Café-Presse : Parité et Loi Electorale: un état des lieux (AFEM-SK/Internews)

Lire

Il existe des contradictions entre la loi sur la Parité votée en 2015 et l’actuelle loi électorale. L’actuelle loi électorale semble constituer un recul. Que peuvent faire les femmes au niveau de la province et au niveau national, notamment pour que la prochaine révision de la loi permettent une meilleure intégration des femmes candidates et au delà dans les organes de décision et de contrôle des décisions publiques.

L’Association des Femmes de Médias du Sud Kivu et Internews ont organisé à Bukavu ce 30 novembre 2017 au Centre de Ressources et de Formation des Médias un débat sur cette question: 5 panelistes et 50 participants ont échangé leur idées et propositions.

Panelistes:

  • Solange Lusiku, vice présidente Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC) Solange Lwashige, porte parole du Mouvement Rien Sans les Femmes
  • Muhindo Shedadi, directeur de cabinet du questeur de l’Assemblée provinciale du Sud Kivu
  • Agnès Sadiki, directrice de cabinet, Ministère provincial du Genre
  • Aimée Matabaro, coordonnatrice provinciale du Cadre Permanent de Concertation de la Femme Congolaise (CAFCO)
  • Gaudens Maheshe, secrétaire exécutif, Commission Elecotorale Nationale Indépendante (CENI) – Sud Kivu

 

Kalemie : Avec l’appui de la déléguée provincial de l’UCOFEM, les organisations du membre du cadre permanent de concertation des femmes congolaises (CAFCO) ont procédé à la restitution des formations sur la communication avec les médias, les réseaux sociaux et la mobilisation de l’opinion publique (JM Lutumba, UCOFEM)

Lire

La représentante de la province du Tanganyika de l’Union Congolaise des Femmes de Médias (UCOFEM), madame Blanche, chef de service genre famille et enfants/Kalemie a organisé le vendredi 28 juillet 2017 à un atelier de restitution sur la communication avec les médias, les réseaux sociaux et la mobilisation de l’opinion publique et la participation aux débats politiques que le CAFCO avait organisé à Lubumbashi du 03 au 08 juillet 2017 pour 26 organisations féminines du Grand Katanga. A Kalemie, les femmes des mouvements associatifs ont répondu en nombre  pour partager leur expérience sur la thématique du jour. Signalons que l’activité de Lubumbashi a connu l’appui financier d’Internews au travers du projet Women’s Voices for Peaceful Democratic Dialogue soutenu par le Département d’Etat américain.

Télécharger ce fichier

Bukavu : 13 journalistes du Nord-et Sud-Kivu échangent sur la thématique : « Journalisme sensible au genre et participation de la femme aux débats démocratiques ».

Lire

Un atelier de 4 jours sur le « journalisme sensible au genre et participation de la femme aux débats démocratiques » a débuté ce 24 avril au Centre de Ressources et de Formation des Médias à Bukavu. 13 journalistes  décortiquent des aspects relatifs notamment aux inégalités liées au genre, stéréotypes liés au genre et le rôle des médias dans la promotion du genre. Ils devront, à la fin de cette formation, prouver la compréhension de ces notions acquises à travers des reportages de terrain. Ces journalistes, du Nord Kivu et Sud Kivu, viennent  de radios communautaires, publiques et commerciales. Cette formation rentre dans les activités du Projet Women’s Voices for Peaceful Democratic Dialogue (WDD) financé par le Département d’Etat Américain et mise en œuvre par Internews. Après Bukavu, 39 autres journalistes de 11 provinces vont partager leur expérience sur cette  thématique au courant du mois de mai à Lubumbashi, Mbuji Mayi et Kinshasa.  Madame Noëmie KILEMBE, coordinatrice de ce Projet, revient sur les objectifs de ces ateliers.

Télécharger ce fichier

Presse café : Médias et participation de la femme aux processus démocratiques à Mbuji Mayi

Lors des élections organisées en 2006 et 2011 en République Démocratique du Congo, les femmes ont représenté un faible pourcentage des candidats et des élus. Ceci a abouti notamment à une sous représentativité dans les processus de décision publique et dans les institutions alors la Parité est inscrite dans la Consitution de 2006. Comment faire pour faire entendre la voix des femmes dans le débat public, quel rôle doivent-elles jouer et comment les médias peuvent promouvoir la participation des femmes au débat démocratique en tant citoyenne ou en tant que candidates ou élues ? Des réponses dans ce magazine Café-Presse, par le RATEPROKA et INTERNEWS le 11 février 2016.

Panelistes:

  • Gertrude Ndaya : Directrice – Centre féminin d’études pour le développement
  • Rose Mbuyi : Présidente – Société civile du Kasaï Oriental
  • Isidore Bamanayi : Directeur – Centre « Education à la vie »
  • Esther Ndalafina : Présidente provincial-Union Congolaise de femmes des médias (UCOFEM)

Voxpop

 

Télécharger ce fichier