Open Media Fund : La participation des pygmées d’Oicha à l’enrôlement(Jackson Muhindo/Radio Moto Oicha)

Lire

Ensemble pour la paix c’est sont des émissions réalisées dans le cadre du projet Open Media Fund, « intégrons les jeunes et les femmes de la communauté pygmées dans les débats démocratiques ».

Sept pygmées dont 6 femmes vivant dans leur campement à Oicha parlent de leur participation au processus d’enrôlement de février 2017 dans leur territoire. Ils relèvent les avantages d’avoir sa carte d’électeur, on est électeur et éligible.

 

Open Media Fund : La candidature de la femme à l’élection,swahili(Florence Makalikali/Radio Moto-oicha)

Lire

Ensemble pour la paix c’est sont des émissions réalisées dans le cadre du projet Open Media Fund, « intégrons les jeunes et les femmes de la communauté pygmées dans les débats démocratiques ».

« La candidature de la femme à l’élection,swahili: le sujet qui fait débat de cette plate forme ».

les différents avis partagées et ont découlés de quelques intervenants dans cette plate forme d’échange. Ceux – ci pensent que les femmes doivent se faire confiance pour gagner les élections qui pointent à l’horizon en République Démocratique du Congo. Seule l’union peut amener les femmes à réaliser des grandes œuvres ont dit les participants à l’émission.

 

Open Media Fund : La Non-application de la loi portant protection des personnes vivants avec handicaps(Swahili/Radio Moto-oicha)

Lire

 

Ensemble pour la paix c’est sont des émissions réalisées dans le cadre du projet Open Media Fund, « intégrons les jeunes et les femmes de la communauté pygmées dans les débats démocratiques ».

Eric Katembo KASYANO, juriste parle de l’inefficacité de la loi portant protection des personnes vivant avec handicaps à Oicha. Le juriste , Eric Katembo KASYANO regrette que ces lois ne soient pas d’application par les autorités municipales d’Oicha. Selon lui, les handicaps ne sont pas pris en charge; par contre, ceux qui se débrouillent en exerçant de petits métiers, sont tracassés par certains taxatrices. Ce juriste exprime les vœux de voir ces lois être appliquées.

 

Open Media Fund : Les lépreux face à la persistance de l’insécurité à Beni(Swahili/Radio Moto-oicha)

Lire

Ensemble pour la paix c’est sont des émissions réalisées dans le cadre du projet Open Media Fund, « intégrons les jeunes et les femmes de la communauté pygmées dans les débats démocratiques ».

 Les lépreux expriment leur inquiétude face à la persistance de l’insécurité dans la région de Beni. Ces vulnérables attribuent cette situation aux autorités congolaises qu’ils accusent même d’être complices. Ils implorent la grâce de Dieu pour que la guerre prenne fin en République Démocratique Congo.

Dans l’ex-Katanga, le Remack en collaboration avec la FRPC reflechissent avec les acteurs de la profession sur la situation de la liberté de la presse à l’occasion de la journée du 03 mai

Lire

A l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse célébrée le 03 mai de chaque année, le Réseau des Medias Associatifs et Communautaires du Katanga,  REMACK en sigle,  a organisé une émission pour faire un état de lieu sur la liberté de la presse dans l’ex-province du Katanga. Plusieurs personnalités du monde de la presse ont pris part à l’émission. Cette émission a été produite grâce à l’appui financier d’Internews. Pour certains,  la situation de la presse dans l’ex-province de Katanga est relativement bonne. Ils appuient leur argumentaire sur le fait qu’aucun journaliste n’était en état d’arrestation fin avril 2016 et que les médias du Katanga diffusent des émissions et des débats à caractères politique: aucun journaliste ni intervenant n’a été inquiété. Pour les autres, la liberté de la presse ne se résume pas seulement par les arrestations mais plutôt quand le journaliste peut exercer sa profession avec indépendance d’esprit et en respectant les opinions des uns et des autres. Ces derniers ont fait valoir que des médias ont été fermés pour avoir fait intervenir des personnes ayant exprimé des opinions contraires à celles du gouvernement. Plus de détail, dans l’émission ci-dessous.

Panelistes :

  1. Jean Mukanya Ilunga, Chef de division de la communication
  2. Richard Kalumba, Coordonnateur CSAC/Ex-Katanga
  3. Joseph Mbiya, Société Civile
  4. Junior Ngandu, Journaliste à la radio Phénix-Université

Emission Radio Congo Share

Télécharger ce fichier