sit-in à la mairie de Béni, dans l’attente du circulaire du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, sur la réduction du taux de dollars(Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Les étudiants de l’Université Officiel de Sémuliki, U.O.S en sigle, ont fait un sit-in, le jeudi 08 février 2018 à Béni. Ces étudiants en attente  impatiemment l’exécution de la décision du ministre de l’Enseignement Supérieur Universitaire sur la réduction du taux de dollars aux établissements des enseignements. D’Après le président des étudiants à l’U.O.S ,ils  sont venus solliciter l’implication des autorités pour que la circulaire du ministre de l’E.S.U exigeant le taux de dollars en mille deux cent francs congolais dans des institutions universitaire public soit respectée également dans les écoles. En outre demander au service des finances de cette université de continuer à travailler comme d’habitude et non pas d’afficher  des léthargies dans leurs activités. Notons que le directeur de la  division, a promis de transmettre leurs doléances à sa hiérarchie pour  une solution palliative.

Nord-Kivu: Les agglomérations envahissent l’environnement du lac Edouard en territoire de Béni-Lubéro, et empêchent le développement de la pisciculture(Alkavis vikongo/Radio Muungano)

Lire

Une grande menace environnementale pèse sur le lac Edouard en territoire de Béni et Lubero au Nord-Kivu ce dernier temps. Tous les points de ventes des poissons autour du lac dans l’ancien temps, sont déjà transformés en villages et dont les activités champêtres des habitants ne laissent pas tranquille les espèces protégés de ce patrimoine publique. Démonstration faite le mercredi 31 janvier 2018 par les enseignants chercheurs de l’Institut Supérieur du Bassin du Nil ISBN/Béni au cours d’une conférence scientifique qui a été animée au sein de leur institution. Ici il a été question de présenter à l’assistance le résultat des enquêtes menées au cours de l’année 2017 dans la région périphérique du lac. Pour n’est pas aboutir à la carence des poissons un jour dans la région alimentée par ce lac, le secrétaire général académique de l’ISBN/Béni suggère aux bénéficiaires la relance de la pisciculture; STAR NYEMBO. Notons que l’agriculture envahit le couloir écologique du lac Edouard.