Nord-Kivu : Une rumeur sur le passage des ADF provoque une panique généralisée à la cité de Mbau, à 25 kilomètres de la ville de Beni (Kavetya Mbusa Muyeye/Radio Moto Oicha)

Une panique généralisée a été vécue le vendredi 22 septembre 2017 dans l’agglomération de Mbau. En fait Mbau est une cité située à 25 kilomètres de la ville de Beni au Nord Kivu. A la base, une forte rumeur sur l’approche des rebelles ADF/NALU de cette cité a été propagée. Ainsi, les habitants ont fui dans tous les sens avec des bagages. Les activités socio-économiques ont été aussitôt arrêtées à la suite de cette situation. Toutefois, la situation est redevenue calme quelques heures après.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Les parents des élèves du secteur public à Oicha interpellent l’autorité pour leurs enfants (Mbusa Muyeye/Radio Moto Oicha)

L’administrateur du territoire de Beni Amisi Kalonda et des parents d’élèves souhaitent que les enseignements du secteur public puissent reprendre le chemin de l’école à partir du lundi 18 septembre 2017 dans la cité d’OICHA.  C’est ce qui ressort d’une séance de travail qui s’est tenu le samedi 16 septembre 2017. Devant les membres du Syeco, l’administrateur de Beni a promis de poursuivre les discussions avec le syndicat des enseignants et le comité des parents afin de s’accorder sur le montant à payer.

Reportage de la radio moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Administrateur du territoire de Beni appelle la population à ne pas fréquenter dans les endroits minés par les groupes armés comme le Parc. (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

L’Administrateur de Territoire de Beni, Amisi Kalonda  a sensibilisé ses administrés  dont les cultivateurs à ne pas s’éloigner des positions  militaires des Forces Armées de la RDC. Cet appel de l’autorité vient à moins d’une semaine de massacre des pygmées dans le village de VEMBA à l’Est de Mavivi. Pour l’Administrateur du territoire, ce message concerne plus ceux qui exercent des activités champêtres dans la partie Est du secteur de Beni Mbau.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Le secrétariat exécutif provincial du Syeco félicite les enseignants pour le respect du mot d’ordre de boycotter la rentrée scolaire à Beni (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

Initialement prévue sur l’ensemble du territoire national, le rentrée scolaire s’est tenue avec une forte timidité à Beni. Selon le secrétaire provincial du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) Pascal Mutumoja, Il s agit du respect du mot d’ordre donné par le SYECO national. En effet, les membres du SYECO avaient exigé du gouvernement national de rencontrer les préoccupation dont le paiement de salaire au taux du jour et la mécanisation des enfants qui ne sont pas pris en compte pourtant ils prestent dans les écoles. Pour les parents, la rentrée a été timide suite à la pluie qui s’est abattue sur la ville depuis le matin.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire

Nord-Kivu : Les enseignants membres du Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO) territoire de Beni exigent la paie et l’ajustement de leur salaire au taux du jour avant la rentrée scolaire 2017-2018 (Florence Makalikali/Radio Moto Oicha)

La rentre scolaire 2017- 2018 reste hypothétique dans le territoire de Beni. La représentation du syndicat des enseignants du Congo (SYECO) en territoire de Beni se sont retrouvés le dimanche 20 aout 2017 pour évaluer les conditions de la reprise de l’année scolaire prévue le 04 septembre 2017. Ainsi le représentant du Syeco territoire de Beni, Pascal Mutu moja, les enseignants membres du Syeco se sont rangés derrière le mot d’ordre de leur secrétaire permanent au niveau national. Le Syeco évoque des préalables, notamment la paie de salaire des enseignants au taux du jour.

Reportage de la radio Moto Oicha

Télécharger ce fichier

Lire