Pluies torrentielles dans la région de Kasongo (Maniema): la radio Sauti ya Mkaaji met en place une couverture spéciale

Des pluies torrentielles se sont abattues sur le territoire de Kasongo au Maniema ce dimanche 9 octobre en début de soirée. La radio Sauti Ya Mkaaji (La Voix Des Cultivateurs), radio partenaire du PDSM durant la première phase du programme lorsque le Maniema était une province cible,  a réagi en organisant des reportages de la rédaction et une émission interactive. Elle pense ainsi contribuer à l’entraide nécessaire pour surmonter la catastrophe.

Selon les informations parvenues au cours de l’émission interactive, le bilan provisoire fait état de plus de 200 maisons et une trentaine d’écoles écroulées. Le bilan humain est de 3 morts.

Modeste Shabani, directeur de la radio Sauti Ya Mkaaji et par ailleurs président du Conseil d’Administration de la FRPC, demande d’appeler Mbuyu Brahimu, chef des programmes,  au 0991743379 si vous avez des informations ou si vous souhaitez en savoir davantage.

Magazine spécial Journée Internationale de la Liberté de la Presse, présentée par Zaina Kere Kere et Julie Sefu

Lire

Avec le soutien d’Internews, la journaliste Zaina Kere Kere a produit un magazine d’information sur la situation de la liberté de la presse en République Démocratique du Congo. Co-présentée par Zaina Kere Kere et Julie Sefu avec Jean-Louis Miassekwama d’Antenne A, l’émission revient sur la situation des journalistes à Kinshasa et à Bukavu avec des reportages sur Solange Lusiku (Le Souverain, Bukavu), Taïssi Baguka (Radio Maendeleo, Bukavu), Bijou Ndondji (RTVS1, Kinshasa), Emmanuel Badibanga (L’Avenir, Kinshasa), Freddy Mulumba (Le Potentiel, Kinshasa) et Charlie Bamungu, cadre dirigeante de CCTV à Kinshasa. Chantal Kanyimbo, rapporteur du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSAC) et Joseph Boucard Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC, sont interviewés en plateau par Jean-Louis Miassekwama.

Cette émission a été diffusé le 3 mai 2016, sur Antenne A et Be One. Elle a également été diffusé sur les deux chaînes de télévision Antenne A et Be One: voir la vidéo sur YouTube.

Cette émission est libre de droits et peut être diffusée dans les radios communautaires qui le souhaitent.

Téléchargement:

Spot Théâtre parlé « Importance de la Liberté de la Presse» par Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) – Kikongo

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Un second sketch de théâtre parlé explique la problématique de la liberté de presse, pourtant garantie par la Constitution de 2006. Le sketch en kikongo revient sur le fait que deux lois sont à l’agenda de la session de mars de l’Assemblée Nationale: une loi sur l’exercice de la liberté de presse remplaçant celle de 1996 et une autre sur l’accès à l’information publique qui a été adoptée par le Sénat le 28 octobre 2015.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales :

 

 

Téléchargement:

Spot Théâtre parlé « Importance de la Liberté de la Presse» par Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) – Tshiluba

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Un second sketch de théâtre parlé explique la problématique de la liberté de presse, pourtant garantie par la Constitution de 2006. Le sketch en tshiluba revient sur le fait que deux lois sont à l’agenda de la session de mars de l’Assemblée Nationale: une loi sur l’exercice de la liberté de presse remplaçant celle de 1996 et une autre sur l’accès à l’information publique qui a été adoptée par le Sénat le 28 octobre 2015.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales :

 

 

Téléchargement:

Spot Théâtre parlé « Importance de la Liberté de la Presse» par Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) – Swahili

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Un second sketch de théâtre parlé explique la problématique de la liberté de presse, pourtant garantie par la Constitution de 2006. Le sketch revient sur le fait que deux lois sont à l’agenda de la session de mars de l’Assemblée Nationale: une loi sur l’exercice de la liberté de presse remplaçant celle de 1996 et une autre sur l’accès à l’information publique qui a été adoptée par le Sénat le 28 octobre 2015.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales :

 

 

Téléchargement:

Spot Théâtre parlé « Importance de la Liberté de la Presse» par Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) – Lingala

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Un second sketch de théâtre parlé explique la problématique de la liberté de presse, pourtant garantie par la Constitution de 2006. Ce sketch en lingala revient sur le fait que deux lois sont à l’agenda de la session de mars de l’Assemblée Nationale: une loi sur l’exercice de la liberté de presse remplaçant celle de 1996 et une autre sur l’accès à l’information publique qui a été adoptée par le Sénat le 28 octobre 2015.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales :

 

 

Téléchargement:

Spot Théâtre parlé « Importance de la Liberté de la Presse» par Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) – Français

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Un second sketch de théâtre parlé explique la problématique de la liberté de presse, pourtant garantie par la Constitution de 2006. Le sketch revient sur le fait que deux lois sont à l’agenda de la session de mars de l’Assemblée Nationale: une loi sur l’exercice de la liberté de presse remplaçant celle de 1996 et une autre sur l’accès à l’information publique qui a été adoptée par le Sénat le 28 octobre 2015.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales :

 

 

Téléchargement:

Spot « Changeons » de la FRPC pour la promotion de la liberté de la presse – version tshiluba

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Ce premier spot en tshiluba, est un appel à la mobilisation des auditeurs pour les journalistes, notamment ceux de la presse écrite, qui sont les plus visés par la répression.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales et le français:

 

Téléchargement:

Spot « Changeons » de la FRPC pour la promotion de la liberté de la presse – version kikongo

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Ce premier spot en kikongo, est un appel à la mobilisation des auditeurs pour les journalistes, notamment ceux de la presse écrite, qui sont les plus visés par la répression.

Les spots ont été enregistrés dans les quatre langues nationales et le français:

 

 

Téléchargement:

Spot « Changeons » de la FRPC pour la promotion de la liberté de la presse – version swahili

Lire

Pour la Journée Internationale de la Liberté de la Presse le 3 mai, la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC) lance une campagne d’information sur la liberté de la presse en RDC, diffusée sur plus de 300 radios communautaires dans le pays pendant tout le mois de mai 2016. Cette campagne est financée par l’USAID avec un financement complémentaire de la DDC (coopération suisse) au travers du Programme de Développement du Secteur Médias (PDSM) mis en oeuvre par Internews. Ce premier spot en swahili, est un appel à la mobilisation des auditeurs pour les journalistes, notamment ceux de la presse écrite, qui sont les plus visés par la répression.

Les spots ont été tournés dans les quatre langues nationales et le français:

 

Téléchargement: