Province de Lomami : 3 mois après le phénomène Kamwina Nsapu, la vie devient difficile à Mwene ditu (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Lire

De plus en plus la vie devient difficile dans le sud de la Province de Lomami. C’est bien surtout dans les coins où était de passage le mouvement présumé kamwena nsapu. 3 mois après la fin dudit mouvement, les populations de la ville de Mwene Ditu et environs peinent à s’en sortir. Selon le constat fait le mercredi 01 novembre 2017, pendant toute la période du phénomène Kamwina Nsapu, même les travaux de champs avaient été suspendus. Pour l’instant, trouver à manger devient difficile.

Reportage de la Radio Ditunga

Télécharger ce fichier

 

Province de Lomami : Sur 120 cas enregistrés, on dénombre 5 décès de l’épidémie de choléra à Mwene ditu (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Lire

Le maire de Mwene ditu Fidèlie Kabinda a tenu le lundi 30 octobre 2017 une séance de travail avec tous les partenaires du système de santé de la ville sur l’épidémie de choléra dans son entité. Selon plusieurs, des cas de choléra sont signalés dans le territoire de Luilu, province de Lomami. Entre temps, au nord-est de la ville de Mwene Ditu à une centaine de kilomètres, on note des cas de décès. Ainsi, la population est appelée au respect strict des règles d’hygiène.

Reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Province de Lomami : Confusion autour de service d’assiettes sur le recouvrement des taxes dues à l’Etat à Mwene ditu (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Lire

Vive polémique depuis plus d’une semaine de ce mois d’octobre dans la ville de Mwene Ditu, province de Lomami. Celle-ci se vit entre certains services générateurs des recettes, les opérateurs économiques et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). A la base, la circulation sur place des 2 lettres du 1er Ministre relatives à la suspension du contrôle des services d’assiettes de l’Etat.

Reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Province de Lomami : Le forum sur la réconciliation, la paix et le développement à Mulundu appelle au pardon et à la réconciliation (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Lire

Depuis le mardi 17 octobre 2017, on connait quelques résolutions du forum de réconciliation et la paix dans la chefferie de Mulundu, au sud de la province de Lomami. C’est précisément dans le territoire de Luilu. Après 3 jours de réflexion sur les actes de Kamwina Nsapu de triste mémoire, les filles et fils  de la chefferie de Mulundu ont décidé de se réconcilier, en se pardonnant les uns les autres pour le développement de leur chefferie.

Reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Province de la Lomami : Les notables appellent les fils et les filles à réfléchir sur les voies de développement de la chefferie de Mulundu (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Lire

Après les dégâts multiformes laissés par les présumés miliciens Kamwena Nsapu dans la chefferie de Mulundu, le grand Chef Fidao Binene invite les fils et les filles de cette entité à un forum pour non seulement évaluer mais surtout proposer des voies de sortie. C’est qui ressort  d’un entretien que le notable a accordé le jeudi 12 octobre 2017 au journaliste de la radio Ditunga

Reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Kasai Occidental : Une reprise de classe à double vitesse à Mweneditu selon que l’on est enseignant à l’école privée ou publique (Cedrick Kalenga/Radio Tutante)

Lire

A Mweneditu, la rentrée scolaire se fait à deux vitesses. Selon le constat fait le lundi 04 septembre 2017 par le journaliste de le radio Tutante, aux écoles privées, c’est la fête de retrouvaille entre anciens et nouveaux tandis que pour les écoles publiques, ce sont les inscriptions qui se poursuivent. Pour certains enseignants du public, la gréve reste le moto d’ordre, tandis que pour les privés, les enfants ont droit à une formation dès le rentrée scolaire.

Reportage de la radio Tutante

Télécharger ce fichier

Kasai Occidental : A l’occasion de la fête dite de Tabaski célébrée par la communauté islamique à Mwene ditu, l’imam appelle à la cohabitation pacifique (Cedrick Kalenga/Radio Tutante)

Lire

La communauté musulmane de Mwene Ditu appelle la population de la ville ferroviaire à une cohabitation pacifique après le passage du phénomène Kamuena Nsapu. Appel lancé par l’immam de la mosquée de Mwene Ditu au lendemain de la fête de TABASKI, célébrée par tous les musulmans du monde entier le 1er  septembre dernier. Cette voix des musulmans s’ajoute à celle de L’église catholique locale et la notabilité du coin.

Reportage de la radio Tutante

Télécharger ce fichier