Beni : 26 mai mai tués, 9 capturés et plusieurs armes et minutions de guerre récupérées, bilan des affrontements entre les FARDC et les Mai mai à Kabasha (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

L’heure est au bilan après l’incursion samedi 17 juin 2017  des rebelles Maï-maï  à Kabasha, une localité à 30 km  de la ville de Beni.   Le commandant des opérations  sokola I à Beni, le général Falcy Kabwe a fait état ce jeudi 22 juin 2017 à Beni d’une vingtaine d’assaillants mai mai tués, 9 capturés et plusieurs armes lourdes de guerre récupérées, lors de ces affrontements. Il a parlé également de 3 morts et 4 blessés du coté des FARDC. Pour sa part, l’administrateur du territoire de Beni Amissi Kalinda affirme qu ‘à date la localité de Kabasha est sous contrôle des FARDC. Il  invite les habitants à regagner leurs maisons et  les jeunes à se désolidariser des forces négatives. Reportage de Florence Makalikali/Radio Moto Oicha.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

 

Lire

Beni : Clôture sans incident majeur de la session d’examen d’Etat 2017 à Oicha (Radio Moto Oicha)

Les élèves finalistes du cycle d’enseignement secondaire à Oicha ont clôturé comme partout ailleurs en RDC ce jeudi 22 juin  la session d’examen d’Etat édition 2016-2017.   Selon le chef de la sous-division d’Oicha James VAVUHAGHE aucun incident majeur  n’a été enregistré  pendant le déroulement  de ces épreuves nationales. Des élèves finalistes rencontrés à Oicha espèrent emprunter bientôt le chemin de l’université. Florence Makalikali.

Reportage de la radio Moto Oicha
Télécharger ce fichier

Lire

Beni : Les journalistes de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) bloqués dans la rédaction et traumatisés par la présence de miliciens Mai Mai lors de l’attaque de Beni ce 22 juin (Jacques Kinkuni, Directeur de la RTMB)

Les médias en particulier en zone rurale et en zone de conflit sont devenus des cibles pour les belligérants et quiconque souhaitent en découdre avec un groupe concurrent.  Depuis le début de ce mois de juin, les journalistes de 4 radios communautaires viennent de vivre des expériences traumatisantes (Radio Mutanga au Sud-Kivu et la Radio Francophone des Grands Lacs dans le Tanganyika). Aujourd’hui, jeudi 22 juin 2017, c’est le tour de la Radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) d’être assiégée par des hommes, appartenant vraisemblablement aux milices Mai Mai, armés de AK47 et munitions de guerre pendant les combats entre miliciens Mai Mai et les FARDC. Pendant plus de deux heures, journalistes, techniciens et autres membres de la radio,  en pleins préparatifs de la première édition du journal parlé du matin, ont été empeché de travailler par les assaillants. Le Directeur de la radio Télévision Muungano de Beni (RTMB) Jacques Kikuni pour plus des détails :

 

Extrait sonore de la radio Muungano
Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : le territoire de Beni sous menace d’une nouvelle rébellion (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Des bruits de bottes se font encore entendre dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu. Selon l’Administrateur du territoire Amisi Kalonda, plusieurs groupes armés viennent encore de mettre sur les routes la population des plusieurs villages dont Kabasha, kalunguta, Mataba, Maboya et Kivira. L’Administrateur Amisi appelle ces groupes armés à déposer les armes et aux miliciens de reprendre des activités civiles car, ajoute-t-il, les forces armées de la RDC, sont en alerte pour mettre hors d’état de nuire tout fauteur des troubles. La société civile approuve la démarche de l’Administrateur.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Lancement des épreuves des examens d’Etat sur l’ensemble du territoire de Beni (Florence Makalikali/Moto Oicha)

Comme sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu, les épreuves des examens d’État ont commencé le lundi  19 juin 2017 sur tout le territoire de Beni. C’est l’administrateur du territoire Amisi Kalonda qui a lancé officiellement ces épreuves nationales au centre de l’institut Mabalako à Oicha. Le numéro un du territoire était accompagné du chef de la sous division d’Oicha.  Les deux autorités ont appelé les finalistes au travail bien fait.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

 

Lire