Province de la Lomami : Les notables appellent les fils et les filles à réfléchir sur les voies de développement de la chefferie de Mulundu (Ali Bukasa/Radio Ditunga)

Après les dégâts multiformes laissés par les présumés miliciens Kamwena Nsapu dans la chefferie de Mulundu, le grand Chef Fidao Binene invite les fils et les filles de cette entité à un forum pour non seulement évaluer mais surtout proposer des voies de sortie. C’est qui ressort  d’un entretien que le notable a accordé le jeudi 12 octobre 2017 au journaliste de la radio Ditunga

Reportage de la radio Ditunga

Télécharger ce fichier

Lire

Kasai Occidental : Une reprise de classe à double vitesse à Mweneditu selon que l’on est enseignant à l’école privée ou publique (Cedrick Kalenga/Radio Tutante)

A Mweneditu, la rentrée scolaire se fait à deux vitesses. Selon le constat fait le lundi 04 septembre 2017 par le journaliste de le radio Tutante, aux écoles privées, c’est la fête de retrouvaille entre anciens et nouveaux tandis que pour les écoles publiques, ce sont les inscriptions qui se poursuivent. Pour certains enseignants du public, la gréve reste le moto d’ordre, tandis que pour les privés, les enfants ont droit à une formation dès le rentrée scolaire.

Reportage de la radio Tutante

Télécharger ce fichier

Lire

Kasai Occidental : A l’occasion de la fête dite de Tabaski célébrée par la communauté islamique à Mwene ditu, l’imam appelle à la cohabitation pacifique (Cedrick Kalenga/Radio Tutante)

La communauté musulmane de Mwene Ditu appelle la population de la ville ferroviaire à une cohabitation pacifique après le passage du phénomène Kamuena Nsapu. Appel lancé par l’immam de la mosquée de Mwene Ditu au lendemain de la fête de TABASKI, célébrée par tous les musulmans du monde entier le 1er  septembre dernier. Cette voix des musulmans s’ajoute à celle de L’église catholique locale et la notabilité du coin.

Reportage de la radio Tutante

Télécharger ce fichier

Lire

Pour faire face à l’insécurité grandissante à Mwene Ditu, les autorités appellent la population à dénoncer les fauteurs des troubles.

Les autorités de la ville de Mwene ditu font de porte à porte pour sensibiliser la population sur le civisme. Dans une campagne lancée au début du mois décembre 2016, le maire de la ville accompagné des quelques députés provinciaux appellent les habitants à dénoncer les auteurs des actes de vandalismes qui créent l’insécurité dans la cite. Ainsi toutes les entrées et sorties, la circulation des taxis motos et camions sont interdites au-delà de 20 heures locales. Pour rappel, depuis plus d’une semaine la ville de Mwene Ditu connait des cas de vol à mains armées à répétitions.

Reportage de la Radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier 

Lire

Les responsables de la Sonas-Lomami levent la mesure portant suspension de circulation des taxis motos dans la ville de Mwene ditu

Levée ce mardi 13 décembre 2016 de la mesure portant suspension de circulation des taxis motos dans la cité de Mwene ditu. Selon l’honorable député provincial Dominique Ngoy, qui a fait un plaidoyer auprès des autorités, la Société Nationale d’Assurance (SONAS) a retiré tous ces agents pour permettre aux taxis motos de reprendre leurs activités. Les bénéficiaires, l’occasion était bien choisie pour exprimer sa gratitude non seulement aux autorités locales mais également les députés qui ont plaidé à leur faveur.

reportage de la Radio Canal Mont Sion 

Télécharger ce fichier

Lire

A Mwene ditu, Le promoteur de l’ONG-D  »SODE International » vient de rouler les jeunes dans la farine en le faisant travailler sans les payer.

Une organisation non gouvernementale dénommée  »Solidarité pour le Développement », SODE International en sigle est soupçonnée de rouler la population à Mwene Ditu dans la Province de Lomami. Arrivée sur place depuis plus ou moins un mois, cette Ong-d a imposé un discours d’offre d’emploi qui a gagné la ville ferroviaire. Tout le monde tenait à travailler à celle-ci peu importe le prix. Cependant, le vendredi 25 Novembre, jour promis pour payer le personnel, Mike Makema, responsable et promoteur de SODE International qui disait être financé par la Banque Mondiale a disparu de la ville.

 

Reportage de la radio Canal Mont Sion

Télécharger ce fichier

Lire