A Beni, les femmes du mouvement « Rien sans les femmes » souhaitent rencontrer les chefs d’Etat des pays d’origine des groupes armés étrangers présents à l’Est de la République Démocratique du Congo (Alphonse VIKONGO / Radio Muungano)

Lire

La Journée internationale des Casques bleus de l’ONU célébrée chaque 29 mai  a été commémorée à Beni (Nord Kivu) dans la base de Madiba au quartier Boikene, qui a été le lieu de l’ensemble des cérémonies. Les autorités locales, la société civile, la Police Nationale Congolaise, les Forces Armées de la RDC , les personnels civils et militaires de la MONUSCO ont participé à ces cérémonies. Le commandant des forces de la MONUSCO, le chef de bureau de la MONUSCO Beni-Lubero et le maire adjoint ont fait le tour d’horizon de la situation actuelle en matière de sécurité dans la région de Beni.
Prenant la parole , les femmes de Beni participant  au sein du mouvement Rien sans les Femmes ont émis le vœu d’être soutenues par les autorités congolaises pour une rencontre avec les chefs d’États des pays d’origine des groupes armés étrangers actifs sur le territoire congolais: en clair, les femmes de Beni souhaitent être reçues par le président Museveni pour discuter de leurs solutions pour la fin des incursions sanglantes imputées au groupe rebelle ougandais ADF dans la région de Beni.

Suivons la teneur de leur message lu par Espérance KAZI

 

Beni: La DYNACOPADER forme les dépendants des démobilisés pour la réintégration sociale et la lutte contre la criminalité. (Alphonse Vikongo/Radio Muungano)

Lire

Soixante-dix dépendants de démobilisés de Beni ont participé à un atelier de formation du 27 au 30 mars 2018 dans l’enceinte de l’ONG PAF Africa.

Organisé par la Dynamique de Coopération pour  la Paix et le Développement Rural   DYNACOPADER  en sigle, pour apprendre aux participants certains métiers générateurs de revenus et mettre à leurs disposition des kits de réintégration pour une meilleure prise en charge dans la communauté.

Pourquoi le choix de dépendants  des démobilisés pour participer à ces assises ?    MUHINDO NGANGISA Jean-Louis,  coordonnateur de DYNACOPADER répond au micro de VIKONGO ALPHONSE.

Sachez que cette activité est appuyée financièrement par  le Programme National de Désarmement, Démobilisation et  Réintégration.

Nord-Kivu: Les hommes non autrement identifiés et armés perturbent l’ordre public à Kyondo(Alkavis VIKONGO/Radio Muungano)

Lire

Le  commissariat de la Police Nationale Congolaise de KYONDO en chefferie de Bashu,  a été attaqué la matinée de  jeudi 18 janvier  2018 dans le territoire de Béni au Nord-Kivu.  L’attaque se fait par des présumés mai-mai , ces rebelles  ont  surpris les agents de l’ordre en pleine parade.  Trois policiers  ont été atteints par bal, avant d’être acheminés dans une structure sanitaire de la  place pour des  soins. Les rebelles avaient pour but de perturber l’ordre public dans le territoire de Béni. Signalons que SIVAVUYIRWA BARTELEMY fonctionnaire délégué de la commune rurale de KYONDO confirme ce fait en promettant le renforcement des dispositifs sécuritaires dans son entité.

 

Nord-Kivu : Malgré les bruits de détonation, le porte parole des opérations Sokola 1 à Beni appelle la population à garder son calme (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

Des affrontements opposent le jeudi 04 novembre 2017 les FARDC aux présumés rebelles de l’Adf. Le combat est signalé sur la route Mbau  Kamango, appelé autrement le triangle de la mort. Selon des sources sécuritaires, les combats ont repris le matin de ce vendredi 3 Novembre notamment aux PK14, 15 et 16 sur l’axe Mbau, Kamango dans le territoire de Beni.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Nord-Kivu : Les présumés ADF tentent d’occuper certaines positions du territoire de Beni (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Lire

La population se trouvant dans des agglomérations aux alentours du triangle vit la peur au ventre. Les bruits de détonations sont entendu ce vendredi 03 novembre 2017. Selon les informations à notre possession, Les FARDC soutenues par la Monuscco contrôlent la situation. C’est le message que le commandement des opérations Sokala I Nord a accordé à la rédaction Moto Oicha le mercredi 1 Novembre 2017.

Reportage de la radio Moto Oicha

télécharger ce fichier