Equateur : Des notables de Mbandaka déplorent la mauvaise prise en charge des malades dans les Centres de Traitement de Cholera de cette ville. (Annie Booto)

Les Centres de Traitement de Choléra (CTC) à Mbandaka fonctionnent  difficilement. Ce constat a été fait par des notables de cette ville ce lundi 23 avril 2017. Selon le premier vice-président  des notables de Mbandaka, les personnels soignants et  les administratifs de ces structures sanitaires viennent de totaliser deux mois sans être payés. Selon Constat Mogwema, cette situation influe sur la qualité de la prise en charge de malades dans ces centres.   Il appelle la population à observer des règles d’hygiène pour se protéger contre cette pandémie. (Reportage de Annie BOOTO/Radio Mwinda)

Reportage de la radio Mwinda
télécharger ce fichier

Lire

Equateur : Des religieuses de la congrégation de soeurs de Lisungi sont contre le travail des enfants à Mbandaka. (Annie Booto)

La place de l’enfant et son avenir se trouve à l’école ! C’est en ces termes que sœur Amina Mbota de la congrégation de sœurs  »Lisungi » à Mbandaka fustige le travail des enfants et rappelle aux parents d’envoyer plutôt leurs enfants à l’école. Selon cette religieuse de plus en plus d’enfants font des petits boulots dans les rues et ménages de Mbandaka. Certains sont remarqués aux petites heures du matin en train de faire du petit commerce et d’autres des travaux ménagers dans des familles nanties de la place. Pour Sœur Amina Mbote cette situation viole non seulement la convention relative aux droits de l’enfant mais également la loi portant protection de l’enfant en RDC. (Reportage de Annie BOOTO/Radio Mwinda).

Reportage de la radio Mwinda
Télécharger ce fichier

Lire

Equateur :La direction provinciale de la santé dresse un bilan de plus de 2400 morts de suite de la malaria en 2016 à Mbandaka (Annie Booto)

En prévision de la journée internationale de lutte contre le paludisme célébrée le 25 avril de chaque année, la Direction Provinciale de la Santé (DPS) a fait un état de lieu sur la situation de la malaria dans la province de l’Equateur. Dans une séance de débriefing avec la presse le lundi 24 avril 2017, Gustave Mola infirmier superviseur provincial au Programme national de Lutte contre le Paludisme-Equateur (PNLP) a affirmé que l’année 2016 a enregistré 2490 morts de suite de la malaria. Il a appellé la presse à accompagner les efforts du PNLP pour qu’il y ait un monde sans paludisme d’ici 2030. (Annie BOOTO/ Radio Mwinda)

Reportage de la radio Mwinda
Télécharger ce fichier

Lire

Dans la province de l’Equateur, l’examen du budget pour l’exercice 2017 est renvoyé à une date ultérieure

La plénière pour l’examen du budget 2017 de la province de l’Equateur n’a plus eu lieu ce 28 novembre. Des sources proches de la chambre des représentants provinciaux indiquent que la commission économico-financière chargée d’étudier cette proposition du gouvernement provincial, n’a pas encore fini le travail. Certains membres de ce comité seraient occupés par d’autres taches, indiquent les mêmes sources. Ce projet du budget de la province, s’élève à plus de 25 milliards francs congolais, soit plus de 20 millions dollars américains, ont indiqué nos sources.

 

Reportage de la radio Mwinda

Télécharger ce fichier

Lire